Messagepar Wastrick » 03 Mai 2019, 00:32
Avant de revenir sur les planeurs de la Seconde Guerre mondiale, voici le Mitsubishi 1MT ;) (pour les autres avions prévu, ils sortiront plus tard :D)

Le Mitsubishi 1MT était un bombardier-torpilleurs triplan japonais de l’entre-deux-guerres.

Pendant la Première Guerre mondiale, la marine Japonaise eut ses premières expériences positives dans l'aviation navale notamment avec le navire Wakamiya qui fut un transport d’hydravions. Grâce à cela en 1919, l’armée décida à la fin du conflit, de débuter la construction du premier porte-avions japonais, le Hōshō qui devait être achevé trois ans plus tard.

Pour ce navire, l’armée ordonna en 1921 à Mitsubishi de développer trois types d’avions: un chasseur, un avion de reconnaissance et un bombardier-torpilleur. Mitsubishi qui n’avait aucune expérience en conception aéronautique à l’époque, a demandé une collaboration avec l'ingénieur Herbert Smith, un ancien employé de chez Sopwith Aviation Compagny. Smith accepta la collaboration et amena avec lui, sept autres spécialistes de l'aviation britannique pour développer ces projets.

Après quelques mois, les deux des trois appareils commandés qui furent l'avion de chasse Mitsubishi 1MF et l'avion de reconnaissance Mitsubishi 2MR, on séduit la direction de la marine impériale. Avec ces succès, l’armée souhaitait accélérer le développement du bombardier-torpille. Pour répondre aux demandes, Smith devait faire des choix et pour cela il décida de concevoir un appareil monomoteur triplan en bois pour favoriser la maniabilité et le transport de torpille, une conviction acquise due aux excellentes caractéristiques démontrées dans ce domaine pendant la Première Guerre mondiale. Concernant sa motorisation, l’appareil fut équiper d’un moteur Napier Lion de 450ch à refroidissement par eau de 12 cylindres et pour son armement, il ne pouvait transporter qu’une torpille de plus, il était dépourvu de tout armement défensif et devait nécessiter une couverture avec d’autres appareils de type chasseur.

Le 9 août 1922, le premier prototype fut achevé et quelques jours plus tard il fit son premier vol, piloté par William Jordon à l’aéroport de Nagoya situé à coté des usines de Mitsubishi. Les tests de l’aéronef on était rapidement effectué et aucun défaut majeur ne fut constaté par le pilote. Par la suite, le deuxième prototype a été rapidement achevé, il fut livré à la marine impériale dans son centre d'évaluation situé à Kasumigar. Plusieurs pilotes de la marine ont testé l'appareil avec des retours positifs, après cela il fut officiellement adopté avec une première commande de 20 exemplaires sous la désignation Type 10 ou 1MT1N pour Mitsubishi, devenant ainsi le premier bombardier-torpilleur du Japon.

Une fois que la production en série fut démarrée début 1923 et que le modèle fut livré et testé dans des conditions opérationnelles, il est devenu évident que le Mitsubishi 1MT s’avérait inadapté à sa tâche. L'appareil s'est avéré trop encombrant pour être placé sur un porte-avions. Bien que les pilotes donnèrent des critiques favorables sur sa manœuvrabilité, la marine impériale résilie le contrat du 1MT après que les 20 exemplaires soient construits. En même temps ils ordonnent à Mitsubishi de construire un nouveau modèle pour le même rôle, mais avec des dimensions plus réduites et également d’un armement défensif, pour résoudre le problème de la vulnérabilité de son prédécesseur. Tout ça conduit à la création du biplace Mitsubishi B1M qui fut également développé par Hubert Smith.

Quand les premiers B1M furent livrés en 1924, les 20 exemplaires 1MT qui ont été entré en service un an auparavant, furent rétrogradés en tant appareils d’entraînement pour l’armée jusqu’en 1926. Cette même année, l’un des 1MT fut transformé en hydravion expérimental pour le laboratoire d’aviation d’Ando, dans la préfecture d’Aichi.


Rappels:
Premier vol: août 1922
Mission: Bombardier-Torpilleur
Constructeur: Mitsubishi
Exemplaires: 20

Caractéristiques Mitsubishi 1MT :
Équipage: 1
Longueur: 9,78 m
Envergure: 13,26 m
Hauteur: 4,46 m
Surface alaire: 43,00 m2
Masse à vide: 1,368 kg
Masse maximale au décollage: 2,496 kg

Performances :
Vitesse max: 209 km/h
Plafond : 6,000 m

Moteurs :
1x Napier Lion de 450ch (336kW)

Armement :
1x Torpille de 800 kg

Pays Utilisateur :
-Aéronavale japonaise impériale de 1923 à 1926

Versions :
Mitsubishi 1MT1N: Version de Base

Images:
https://commons.wikimedia.org/wiki/File ... hi_1MT.jpg
https://commons.wikimedia.org/wiki/File ... T_(Type_10)_with_torpedo.jpg

Liens:
https://it.wikipedia.org/wiki/Mitsubishi_1MT
https://en.wikipedia.org/wiki/Mitsubishi_1MT
http://www.oldtokyo.com/mitsubishi-1mt-c-1922/
http://www.airwar.ru/enc/bww1/1mt1n.html

Messagepar Clansman » 03 Mai 2019, 10:02

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Wastrick » 03 Mai 2019, 10:29
Clansman a écrit:La fiche sur le site

Merci beaucoup ;)

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité