Messagepar Jericho » 18 Mars 2019, 23:07
CAC modèles divers :

Pour les modèles CA-1 à CA-14, voir "CAC, liste d'appareils d'avant 1945".


CA-15 Kangaroo : Voir fiche spécifique.

CA-16 Wirraway : Version du CA-1 Wirraway.

CA-17 : Fabrication sous licence du P-51 Mustang Mk.20 par CAC.

CA-18 : Fabrication sous licence du P-51 Mustang Mk.21/Mk.22/Mk.23 par CAC.

CA-19 Boomerang : Version du CA-12 Boomerang.

CA-20 Wirraway : Version du CA-1 Wirraway.

CA-21: Projet de fabrication sous licence de 250 P-51 Mustang biplace par CAC.

CA-22 Winjeel : Version du CA-25 Winjeel.

CA-23 : Projet de chasseur supersonique australien des années 1940-1950, muni d’ailes en Delta. (voir fiche spécifique)

CA-24: Projet de fabrication sous licence du Hawker P.1081 par CAC.

CA-25 Winjeel : Biplace d'entrainement de base australien des années 1950. (voir fiche spécifique)

CA-26 Sabre : Fabrication sous licence du F-86 Sabre par CAC.

CA-27 Sabre : Fabrication sous licence du F-86 Sabre Mk.30/Mk.31/Mk.32 par CAC.

CA-28 Ceres : Version du CA-1 Wirraway.

CA-29 Mirage : Fabrication sous licence du Mirage IIIO par CAC.

CA-30: Désignation de l’Aermacchi MB.326H construit sous licence en Australie.

CA-31 : Projet d’avion d’entrainement avancé australien des années 1960, biplace en tandem.
(voir fiche spécifique)

CA-32 Kiowa : Désignation de la version du Bell 206B-1 construits sous licence en Australie par CAC.

CA-33 : Contrat pour la modernisation des P-3C Orion de la RAAF avec installation du système d’éjection de sonar flottant Barra développé par le DSTO (Defence Science and Technology Organisation) ; 20 appareils modifiés.

CA-34 : Désignation utilisée par CAC pour le projet A10 Wamira auquel il participe.

CA-35 : Modifications incluant l’installation d’un système LADS développé par le DSTO sur un Fokker F27 Friendship (VH-EWP).

CA-36 : Contrat de sous-traitance concernant la fabrication de pylônes d’emport de charge et de différentes autres pièces destinées aux F/A-18 construits sous licence par la GAF (Government Aircraft Factories) pour la RAAF.

XP-46 : Projet de chasseur australien du début des années 1950.
Propulsé par un réacteur Rolls-Royce Avon RA-7R, il est muni d’une entrée d’air circulaire frontale et d’ailes médianes en flèche. Son empennage horizontal est situé à la base de la dérive. Son train d’atterrissage tricycle escamotable est constitué d’un train principal situé aux extrémités des ailes. Ces dernières, en flèche, ont un faible allongement. L’armement est constitué de deux canons de 30mm. Sa vitesse maximale est estimée à 1’390km/h à 15’000m.

XP-47 : Projet d’intercepteur australien présenté en 1954.
Projet d’intercepteur monoplace propulsé par un moteur-fusée dérivé du XP-46, dont il se différencie principalement par un nez pointu et un empennage en "T", également en flèche.
Ses ailes en flèche ont un faible allongement. Son armement est constitué de 6 roquettes air-air Oerlikon de 76mm ou Mighty Mouse de 70mm.

XP-62 : Projet d’intercepteur quadriréacteur australien des années 1950.
Présenté en 1954, le XP-62 possède une forme de fuselage proche de celui de l’XP-47, mais plus large toutefois dans sa partie basse afin d’y abriter le train d’atterrissage tricycle escamotable. La propulsion est assurée par quatre réacteurs Rolls-Royce RB.93 Soar d’une poussée unitaire de 8kN. Les ailes et les empennages horizontaux, en flèche, sont en position basse. La dérive est également en flèche et une quille ventrale est ajoutée pour améliorer la stabilité de l’appareil durant le vol. Les entrées d’air de petites dimensions sont situées sur la partie haute du fuselage, entre les ailes et l’empennage. Sa vitesse maximale à haute altitude est estimée à plus de Mach1. Ses réacteurs RB.93 Soar, conçus pour propulser des missiles de croisière, n’ont une durée de vie que d’une dizaine d’heures, ce qui obligerait à les changer toutes les 4 à 5 missions. L’armement prévu est constitué de roquettes air-air.

XP-63 : Projet d’un monoréacteur d’entrainement avancé australien des années 1950-1960.
Le XP-63 est un avion d’entrainement avancé biplace côte-à-côte. Il est équipé d’un réacteur alimenté par des entrées d’air de forme triangulaires installées à l’emplanture des ailes à la façon des Hawker Hunter. Les ailes, en flèche, sont en position basse. L’empennage conventionnel est constitué d’une dérive en flèche et d’un empennage horizontal, également en flèche, en position haute. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable. Il semble avoir été abandonné vers 1964.

XP-65 : Projet d’intercepteur monoréacteur australien des années 1950, muni d’une entrée d’air ventrale.
L’avant du fuselage du XP-65 est de section triangulaire, avec une entrée d’air de forme rectangulaire en biseau au-dessous. Les ailes, à faible allongement et en position basse, sont munies à leurs extrémités de nacelles profilées d’assez grande taille pour accueillir le train d’atterrissage principal et du carburant. L’empennage est de type conventionnel. Le réacteur est un Rolls-Royce Avon AR.24. La longueur prévue de l’XP-65 présenté en 1954 est de 14,3m et son envergure de 7,3m.

XP-67 Warrior : Projet d’un chasseur, propulsé par réacteur, prévu pour voler à Mach2.
Plusieurs points de l’XP-65 sont repris, dont l’entrée d’air ventrale et la forme générale du fuselage. Le nez est moins long, le cockpit est avancé et le fuselage rallongé, ce qui permet de loger le train d’atterrissage dans le fuselage ainsi que d’y emporter plus de carburant. Ces modifications permettent de s’affranchir des conteneurs en bouts d’ailes et d'améliorer l’aérodynamisme général. Les ailes sont désormais en position médiane-haute, alors que l’empennage de type conventionnel reste semblable à celui de l’XP-65.

XP-68 : Projet de chasseur intercepteur monoréacteur, proche de l’XP-65.
Prévu pour être construit en acier, le XP-68 reprend les grandes lignes de l’XP-65 avec des ailes droites, en position basse et à faible allongement, terminées par des nacelles profilées abritant le train d’atterrissage principal et du carburant. L’empennage conventionnel est constitué d’une dérive de forme effilée et d’un empennage horizontal de forme rectangulaire. L’entrée d’air ventrale arrondie alimente le réacteur Rolls-Royce Avon RA.19R. L’appareil doit être équipé d’un radar de recherche et l’armement est constitué de deux canons de 30mm en interne et de trois missiles air-air, deux en bouts d’ailes et le troisième semi-encastré sous le fuselage. Prévu pour voler à Mach 2, il devait être un concurrent du Lockheed F-104 Starfighter.

XP-73 : Projet d’un monoréacteur d’entrainement avancé australien des années 1960.
Le XP-73 est un avion d’entrainement avancé biplace côte-à-côte. Pour accéder au cockpit, la verrière, de grande dimension, s’ouvre en se déplaçant vers l’arrière. Derrière les sièges sont installés des réservoirs de carburant principaux. La propulsion est assurée par un réacteur installé à l’arrière de ces réservoirs, avec une tuyère située au-dessous de l’arrière du fuselage. Le réacteur est alimenté par des entrées d’air de forme ovales installées à l’emplanture des ailes. Les ailes, droites, sont en position basse et possèdent un léger dièdre positif. L’empennage est en "T" et de chaque côté de l’arrière du fuselage est installé un aérofrein. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable. Pour faciliter l’entretient et le remplacement du réacteur, tout l’arrière du fuselage peut être démonté. Le projet semble avoir été abandonné vers 1964.

XP-74 : Projet d’une version quadriplace de l’XP-73.
Le XP-74 reprend la même cellule que l’XP-73, avec quelques modifications. Pouvant transporter jusqu’à trois passagers, il peut être utilisé pour l’entrainement avancé, mais également pour les liaisons ou le transport. À l’arrière des deux places côte-à-côte déjà installées sur l’XP-73, une partie des réservoirs de carburant sont remplacés par deux places pour des passagers supplémentaires, accessibles grâce à la verrière de grande dimension qui s’ouvre en se déplaçant vers l’arrière. Pour pallier au manque de carburant suite à cette modification, des réservoirs supplémentaires sont installés en bouts d’ailes. Comme pour le XP-73, le projet semble avoir été abandonné vers 1964.

Lightweight Jet Trainer : Projet d’un monoréacteur d’entrainement avancé australien des années 1960.
Le Lightweight Jet Trainer est un projet d’avion d’entrainement avancé biplace en tandem. Les ailes, droites, sont en position basse. L’empennage de type conventionnel est constitué d’une dérive en flèche et d’un empennage horizontal en position haute. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable. Il est équipé d’un réacteur alimenté par des entrées d’air de forme semi-circulaires prévues au niveau du bord d’attaque des ailes, mais déplacées, dans les dessins plus récents, sur le dessus des ailes. Le projet semble avoir été abandonné vers 1964.

LMS (Lighweight Military Support) : Avion léger de lutte anti-insurrectionnelle australien des années 1970.
Le LMS (Lighweight Military Support) est conçu spécifiquement pour effectuer des missions de lutte anti-insurrectionnelle, ou COIN (Counter-insurgency) au début des années 1970. Son fuselage, de section rectangulaire, est étroit et offre une faible section frontale. Le pilote bénéficie d’une excellente visibilité, y compris vers le bas, grâce à une verrière galbée de grande taille. Les ailes de forme rectangulaires sont en position haute et supportent les deux nacelles des moteurs à pistons. Le train d’atterrissage tricycle s’escamote sous le nez et sous les nacelles des moteurs. L’empennage en "T" est situé à l’extrémité d’une poutre de queue sous laquelle est installé l’arrière de la cabine. Cette dernière, pour permettre un maximum de flexibilité dans les missions du LMS, est modulable. De base, elle est courte et terminée par une porte qui s’ouvre vers le bas, à l’horizontale, permettant facilement de charger et de décharger du matériel.
Il est possible d’installer une tourelle munie de deux mitrailleuses au-dessous du fuselage, permettant de tirer à 360° et vers le bas. Il est également possible d’installer une sorte de caisson à l’arrière de cabine permettant d’emporter une charge plus volumineuse, des soldats équipés ou des parachutistes.
Le projet est abandonné en 1976.


Sources:
http://aviadejavu.ru/Site/Crafts/Craft34817.htm
https://www.secretprojects.co.uk/forum/ ... ic=1479.45

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 20 Mars 2019, 13:46

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 20 Mars 2019, 14:02
Clansman a écrit:On peut rajouter cette page :

http://aviadejavu.ru/Site/Crafts/Craft34815.htm
Oui, en fait il y en a 2 ou 3 sur ce site, j'en ai mis qu'une. J'ai aussi d'autres références pour certains appareils, mais je les ai écrite sur un autre dossier et faudrait que je les retrouve. :?

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 22 Mars 2019, 14:22
Puisqu'on est dans le Commonwealth, j'en ai profité pour faire une fiche sur le CA-27 :

https://www.aviationsmilitaires.net/v2/ ... /2136.html

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 22 Mars 2019, 15:08
Clansman a écrit:Puisqu'on est dans le Commonwealth, j'en ai profité pour faire une fiche sur le CA-27 :

https://www.aviationsmilitaires.net/v2/ ... /2136.html
Merci. C'est vrai que je n'avais pas regardé s'il fallait faire une fiche en particulier... :hehe:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 22 Mars 2019, 16:49
Ca m'était pas particulièrement venu à l'esprit non plus. Je cherchais juste la date du 1er vol, pis je suis tombé sur le wiki anglais assez complet, je me suis dit allez hop. :mrgreen:

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 22 Mars 2019, 16:54
Alors merci pour le hop! :bonnet:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité