Messagepar Clansman » 03 Décembre 2018, 09:39
Dans les années 2010, l'Armée de Terre française est soucieuse de remplacer ses EADS Tracker, appelés DRAC (Drone de renseignement au contact). Ce sont en fait des mini-drones, de la classe des 20 kg, destinés à équiper des sections ou des compagnies au contact avec l'ennemi. Concrètement, il sert avant tout au réglage d'artillerie.

L'Armée de Terre française lance donc le concours SMDR (Système de Mini Drones de Renseignement). Plusieurs sociétés participent : Aeronautics Defense Systems (Orbiter), Airbus (SkyGhost), ECA Group/Delair-Tech (DT-26M), Elbit (Skylark 1LE), Sagem (FlyEye), et Thalès.

Thalès, qui propose le Spy Ranger, est sélectionné en novembre 2016 : elle va fournir 70 systèmes de 3 mini-drones chacun, soit 210 Spy Ranger. L'autorisation de vol avait été donnée par la DGAC en octobre 2015.

Le Spy Ranger fut dévoilé au public en novembre 2015 lors du salon Milipol. Il a aussi été présenté à l'Eurosatory 2016 et au salon du Bourget 2017. Il fut spécialement conçu pour répondre à l'appel d'offres de l'Armée de Terre.

Thales prit en compte les faiblesses du DRAC : son appareil devait être robuste, simple à mettre en œuvre. Des équipes même peu entraînées peuvent le déployer en 12 minutes : outre l'installation de la rampe et l'assemblage du drone, il faut aussi lancer la station au sol et faire des tests avant le décollage. Les 3 batteries peuvent être changées en 2 minutes. Dès 2010, le logiciel de contrôle du Spy Ranger fut testé pendant un an en Afghanistan par l'armée française, sur un autre drone.

L'étude de la cellule fut confiée à Aviation Design, une PME de 8 salariés basée à Milly-la-Forêt dans l'Essonne. Elle est assez classique : ailes hautes de forme elliptique, un moteur électrique actionnant une hélice propulsive et bipale, poutre unique en bas supportant un empennage conventionnel de forme elliptique aussi.

Le Spy Ranger décolle d'une rampe, ce qui évite les erreurs liées au vent. Des coussins absorbants empêchent les dégâts à l'atterrissage. Il peut être emporté à dos d'homme, le sac à dos pesant 25 kg au maximum. Le drone est léger et facilement démontable. La catapulte elle-même, en carbone, pèse 2 ou 2,5 kg.

L'autre aspect important de la conception concernait la transmission des données : d'une part la boule optronique, miniaturisée, gyro-stabilisée et située sous le nez, fait 5 pouces (10 cm environ) et se rétracte automatiquement lors de l'atterrissage. Les données sont transmises en bande C afin de résister au brouillage et de permettre un haut débit. Les capteurs sont classiques et éprouvés : TV haute définition, voie infrarouge, illuminateur laser, mais fournissent des images en haute définition et en temps réel. Il peut effectuer du traitement d'images, grâce à un algorithme dérivé de celui de la nacelle de reconnaissance Reco NG.

2 prototypes au moins servirent aux essais constructeurs, dont l'un effectua plus de 150 vols d'essais. La DGA a notifié une première commande de 35 systèmes le 5 janvier 2018, les 35 autres devant suivre ultérieurement. Les livraisons devraient commencer en 2019.

Thalès espère désormais vendre également son Spy Ranger à l'export (Inde, pays du Moyen-Orient), et sur le marché de la sécurité. C'est Aviation Design qui se charge de la construction des drones vendus et de l'intégration de la charge utile.


Spef :

Empennage 1,7 m
Envergure 3,8 m
Endurance 2h30, 3 h selon certaines sources.
rayon 30 km
masse 14,5 kg
vitesse de catapultage 12 m/s
vitesse de croisière 17 m/s


http://www.air-cosmos.com/thales-devoil ... nger-51657

http://www.air-cosmos.com/eurosatory-20 ... ales-75765

http://www.air-cosmos.com/exclusif-thal ... nger-85493

http://www.air-cosmos.com/bourget-2017- ... nger-96721

http://www.opex360.com/2017/01/05/avec- ... -de-terre/

https://www.thalesgroup.com/fr/spy-ranger-mini-drones

https://www.thalesgroup.com/fr/monde/de ... quiper-les

https://www.thalesgroup.com/fr/systeme- ... nnaissance

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Clansman » 03 Décembre 2018, 10:08

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)