Messagepar Jericho » 10 Mai 2018, 21:34
L’IA-73 est un projet d'avion monomoteur d’entrainement, biplace en tandem, muni d’ailes basses cantilever effilées, d’un empennage conventionnel et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Au début du XXIe siècle, la Fuerza Aérea Argentina désire remplacer ses avions d’entrainement et de formation de base Beechcraft B-45 Mentor et Embraer EMB-312 Tucano. Deux appareils sont évalués, l’ENAER T-35 Pillán et l’Aermacchi SF-260, mais une économie relativement bonne à cette époque-là encourage le gouvernement à rechercher une solution locale. Le cahier des charges demande un avion possédant une configuration aérodynamique soignée, biplace en tandem, maniable, muni d’un train d’atterrissage robuste et motorisé avec un turbopropulseur actionnant une hélice à cinq pales. Il devra être équipé d’écrans couleurs multifonctions et pourra emporter un armement léger constitué de mitrailleuses en nacelles, de paniers à roquettes et de bombes. Le nouvel appareil pourra être proposé aux forces aériennes des autres pays de l’UNASUR, soit les pays d’Amérique du Sud, pour remplacer à moyen terme l’ENAER T-35 Pillán qui date des années 1980.

Le gouvernement argentin confie ce projet à la société LMAASA (Lockheed Martin Aircraft Argentina SA) qui commence l’étude du nouvel avion d’entrainement en 2008. Suite à la nationalisation de l’entreprise en 2009, qui s’appelle désormais FAdeA (Fabrica Argentina de Aviones), le projet est arrêté durant quelques mois avant de reprendre en 2010.

La motorisation de l’IA-73, sa désignation officielle, est assurée par un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6, déjà bien connu de la force aérienne argentine pour équiper également leurs Tucano. Les deux membres d’équipages sont assis en tandem, l’instructeur en place arrière en position légèrement surélevée pour lui permettre une meilleure visibilité vers l’avant. L’IA-73 peut être équipé de sièges classiques ou des sièges éjectables selon le désir de l’utilisateur. Les ailes, cantilever et en position basse, ont un léger dièdre positif. L’empennage est de type conventionnel. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable.

Comme espéré, à partir de 2012 d’autres pays d’Amérique du Sud s’intéressent à l’IA-73, soit le Brésil, le Venezuela et l’Equateur. Par conséquent le projet est rebaptisé IA-73 UNASUR I et reçoit une participation financière de ces quatre pays, en plus de l’Argentine. Une intention d’achat est signée par la Bolivie, quant au Brésil, s’il ne prévoit pas l’achat de l’appareil puisqu’il a déjà des contrats avec des fournisseurs nationaux, en tant que participant au programme, il pourra installer des systèmes brésiliens déjà en cours de production sur l’IA-73.

En 2014 et 2015, des scandales de corruption au sein de la FAdeA amènent le Brésil, le Venezuela et l’Equateur à suspendre leurs participations financières et les livraisons de fournitures concernant ce projet. Le développement prend du retard et, au début de l’année 2016, le nouveau gouvernement argentin décide de fixer des priorités. La priorité est alors donnée au nouvel avion d’entrainement de base IA-100 et à l’avion d’entrainement avancé IA-63 Pampa III, alors que l’IA-73 est abandonné.


Versions :
IA-73 Unasur I : Version initiale motorisée par un Pratt & Whitney Canada PT6A.


Caractéristiques et performances prévues :
Equipage : 2
Longueur : 7,82m
Envergure : 8,81m
Hauteur : 3,0m
Masse à vide : 850kg
Masse maximale au décollage : 1’500kg
Charge utile : 650kg
Moteurs : un Pratt & Whitney Canada PT6A-50 de 850ch
Vitesse max : 488km/h
Vitesse ascensionnelle : 15,2m/s
Plafond opérationnel : 3’950m
Distance franchissable : 1050km
Armement : mitrailleuses en nacelles, paniers à roquettes et bombes sous les ailes.



Liens internet :
https://es.wikipedia.org/wiki/I.A._73
https://www.globalsecurity.org/military ... /ia-73.htm

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Jericho » 10 Mai 2018, 22:30
La fiche sur le site. Avec, une fois n'est pas coutume, une photographie en prime...

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar d9pouces » 14 Mai 2018, 06:12
Merci pour cette fiche :)
Je n'avais jamais entendu du projet, qui me semble avoir un positionnement très compliqué tant le marché est saturé en ce moment.

Petite remarque au passage : je suis un peu surpris par la possibilité d'avoir des sièges classiques ou éjectables. Je ne pensais pas que c'était si facile de passer de l'un à l'autre…

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Jericho » 14 Mai 2018, 07:47
d9pouces a écrit:Merci pour cette fiche :)
De rien, ça avance gentiment... :)


d9pouces a écrit:Je n'avais jamais entendu du projet, qui me semble avoir un positionnement très compliqué tant le marché est saturé en ce moment.
La chance était peut-être d'avoir plusieurs pays d'Amérique du Sud qui participaient au projet et pouvaient ensuite acheter l'appareil.
Maintenant, c'est surtout les IA-100 et IA-74 qui vont être produits, mais c'est un "cavalier seul" de l'Argentine avec un avion moins ambitieux, dans une dans une catégorie d'appareil pouvant intéresser des utilisateurs aussi bien civils que militaires. Par contre, il n'a pas les même capacités d'entrainement et d'attaque au sol que l'Unasur I.


d9pouces a écrit:Petite remarque au passage : je suis un peu surpris par la possibilité d'avoir des sièges classiques ou éjectables. Je ne pensais pas que c'était si facile de passer de l'un à l'autre…
Moi aussi, mais c'est pourtant bien ce qui était proposé. J'imagine que l'appareil était adapté pour des sièges éjectables, mais qu'il était également possible d'adapter des sièges fixes à la demande des clients, selon leurs besoins et surtout leur budget.
(ou alors, ils vissaient les sièges éjectables au plancher et leurs enlevaient les fusées et autres dispositifs d'extraction ... :mrgreen: )

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron