Messagepar Clansman » 10 Juillet 2010, 09:08
A la fin des années 1970, les Etats-Unis se rapprochèrent de la Chine continentale, délaissant Taïwan et stoppant les livraisons d'armes. C'est ainsi que Tchang Ching-Kuo, le fils de Tchang Kaï-Chek, chargea AIDC (Aerospace Industrial Development Corp) de concevoir un appareil s'affranchissant de la tutelle américaine, et destiné à remplacer ses F-5 et F-104. Ce fut l'IDF (Indigenous Defence Fighter), lancé le 28 août 1980 et développé à partir de mai 1982. Les besoins concernaient un avion de supériorité aérienne capable de contrer les J-7 et J-8, avec des capacités secondaires d'attaque au sol et de lutte anti-navires.

Le projet An Hsiang (Safe Flight) fut partagé en 4 programmes. Celui concernant la cellule s'appelait Ying Yang (aigle en vol), et fut mené en coopération avec General Dynamics. Cela donna une cellule qui tenait à la fois du F-16 et du F/A-18, avec le nez du F-20, et capable de supporter 9 G. Le design fut gelé en 1985, avec une forte participation d'ingénieurs américains sous contrat.

Celui concernant les moteurs avait pour nom Yun Han (l'homme du nuage), et aboutit sur des Garrett TFE 1042-70 construits sous licence par International Turbo Engine Company. Ce sont des turboréacteurs à double-flux dotés de postcombustion, et alimentés par 2 517 l de carburant en interne.

Celui concernant l'avionique fut baptisé Tien Lei (tonnerre du ciel) et bénéficia de l'aide de Westinghouse, qui proposa un Kam-Lung (Golden Dragon) GD-53 d'une porté de 150 km, dérivé de l'AN/APG67 travaillant en bande X. Ce radar a des capacités look-down, shoot-down et des modes de recherches air-air et air-mer. L'appareil bénéficie également de CDVE à triple redondance conçus par BAe Systems, d'un système de navigation inertielle Honeywell H423, de deux écrans multi-fonctions Bendix, d'un afficheur tête haute Elbit, d'un HOTAS.

Enfin, le programme autour de l'armement, principalement les missiles, fut nommé Tien Chien (épée du ciel). Il aboutit à deux missiles, les Tien Chien I à courte portée (5 km) et à guidage infrarouge, dérivé de l'AIM-9L Sidewinder, et les Tien Chen II, à moyenne portée (60 km) à guidage radar et extrapolé de l'AIM-120 AMRAAM. Ils furent essayés respectivement en 1992 et 1994. Il peut aussi emporter 3 missiles antinavires Hsuing-Feng II ou des missiles AGM-65 Maverick.

Le prototype monoplace 77-8001 sorti d'usine le 10 décembre 1988 et fut nommé A-1 Ching-Kuo, en l'honneur de son initiateur, à ce moment-là. Le Ministère de la Défense lui donna la dénomination F-CK-1, F pour Fighter, CK pour Ching-Kuo, et 1 pour rappeler qu'il s'agit du premier chasseur Taïwanais. Il dispose d'un siège éjectable Martin-Baker Mk.12 zéro-zéro incliné à 30°.

Il effectua son premier vol le 28 mai 1989. Le 2e prototype 78-8002 vola à partir du 27 septembre 1989, mais fut perdu dans un accident le 12 juillet 1991. Le prototype 78-8003 vola le 10 janvier 1990, et enfin le premier biplace, le 79-8004, effectua son premier vol le 10 juillet 1990. Dix appareils de présérie (6 monoplaces et 4 biplaces) furent également construits de 1990 à 1993, et furent livrés au 7th TFS le 22 novembre 1993.

La commande initiale portait sur 256 exemplaires, mais elle fut réduite à 103 F-CK-1A monoplaces et 27 F-CK-1B biplaces en septembre 1991, à la fois pour des raisons budgétaires et parce les F-16A/B et Mirage 2000 furent commandés. Son prix unitaire est estimé entre 25 et 30 millions d'US dollars. Le biplace, bien que destiné à l'entraînement, conserve les capacités de combat du monoplace.

Les essais en vol durèrent jusqu'au 1er octobre 1997 et totalisèrent 2 950 heures de vol. Cependant, le premier appareil de série avait volé le 10 janvier 1994 et était entré en service en décembre au sein de la 8e TFS. La production en série fut entamée la même année. Après 51 exemplaires construits, elle fut interrompue d'octobre 1995 à mai 1996 afin de modifier le système de gestion du carburant. Elle reprit jusqu'en 2000 et le dernier appareil fut livré en juillet.

En 2001, un projet de modernisation du Ching-Kuo se fit jour. Cette mise à jour visait à permettre l'emport de 4 missiles Tien Chen II au lieu de 2, ainsi que le Tien Chen IIA anti-radar, la bombe à sous-munition Wan-Chien et 2 CFT visant à améliorer l'autonomie dans un premier temps. Le train d'atterrissage est également renforcé. Dans un deuxième temps, il s'agira d'améliorer l'électronique, en particulier les CME, l'IFF APX-113(V), le radar de suivi de terrain, les systèmes de brouillage. Dans un 3e temps, on procédera aux essais en vol et en sol avant une entrée en service attendue pour 2010.

2 prototypes neufs furent construits et ont volé en octobre 2006. 71 F-CK-1 A/B seront portés au standard F-CK-1C/D Hsiang Sheng.

Le Ching-Kuo n'a encore jamais connu l'épreuve du feu et n'a jamais été exporté. Il semble sous-motorisé, avoir une capacité limitée en terme d'emport de charges et d'autonomie. De ce fait, il se rapproche plus d'un F-20 ou d'un Mitsubishi F-1.



Dimensions
Longueur : 14,21 m
Envergure : 9,46 m
Hauteur : 4,65 m
Surface alaire : 24,26 m²

Masses
A vide : 6486 kg
maximale : 12247 kg

Motorisation
Moteur : 2 Honeywell F125-70
Poussée : 84 kN avec PC

Performances
Vitesse maximale : Mach 1,8
Plafond : 16800 m
Distance franchissable : 1100 km

Equipage : 1 pilote

Armement : 1 canon M61A1 Vulcan de 20 mm avec 515 obus, 4080 kg de charges offensives sous 9 points d'emport.

Pays utilisateurs : Taïwan

http://fr.wikipedia.org/wiki/AIDC_F-CK-1_Ching-Kuo

http://www.avions-militaires.net/fiches/ching-kuo.php

http://www.avionslegendaires.net/aidc-f ... ng-kuo.php

http://www.avion-de-combat.com/Avion-de ... g-Kuo.html

http://en.wikipedia.org/wiki/AIDC_F-CK-1_Ching-kuo

http://www.airforce-technology.com/projects/ching/

http://www.taiwanairpower.org/af/idf.html

http://www.globalsecurity.org/military/ ... an/idf.htm

http://www.globalaircraft.org/planes/ching-kuo.pl

http://www.vectorsite.net/avf16_4.html#m1

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Clansman » 04 Septembre 2010, 10:09
Le Ching-Kuo sur le site

Vos commentaires et/ou correctifs sont la bienvenue. :)

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar stanak » 27 Décembre 2018, 07:57
en décembre 2017, tous les F-CK-1 avaient été upgradés au standards C/D

les premiers furent les 71 avions du 443th TFW de Tainan, entre 2009 et 2014,
suivirent les 56 autres du 427th TFW de Taichung

Améliorations :
Glass cockpit, tête haute 3 couleurs, nouveau contrôleur de vol 32 bits,
Radar Doppler multi-mode CD-53 Golden Dragon, certification de lancement du Wan-Chien (stand-off missile).
Deux points fixes supplémentaires pour le missile air-air à moyenne portée Tien Chien II.

F-CK-1C
1 perdus sur 104
Image

F-CK-1D
3 perdus sur 29
Image

Messagepar Jericho » 28 Décembre 2018, 23:38
Merci pour ces précisions Stanak. ;)

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar d9pouces » 29 Décembre 2018, 12:42
Ça fait très peu de pertes, au final.

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar stanak » 20 Janvier 2019, 08:47
le prototype du F-CK-1D n°10006
entré en service avec le serial 1629 (le 29e biplace)
Image

le prototype du F-CK-1C était n°10005
entré en service avec le serial 1504 (le 104e monoplace)

Messagepar d9pouces » 21 Janvier 2019, 08:25
L'appareil est plutôt réussi, si on le met en rapport aux ressources et à l'expérience du pays. Certes, il semble qu'il y ait eu un « petit » coup de pouce américain.

En revanche, je ne sais pas s'ils pourront refaire la même chose pour un remplaçant… et je ne suis pas sûr que beaucoup de pays acceptent de vendre un appareil moderne à Taiwan :/

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron