Messagepar ouakamois » 08 Mai 2018, 06:08
Dans "Avions militaires/depuis 1945/hélicoptères"

Messagepar ouakamois » 08 Mai 2018, 23:55
Une contribution signée "L'hippopotame De Gouloumbou" apportant un éclairage particulier à un douloureux épisodes du conflit armé en Casamance : l'embuscade du 19 août 1997 à Mandina Mancagne causant la mort de 25 soldats d'élite.
"Mandina Mancagne l’une des rares embuscades totalement réussies par le MFDC à cause d’une erreur des «congolais». On appelait cette unité "les congolais" parce qu’ils avaient été formés par les américains en vue de leur déploiement dans une mission onusienne au Congo. Cependant ce déploiement éventuel était tout simplement un prétexte que tous les spécialistes avaient compris, c’était une couverture comme on dit dans le jargon. Il y avait en réalité l’intention de créer des unités de lutte anti guérilla, spécialisés dans le combat de jungle. Pour réussir cette tâche, le choix a été porté sur les américains qui avaient l’expérience du Vietnam. Une fois sur place, les formateurs américains ont porté leur choix sur les officiers formés à West Point, après avoir épluché les profils des jeunes officiers, choix très mal accepté par les français et officiers issus de Saint Cyr et autres écoles francophones. Les «congolais» suréquipés, surentraînés ont été effectivement victimes d’errements tactiques.
Comment s’est déroulée l’embuscade?
L’unité spéciale a d’abord fait le guet à la périphérie du village pendant plusieurs heures pour surveiller les mouvements rebelles dans le village. Cette erreur a été fatale parce qu’en zone hostile un guet aussi long est aussitôt connu de l’ennemi qui dispose inévitablement de « mouchards ». Donc les éléments du MFDC savaient que les militaires faisaient le guet pour préparer leur entrée dans le village. Ils ont alors mis quelques rebelles en armes dans le village tout en gardant le gros des troupes à la lisière sud du village. Les militaires se sont scindés pour attaquer les quelques rebelles présents au centre du village. Il ya alors eu le « comité d’accueil » composé de rebelles armés de M16, c'est-à-dire les fusils d’assaut de l’unité spéciale. Ce détail a son importance parce que sur un front vous reconnaissez le bruit des armes du camp ennemi une kalach a un bruit de tir différent d’un M16. Lorsque les tirs de M 16 provenant des rebelles ont retenti, l’unité a aussitôt tenté de faire jonction au point convenu croyant à des tirs amis. L’embuscade venait de réussir, ils furent cette fois-ci pris dans un feu nourri avec toute la puissance de feu disponible du côté des rebelles qui les avaient contournés pour les encercler. Il fallait impérativement à l’unité pour se dégager un appui en artillerie ou aérien. Les rebelles l’avaient compris, ils s’imbriquèrent dans un close combat pour empêcher cette intervention. Le commandement était dans le dilemme bombarder signifiait tuer ses propres soldats parce que les lignes s’étaient imbriquées, elles étaient trop proches. Il y eut des tergiversations tout à fait compréhensibles, le temps d’envoyer un renfort d’infanterie, l’embuscade avait déjà réussi et les rebelles avaient abandonné le village qui fut repris mais à quel prix ?
Les enseignements à tirer de cette embuscade ? Ne jamais faire un guet trop long, vous risquez d’être repérés et vous ne disposerez plus de l’effet de surprise. Prépositionner l’appui aérien adapté (pas de rally guerrier mais des hélicoptères de combat ou des avions d’appui au sol) pour une intervention rapide.
Ne pas signer des cessez-feu avec les rebelles et refuser tout cantonnement des militaires. Ce choix politique a permis au MFDC d’infiltrer ses troupes pour préparer une attaque contre Ziguinchor, c’était l’objectif caché des rebelles. Il cherchait à s’infiltrer dans les faubourgs de la ville pour contraindre l’armée a des combats de rue particulièrement meurtriers, il ne faut jamais oublier Stalingrad."
Je rajoute que le rôle d'un des officiers supérieurs de la Zone N°5 avait toujours prêté à confusion et il était des Transmissions....

Messagepar le nouveau » 09 Mai 2018, 09:42
Douloureux souvenir en effet ! on les appelait les CORSI ! ils étaient encore en formation lorsque l’opération fut planifiée selon le colonel Ndaw en parle dans son livre ''Pour l'honneur de la gendarmerie'' fort riche en infos et retex d’ailleurs.
L'unité devait être notre premier corps de forces spéciales, un peu avant l'heure. Aujourd'hui leurs héritiers sont bel et bien opérationnels et j’espère de tout cœur que toutes les leçons si douloureusement apprises ont été retenues :
https://scontent.fdkr1-1.fna.fbcdn.net/ ... e=5B86CCF0
https://scontent.fdkr1-1.fna.fbcdn.net/ ... e=5B8F9102

Messagepar ouakamois » 09 Mai 2018, 10:55
Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, j'ai publié cela pour que l'on recentre bien les besoins et ne pas s'égarer dans une surenchère de matériels dont le Sénégal peut se faire l'économie...Il y a aussi de petites unités extrêmement puissantes comme les DIR qui existent toujours dont l'Armée Sénégalaise peut s'enorgueillir...

Messagepar le nouveau » 09 Mai 2018, 11:11
J'ai bien compris l'idée pour ma part Ouaka,
nul besoin de t’inquiéter, on ne fait que discuter, poser des questions et au mieux faire des suggestions,
après tout, ce n'est pas nous qui décidons de quoi acheter ou non, ce sont bien les utilisateurs de ces matériels qui décident en fonction de leurs budgets, enjeux et missions.
Nous avons beau être de grands amoureux de ces sujets, les professionnels si bien formés savent mieux que nous quoi faire ou non. Ce serait catastrophique de penser le contraire.

Messagepar le nouveau » 17 Mai 2018, 10:28
Je n'ai pas vu de topic ''Gendarmerie'' du coup je met le post ici,
Visite du Général Meissa Niang à Haiti auprès du détachement senegalais :
https://www.youtube.com/watch?v=0EFSSFt4myY
https://www.youtube.com/watch?v=etORK7pXqaM

Messagepar le nouveau » 28 Mai 2018, 09:23
Campagne de tirs à Dodji, les BM21, les EBRC de 105 et des batteries de 120 étaient de sortie :
https://www.youtube.com/watch?v=8pNMY2OIu48

Messagepar ouakamois » 28 Mai 2018, 13:41
Waaw goor! C'est bien que les campagnes de tirs reprennent à Dodji! Il y avait les manoeuvres Deggo, Dodji et Njaambuur entre autres exercices annuels.Le niveau était très élevé avant:très bonne chose de les reprendre.

Messagepar le nouveau » 28 Mai 2018, 14:44
ouakamois a écrit:Waaw goor! C'est bien que les campagnes de tirs reprennent à Dodji! Il y avait les manoeuvres Deggo, Dodji et Njaambuur entre autres exercices annuels.Le niveau était très élevé avant:très bonne chose de les reprendre.


Oui je me souviens que je surkiffais regarder les dossiers complets que Lindor Mbaye Loum faisait sur Ndiambour ou Guidimakha avec les FFCV et méme des unités venues de France rien que pour l'ampleur et la grande qualité de ces manoeuvres, Il y a même eu la présence d'un min déf ( Alain Richard notamment) à une cérémonie de clôture une fois.
Apres je ne sais pas si tout ce matos peut vraiment être exploité a fond avec les jusqu'à 25 km de portée des TRf1 par exemple.

Messagepar le nouveau » 31 Mai 2018, 09:19
Cérémonie d'installation du nouveau commandant de l'une des zones militaires les plus stratégiques de nos armées :
https://www.youtube.com/watch?v=gVLX9GuPrxQ

Messagepar le nouveau » 12 Juin 2018, 12:45
A partir de la seconde 58 on voit des officiers sénégalais en visite au salon Eurosatory 2018 :
https://www.youtube.com/watch?v=Wx006Tk9kds
j’espère que cela laisse présager de meilleurs équipements pour nos forces terrestres, les axes d'amélioration sont encore nombreux, meme si des efforts appréciables ont été notés.

Messagepar ouakamois » 12 Juin 2018, 19:27
Alors, oui et non.En fait les AMT participent à quasiment tous les salons, expositions, symposium et autres événements en lien avec la défense. Ce qui explique la présence de ces officiers supérieurs dans cette vidéo. Ce qui mérite notre attention, c'est la présence d'un chef d'état major. ..comme celle du Général de Brigade Diop lors du dernier Bourget au stand de Leonardo. ..et pas Aero Vodochody. .pourtant, une première commande de 4 L39NG. ..et AW109 WKM ou WKN ou..ou..AW139WM...dans un futur plus ou moins proche

Messagepar le nouveau » 19 Juin 2018, 11:48
Exercice tactique interarmes pour les futurs chefs de section d'infanterie venus de France, de Madagascar et de pays africains au Senegal :
https://scontent.fdkr3-1.fna.fbcdn.net/ ... e=5BA6BDB2
https://scontent.fdkr3-1.fna.fbcdn.net/ ... e=5BA0822D

Messagepar ouakamois » 19 Juin 2018, 23:00
Les Assaulters sont de la partie

Messagepar le nouveau » 22 Juin 2018, 12:08
Reportage sur le bataillon des commandos de Thies, j'ai toujours pensé que les Forces Speciales etaient juste une mode mais que nos Codo,Para, Cofuair et Cofumaco etatient avant gardistes dans ces doctrines, postures et missions confiées aujourd'hui aux Fs :
https://www.xibar.net/BATAILLON-DES-COM ... 76462.html

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)