Messagepar Ex-little » 23 Janvier 2010, 16:11
Non plus. Mais bon c'est pas un avion de chasse. ( :mrgreen: )

Messagepar JFF » 19 Avril 2012, 15:01
Les GPS posent encore des problèmes de continuité de réception sur les appareils rapides, avec masquage de l'antenne, (= vol sur le dos par exemple). Il est donc toujours considéré comme une "aide" à la navigation. Ce serait bête que le 2000D perde les coordonnées au moment ou il fait sa ressource de Tos Bombing :lol: surtout si les logiciels ont été conçus par Airbus, et que sans coordonnées exacte, tout le machin se mette en grève et le pilote se retrouve à piloter en direct law ......
mais de toutes façons, les militaire n'utilisent que rarement les VOR, ils ont les TACAN à la place.

Mais c'est en train de changer. Et il existe maintenant des fiches d'approches aux instruments pour hélicoptères uniquement au GPS. Vu les couts d'entretien des VOR, je pense qu'ils vivent leurs derniers moments et que bientot toute la nav se fera avec GPS, qui sont bien plus précis, et tombent moins souvent en panne. De plus, comme le V de VOR l'indique, la portée de l'émetteur est plutot réduite (+/- 100 NM), donc si ça va en europe, en Afrique ou en Amérique du sud, avec peu d'infrastructure, on est souvent sans VOR. Bien sur on peut toujours faire la nav au radio compas ..... si on trouve encore en service ...... :merlin:

JFF

Messagepar d9pouces » 19 Avril 2012, 20:58
Tiens, je pensais que les GPS militaires étaient un peu plus au point que ceux des téléphones :D

Quelle est la différence entre le TACAN et le VOR ?

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar MAVERICKdu13 » 19 Avril 2012, 22:25
d9pouces a écrit:Tiens, je pensais que les GPS militaires étaient un peu plus au point que ceux des téléphones :D

Quelle est la différence entre le TACAN et le VOR ?



D'un autre côté , une perte de coordonnées sur un téléphone qui vole sur le dos , entraine moins de dommages collatéraux , non ? :mrgreen:

Le journalisme mène à tout , a condition d'en sortir ! SIR WINSTON CHURCHILL

En attendant : :arrow: http://photos.aviationsmilitaires.net/main.php
Messagepar Cinétic » 20 Avril 2012, 01:59
Le VOR est civil, fréquence 108MHz-117,95MHz
Le TACAN est militaire, fréquence 960-1215 MHz
plus d'infos ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/TACAN
http://fr.wikipedia.org/wiki/VHF_Omnidirectional_Range

Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.



Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
Messagepar Tandure » 20 Avril 2012, 07:51
Cinétic a écrit:Le VOR est civil, fréquence 108MHz-117,95MHz
Le TACAN est militaire, fréquence 960-1215 MHz
plus d'infos ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/TACAN
http://fr.wikipedia.org/wiki/VHF_Omnidirectional_Range


Petites précisions :
le VOR est civil, mais aussi utilisable et utilisé par les militaires,
alors que le TACAN, militaire uniquement, n'est pas utilisable par les civils

la gamme de fréquence du TACAN, de l'ordre du GHz, le classifie dans la famille des radars.
C'est pourquoi le TACAN était du ressort des Radar Bord, et le VOR des Radio Bord.
Je vous parle de l'époque d'avant la spécialité Avionique.
La répartition était la même pour les équipements au sol entretenus par les Radio Sol ou les Radar Sol.

Le soleil ne se couche jamais sur les ailes du transport aérien militaire

Nikon D90/18-105/70-300

"Dieu rit de ceux qui subissent les effets dont ils chérissent la cause"
Bossuet
Messagepar Laverguy » 20 Avril 2012, 20:01
Tandure a écrit:
Cinétic a écrit:Le VOR est civil, fréquence 108MHz-117,95MHz
Le TACAN est militaire, fréquence 960-1215 MHz
plus d'infos ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/TACAN
http://fr.wikipedia.org/wiki/VHF_Omnidirectional_Range


Petites précisions :
le VOR est civil, mais aussi utilisable et utilisé par les militaires,
alors que le TACAN, militaire uniquement, n'est pas utilisable par les civils

la gamme de fréquence du TACAN, de l'ordre du GHz, le classifie dans la famille des radars.
C'est pourquoi le TACAN était du ressort des Radar Bord, et le VOR des Radio Bord.
Je vous parle de l'époque d'avant la spécialité Avionique.
La répartition était la même pour les équipements au sol entretenus par les Radio Sol ou les Radar Sol.

Tandure mon ami souviens toi que le Tacan mesure aussi la distance par rapport à une balise fixe ou mobile(AirTac).Le Tacan c'est donc (presque)un VOR/DME,d'ailleurs on peut très bien tester l'info de distance Tacan sur un VOR/DME (ou DME sur un canal Tacan) grâce aux appariements Freq Vor/canaux Tacan.bisousulflond (d'un Radio bord :biz: ).

"moi, ce que j'en dis......c'est souvent ce que j'en pense!!"
Messagepar Laverguy » 20 Avril 2012, 20:20
Tandure a écrit:
Cinétic a écrit:Le VOR est civil, fréquence 108MHz-117,95MHz
Le TACAN est militaire, fréquence 960-1215 MHz
plus d'infos ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/TACAN
http://fr.wikipedia.org/wiki/VHF_Omnidirectional_Range


Petites précisions :
le VOR est civil, mais aussi utilisable et utilisé par les militaires,
alors que le TACAN, militaire uniquement, n'est pas utilisable par les civils

la gamme de fréquence du TACAN, de l'ordre du GHz, le classifie dans la famille des radars.
C'est pourquoi le TACAN était du ressort des Radar Bord, et le VOR des Radio Bord.
Je vous parle de l'époque d'avant la spécialité Avionique.
La répartition était la même pour les équipements au sol entretenus par les Radio Sol ou les Radar Sol.

.....et l'explication sur Wiki concernant le VOR est inexacte....je vous laisse chercher ..(ça concerne la modulation 30Hz en amplitude).J’accepte les propositions de réponses en mp (même venant d'un ancien Radar Bord/ Plombier qui se reconnaitra...) :biz: :biz:

"moi, ce que j'en dis......c'est souvent ce que j'en pense!!"
Messagepar Tandure » 21 Avril 2012, 08:52
Laverguy a écrit:Tandure mon ami souviens toi que le Tacan mesure aussi la distance par rapport à une balise fixe ou mobile(AirTac).Le Tacan c'est donc (presque)un VOR/DME,d'ailleurs on peut très bien tester l'info de distance Tacan sur un VOR/DME (ou DME sur un canal Tacan) grâce aux appariements Freq Vor/canaux Tacan.bisousulflond (d'un Radio bord :biz: ).


Bon, ça c'est vrai, je n'en ai pas parlé parce que la mesure de distance n'était pas évoquée.

Laverguy a écrit:.....et l'explication sur Wiki concernant le VOR est inexacte....je vous laisse chercher ..(ça concerne la modulation 30Hz en amplitude).J’accepte les propositions de réponses en mp (même venant d'un ancien Radar Bord/ Plombier qui se reconnaitra...) :biz: :biz:

Oulala, c'est loin tout ça!
Et puis, j'étais Radar moi Môssieu, je faisais pas dans la petite fréquence moi Môssieu! Ou alors dans la très petite fréquence, mais ça, c'est une autre histoire.

Bon, là je cale, mais je suis preneur de l'explication.
Bisousulflon :biz:

Le soleil ne se couche jamais sur les ailes du transport aérien militaire

Nikon D90/18-105/70-300

"Dieu rit de ceux qui subissent les effets dont ils chérissent la cause"
Bossuet
Messagepar Laverguy » 21 Avril 2012, 11:26
extrait de Wiki:"Le signal émis appartient à la plage de fréquences 108 et 118 MHz. La porteuse est modulée en amplitude (30 %) par une sous-porteuse à 9 960 Hz modulée en fréquence par un signal de 30 Hz. L'ensemble du signal obtenu est modulé en amplitude (30 %) par un autre signal de 30 Hz."
En fait c'est la rotation à 30 tours/s du signal VHF, émis sous forme de cardoïde donc directionnel,qui, vu du récepteur de l'avion est traduit par la réception d'un signal maximum et minimum 30 fois par seconde(ça ne ressemble pas à une sinusoïde çà?).Il reste à démoduler (en amplitude)le 30Hz variable, et démoduler en fréquence le 30Hz "référence" afin de les comparer.Le déphasage entre le signal 30hz de "référence" (d'amplitude max quand la balise émet vers le Nord)et le signal 30hz "variable" du à la rotation donne le QDR = QDM +/- 180°.L'aiguille sur l'indicateur du pilote (type RMI)affiche ce déphasage sous forme de gisement.Il suffit enfin que l'indicateur soit asservi au Cap magnétique (rose de cap)et l'aiguille donnera alors le cap magnétique à suivre pour rejoindre la balise.Ceci est le fonctionnement du Vor "Auto" sans intervention du pilote autre que le choix de la fréquence (donc de la balise ).Pour le Vor "manuel" (utilisation sur indicateur type HSI) avec un bouton "Course" et une "barre d'ordre" ça fera l'objet d'un autre post.
Donc dans Wiki le :"L'ensemble du signal obtenu est modulé en amplitude (30 %) par un autre signal de 30 Hz" est ...inexact :tsss: :tsss:
voilà c'est fait Tandure...

"moi, ce que j'en dis......c'est souvent ce que j'en pense!!"
Messagepar Tandure » 21 Avril 2012, 11:37
Et pis c'est tout! Non mais!
Bon là, tu m'as fait faire un bond en arrière d'une trentaine d'années!
Merci, ça fait du bien de s'y replonger.
J'attends avec impatience le VOR Manuel

Bisousulflon

Le soleil ne se couche jamais sur les ailes du transport aérien militaire

Nikon D90/18-105/70-300

"Dieu rit de ceux qui subissent les effets dont ils chérissent la cause"
Bossuet
Messagepar MAVERICKdu13 » 23 Avril 2012, 17:23
Laverguy a écrit:extrait de Wiki:"Le signal émis appartient à la plage de fréquences 108 et 118 MHz. La porteuse est modulée en amplitude (30 %) par une sous-porteuse à 9 960 Hz modulée en fréquence par un signal de 30 Hz. L'ensemble du signal obtenu est modulé en amplitude (30 %) par un autre signal de 30 Hz."
En fait c'est la rotation à 30 tours/s du signal VHF, émis sous forme de cardoïde donc directionnel,qui, vu du récepteur de l'avion est traduit par la réception d'un signal maximum et minimum 30 fois par seconde(ça ne ressemble pas à une sinusoïde çà?).Il reste à démoduler (en amplitude)le 30Hz variable, et démoduler en fréquence le 30Hz "référence" afin de les comparer.Le déphasage entre le signal 30hz de "référence" (d'amplitude max quand la balise émet vers le Nord)et le signal 30hz "variable" du à la rotation donne le QDR = QDM +/- 180°.L'aiguille sur l'indicateur du pilote (type RMI)affiche ce déphasage sous forme de gisement.Il suffit enfin que l'indicateur soit asservi au Cap magnétique (rose de cap)et l'aiguille donnera alors le cap magnétique à suivre pour rejoindre la balise.Ceci est le fonctionnement du Vor "Auto" sans intervention du pilote autre que le choix de la fréquence (donc de la balise ).Pour le Vor "manuel" (utilisation sur indicateur type HSI) avec un bouton "Course" et une "barre d'ordre" ça fera l'objet d'un autre post.
Donc dans Wiki le :"L'ensemble du signal obtenu est modulé en amplitude (30 %) par un autre signal de 30 Hz" est ...inexact :tsss: :tsss:
voilà c'est fait Tandure...



Aïe ! je crois que j'ai fait une c....rie ! je viens juste de rendre mon décodeur à Canal + ! :bonnet:

Le journalisme mène à tout , a condition d'en sortir ! SIR WINSTON CHURCHILL

En attendant : :arrow: http://photos.aviationsmilitaires.net/main.php
Messagepar Cinétic » 23 Avril 2012, 18:13
Je vais tenter d'aider Mav', on verra ce qu'il en ressort :p

Pour schématiser ->

Considérons que le VOR est constitué d'une antenne envoyant un signal sinusoïdal.
Ce signal est omnidirectionnel et sert de référence.
Mais le VOR est aussi constitué d'une 2ème antenne directionnelle en rotation , qui fait ses 360° à la même fréquence que le signal de référence (30Hz).Il est synchronisé pour être en phase pile quand il pointe vers le nord.
Il faut comparer ces 2 signaux, car puisque le 2ème signal tourne sur lui même de façon non-instantanée, il se produira un décalage mesurable dès que l'on s'écarte de la direction ou il est synchronisé (plein Nord dans notre cas)

Si le signal de référence et celui directionnel se superpose, alors on est plein nord de la balise.
Si les 2 signaux ont un déphasage de X degrés, c'est que tu es à X degrés par rapport au nord de la balise.

Bien sur, c'est un peu plus raffiné que ça, (par exemple la 2ème antenne ne tourne pas sur elle même à 30Hz, c'est 9 antennes fixes qui simulent le balayage) mais le principe est là.

Bon, je te dit ça, c'est de mémoire uniquement, il reste possible que je me mélange les pinceaux.

Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.



Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
Messagepar MAVERICKdu13 » 23 Avril 2012, 18:35
Et bien là j'ai compris ! même schématisé , j'appréhende mieux le fonctionnement théorique ! Désolé Laverguy et Tandure ! mais c'est normal vous l'avez pratiqué des années ! Mais Cinétic se penche sur le béotien que je suis , en la matière , et lui aussi , je crois a pratiqué , et je l'en remercie pour le cours :costaud:

J'en ait rêvé , Cinétic l'a fait ! 8-)

Le journalisme mène à tout , a condition d'en sortir ! SIR WINSTON CHURCHILL

En attendant : :arrow: http://photos.aviationsmilitaires.net/main.php
Messagepar d9pouces » 23 Avril 2012, 18:35
Je ne sais pas si tu as aidé Mav', mais en tout cas, tu m'as aidé, moi :D

Merci ! :)

J'imagine que les deux antennes sont au même endroit, pour que ça fonctionne ? (en tout cas, l'explication est bien claire)

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Cinétic » 23 Avril 2012, 19:04
Oui, l'antenne référence est au centre, et les autres en cercle tout autour.
Pour les autres (j'ai dit au nombre de 9 exemplaires car il me semble que c'est le minimum pour simuler une antenne directionnelle mais il peut y en avoir plus, 48 en général selon WIKI)

Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.



Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)