Messagepar Ex-Jérôme » 24 Mars 2006, 08:34
Pourquoi les anglais en 1947 ont cédé plusieurs exemplaires du réacteur R§R Nene, aux soviétiques ce qui leur permit de le copier et d'en équiper le MIG 15, qui posa de gros problèmes aux forces des nations-unis lors de la guerre de Corée ?

Merci.

Messagepar Guns » 24 Mars 2006, 11:06
Jérôme,

La réponse se trouve partiellement dans le topic "Evolution des prix des avions de combat"... :wink:

Messagepar ciders » 01 Décembre 2007, 22:13
Tiens tiens ! Un vieux sujet !

Bon pour répondre à Vigi, sur les Fagot encore en service : c'est difficile à dire avec certitude.

D'une part, les Fagot encore en service sont pour beaucoup dans des pays pauvres, qui ont un reste d'AA symbolique ( le peu qu'ils ont gardé des livraisons des " conseillers " soviétiques ) et donc, l'état réel du matériel porte à caution. Des MiG-15, avec GE t'en vois partout, c'est comme les DC-3. Combien peuvent voler plus de 30 mètres, mystère.

D'autre part, un grand nombre, que dis-je la majorité des 15 existants se trouve dans trois pays : Albanie, Chine, Corée du Nord. On sait qu'en Albanie les 15 sont stockés, mais visiblement ils ne volent plus. En Chine et en Corée, on en sait rien, mais alors pour la Corée rien de rien.

Ce dont je suis sur, c'est que les MiG-15 ont été retirés en 1983 en ex-Tchécoslovaquie, en 1992 en Roumanie, que 4 UTI ont servi en Finlande de 1962 à 1977. L'Indonésie les a à priori utilisé de 1961 à 1969.

Afghanistan: 42, including 38 MiG-15UTI, were delivered to the Royal Afghan Air Force from 1951, serving through 1979.

Albania: 80 or more have served with the Albanian Air Force since 1955, including Soviet, Czech and Chinese-built examples. The initial allotment of 10 MiG-15 fighters delivered in 1955 was followed by 24 MiG-15UTI trainers from that year on. These were supplemented by Czech Avia CS-102 trainers, with four being acquired. Further fighter deliveries comprised 26 MiG-15bis examples. Once Albania switched to Chinese support, deliveries of 24 F-2 fighters and 15 FT-2 trainers commenced from 1965. These aircraft remained in service through the late 1990s..
Algeria
Angola
Bulgaria
Burkina Faso
Cambodia

China: Still operates locally built examples as trainers.

Republic of the Congo
Cuba
Czechoslovakia
East Germany
Egypt

Finland: Only operated the MiG-15UTI.
Guinea

Guinea-Bissau
Hungary

Indonesia: Acquired its MiG-15s in 1961. Used MiG-15UTI and other MiG-15 as trainers during the preparation of Operation TRIKORA in 1962 in Western New Guinea (now Papua and Papua Barat). The aircraft were grounded in 1969 and removed from service in 1970.

Iraq
Libya
Madagascar
Mali
Mongolia
Morocco
Mozambique
Nigeria
North Korea: Still operates MiG-15UTI as a trainer.
North Vietnam
North Yemen
Pakistan
Poland

Romania: Operated a total of 514 MiG-15, MiG-15bis, MiG-15 UTI, S-102 and CS-102 from 1952 until 1992
Somalia

South Yemen
Soviet Union
Sri Lanka
Sudan
Syria
Tanzania
Uganda

United States: In the 1980s, the United States purchased a number of Shenyang J-4 along with Shenyang J-5 from China via the Combat Core Certification Professionals Company; these aircraft were employed in a "mobile threat test" program at Kirtland Air Force Base, operated by the 4477th "Red Hats" Test and Evaluation Squadron of the United States Air Force.

Vietnam
Yemen

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
Messagepar Clansman » 01 Décembre 2007, 22:34
Si j'en crois un bouquin emprunté aujourd'hui, 8500 MiG-15 auraient été produits, au moins par les russes, les polonais et les tchèques. Avec les versions chinoises, ça doit être plus...

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar ciders » 01 Décembre 2007, 22:45
C'est le problème des avions produits en masse dans le bloc communiste ( si on peut parler de bloc ).

Les Chinois ont bien dû en construire 3000 ou 4000.

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
Messagepar Vigi » 03 Décembre 2007, 21:57
Merci pour cet eclaircissement le Cosaque de Tchéliabinsk :wink:

Messagepar Ex-MoX » 04 Avril 2008, 08:09

:shock: :shock: :shock: ???? ??? ! :shock: :shock: :shock:

En regardant de telles images, je me demande ce que cela aurait pu rendre sur le premier 15 pouces familial associé à sa résolution de 640*480 pixels :D

Pour revenir sur le sujet, j'ai lu pas mal de récits de pilotes américains qui affirmaient que les MiG-15 étaient grosso-modo supérieurs au F-86.

Pourtant, comme on le sait, les pertes étaient bien plus importantes chez les nordistes, pour (principalement) deux raisons (je pense) :

- Si ma mémoire est bonne (enfin, j'l'espere, j'ai quand même que 20 ans :lol: ), l'absence de combinaison anti-G a beaucoup limité les pilotes nordistes.

- Ils restait quant même des As de la 2eme GM dans les rangs américains, les pilotes nords-coréens étaient très surement moins expérimentés. (par contre, les "volontaires" soviétiques ont fait de beaux cartons sur place)

Comme quoi, on peut avoir une machine plus puissante, mieux armée, etc etc ... si on ne se donne pas les moyens de l'utiliser dans de bonnes conditions ... un potentiel n'a d'interet que si il est exploité !

Messagepar Ex-Wildcat » 04 Avril 2008, 17:54
Il n'y avait, semble-t-il, pas seulement ça :) . Il y avait aussi le fait qu'à haute vitesse le taux de roulis du MiG tendait à faiblir beaucoup, au contraire de celui du Sabre, et qui plus est d'une manière générale le Sabre était plus facile à piloter, en particulier aux limites de son domaine de vol, que le MiG. Bref, le MiG avait des performances supérieures, en terme de vitesse, d'accélération en montée ou de plafond, mais le Sabre était plus "réactif" et facile à piloter. En outre, son armement, même s'il était moins puissant, était plus cohérent et les viseurs gyroscopiques des avions américains plus au point (donc permettaient de mieux tirer parti d'une éventuelle bonne possibilité de tir).
Bref, le MiG avait des performances supérieures, mais au final le F-86 était probablement un meilleur avion d'armes.

Messagepar Ex-Pit » 04 Avril 2008, 20:26
Durant la guerre de Corée, les statistiques étaient de un sabre abattu pour 7 MiG au tapis.
Source : Buck Danny T 11 "Ciel de Corée"/Hubinon & Charlier (c'est dire jusqu'où je pousse mes recherches bibliographiques. Aucune limite)

Messagepar Ex-RogCas » 08 Avril 2008, 07:10
Pit has guts ! :shock:

Chapeau l'artiste ! :mrgreen:

Messagepar ciders » 01 Juillet 2008, 10:43
Tu peux me dire ce que ce F-86 vient faire ici ? :mrgreen:

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
Messagepar Ex-osorno » 01 Juillet 2008, 14:59
euhhhhhhhhh bien, j ai pas fais attention :siffle: bon on peut dire que les 2 se sont rencontres a plusieures reprises :D

Messagepar Clansman » 17 Avril 2010, 23:21
En 1946, une délégation soviétique réussit à obtenir du gouvernement britannique, particulièrement conciliant, des moteurs Derwent et Nene nettement plus fiables et plus puissants que les premiers réacteurs d'origine allemande. Ceci allait constituer le point de départ du fameux MiG-15.

En 1947, MiG reçut l'ordre de concevoir un nouvel avion autour de l'un de ces réacteurs, tout en mettant à profit les enseignements tirés des études allemandes de la seconde guerre mondiale, dont peut-être le Ta-183 pour ce qui est du design général. Le projet, alors nommé I-310 ou avion S, fut alors un des premiers à recevoir une aile en flèche de 35 °.

Le prototype S-01 décolla pour la première fois le 19 décembre 1947 avec un réacteur Nene I aux mains de V.N.Youganov. Les essais se montrent très satisfaisants et la production en grande série est décidée le 15 mars 1948. Deux autres prototypes volèrent le 27 mai et le 17 juin 1948, le troisième préfigurant la série. Le premier exemplaire de série vola le 31 décembre 1948. Les premiers MiG-15 entrèrent en service en 1949.

Cependant, la première version montre des défauts, en particulier une tendance à cabrer en vol transsonique et une tendance à se mettre en vrille irrécupérable. Cela rend nécessaire le lancement d'une nouvelle version, le MiG-15bis, qui vola dès septembre 1949. Parmi les améliorations, on notera un nouveau réacteur, le Klimov Vk-1, qui était un RD-45F amélioré.

Quelques sous-variantes virent le jour : le MiG-15P équipé d'un radar Izumrud, le MiG-15bisS d'escorte avec des réservoirs supplémentaires de 600 litres et construit à 49 exemplaires, et le MiG-15BisR de reconnaissance, avec une caméra à la place d'un canon de 23 mm, construit à 364 exemplaires. La version MiG-15UTI, nommée Midget, sera l'équivalent du T-33 et sera construit à 3000 exemplaires. Il servira également de base au missile air-sol KS-1 Komet

Le MiG-15 fit son apparition dans les cieux de Corée en novembre 1950. Il surclassa la totalité des appareils américains alors déployés et obligea les Etats-Unis à envoyer le F-86. Même contre ce nouvel adversaire, il se révéla techniquement supérieur : il démontrait un meilleur armement, une meilleure résistance, une meilleure vitesse ascensionnelle, et était globalement plus manœuvrable en haute altitude. Ce fut le premier chasseur soviétique à inspirer crainte et respect, au point d'amener les américains à offrir 100000 dollars au pilote qui passerait à l'Ouest avec sa machine. Plusieurs le feront.

Après 1958, il fut cantonné aux missions air-sol. Youri Gagarine se tuera dans le crash de son MiG-15UTI. La version biplace semble encore utilisée en Chine. Il fut construit à 12 000 exemplaires en URSS même. Il fut également construit sous licence, en Pologne sous la dénomination Lim-1 et Lim-2 (MiG-15Bis), en Tchécoslovaquie sous la dénomination S-102 et S-103 (MiG-15bis), et bien entendu en Chine sous la dénomination J-2. La rumeur veut que production sous licence comprise, la totalité du nombre d'exemplaires construits atteigne 18000 exemplaires. Il fut exporté dans une quarantaine de pays.

MiG-15Bis

Dimensions
Longueur : 10,11 m
Envergure : 10,08 m
Hauteur : 3,70 m
Surface alaire : 20,6 m²

Masses
A vide : 3580 kg
maximale : 6105 kg

Motorisation
Moteur : 1 Klimov VK-1
Poussée : 2650 kgP

Performances
Vitesse maximale : 1075 km/h
Plafond : 15500 m
Distance franchissable : 1200 km

Équipage : 1 pilote

Armement : 2 canons NR-23 de 23 mm avec 80 obus chacun, un canon Nudelman N-37 de 37 mm avec 40 obus, charge offensive sous les ailes.

Pays utilisateurs : Afghanistan, Albanie, Algérie, Allemagne de l'Est, Angola, Bangladesh, Bulgarie, Burkina Faso, Cambodge, Chine, République du Congo, Corée du Nord, Cuba, Egypte, Finlande, Guinée, Guinée-Bissau, Hongrie, Indonésie, Irak, Libye, Madagascar, Mali, Maroc, Mongolie, Mozambique, Nigéria, Ougadan, Pakistan, Pologne, Roumanie, Somalie, Soudan, Sri Lanka, Syrie, Tanzanie, Tchécoslovaquie, URSS, Vietnam, Yemen


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gourevitch_MiG-15

http://www.avionslegendaires.net/mikoya ... -fagot.php

http://www.avions-militaires.net/fiches/mig15.php

http://stef76.chez.com/aviation/urss/mig15.htm

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ev ... g%2015.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gurevich_MiG-15

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)