Messagepar Jericho » 23 Juin 2016, 09:23
Le Curtiss-Wright CW-40 est un prototype d’hélicoptère de recherche et sauvetage, muni d’un rotor de sustentation quadripale, d’un rotor anticouple tripale, de flotteurs et capable d’emporter jusqu’à huit passagers ou quatre civières.

En janvier 1950, Curtiss-Wright soumet une proposition à l’USAF concernant un futur hélicoptère de recherche et de secours en Arctique. Afin de gagner du temps et diminuer les coûts de développement, Curtiss-Wright désire commencer ses travaux à partir d’un appareil déjà au point. L’hélicoptère choisi est le LZ-2 "Pelican" de Doman Helicopters, Inc. et un arrangement est trouvé entre les deux constructeurs avec un contrat de licence. L’intérêt tout particulier qu’apporte Curtiss-Wright à cet appareil concerne le système de rotor assez singulier conçu par Doman Helicopters, Inc. En effet, les pales sont montées sur des cardans situés dans le moyeu du rotor. Dans certaines conditions de vol difficiles, ce système permet d’obtenir un rotor oscillant qui engendre des contraintes moins importantes sur les pales par rapport aux rotors traditionnels fixes. Le plateau cyclique et les systèmes de contrôle sont, quant à eux, situés à l'intérieur du fuselage, juste au-dessous du moyeu du rotor.

Pour son projet qu’il désigne Model CW-40, Curtiss-Wright achète donc le LZ-2 à Doman qui a terminé les essais en vol. Mais l’appareil est de petite taille et les modifications doivent être importantes, par conséquent Curtiss-Wright achète également, quelques mois plus tard, le Doman LZ-4. Sa cellule plus vaste est plus appropriée pour en faire un hélicoptère de sauvetage et nécessite, de ce fait, moins de modifications structurelles.

Le CW-40 est un hélicoptère à la structure métallique et au fuselage de section carrée. Le poste de pilotage est largement vitré et le pilote et le copilote son assis côte à côte, juste au-dessus du moteur Lycoming SO-580. Ce dernier entraine les rotors grâce à un système de transmission flexible. Pour faciliter le préchauffage du moteur, l’échappement des gaz chauds peuvent être réinjectés dans le compartiment moteur afin d’en augmenter rapidement la température. La cabine peut accueillir jusqu’à huit passagers. Un bras muni d’un treuil permet de haler un blessé sur civière, une opération qui peut être effectuée par le copilote, le CW-40 étant stable et parfaitement pilotable par une seule personne. L’accès à la cabine est facilité par la large porte pliante, en plusieurs panneaux, située sur le côté gauche et qui prend toute la longueur de la cabine. Durant ce genre de mission, jusqu’à six civières peuvent prendre place dans la cabine en plus du personnel de soins. La poutre de queue est munie de deux stabilisateurs horizontaux et d’une dérive au sommet de laquelle est installé le rotor anticouple tripale. Les réservoirs d’huile et de carburant sont situés sous le plancher de la cabine.
Afin de pouvoir se poser sur toutes les surfaces, y compris sur l’eau, le CW-40 est équipé de deux grand flotteurs. Leur structure interne métallique permet l’installation de deux roues sous chacun d’eux. Celles de devant peuvent être dirigées alors que celles de derrières sont équipées de frein. Les flotteurs sont gonflés à l’air comprimé et leur surface est en nylon recouvert de caoutchouc.

Par la suite, une version bimoteur est prévue, afin d’offrir plus de puissance et de sécurité en cas de panne. Malheureusement pour Curtiss-Wright et Doman, l’USAF lui préfère le projet de Piasecki Helicopter qui deviendra par la suite le H-21.

Le programme CW-40 est abandonné et le seul prototype construit est détruit accidentellement peu avant d’être livré au New England Air Museum.


Versions :
CW-40 : Prototype construit à partir d’un Doman LZ-4, un seul exemplaire construit.


Utilisateurs militaires :
Aucun.


Caractéristiques :
Equipage : 2
Passagers : 8
Diamètre du rotor principal : 14,63m
Surface du rotor principal: 168,0m2
Diamètre du rotor de queue : 3,05m
Surface du rotor de queue: 7,30m2
Masse à vide : 896kg
Masse maximale au décollage : 1’965kg
Charge utile : 1’160kg
Longueur de la cabine : 2,14m
Largeur de la cabine : 1,83m
Hauteur de la cabine : 1,50m
Volume de la cabine : 5,9m3

Moteurs :
Un moteur Lycoming SO-580 de 298kW (405ch) au décollage et 260kW (355ch) en croisière.

Performances :
Vitesse max : 177km/h
Vitesse de croisière : 145km/h
Plafond opérationnel avec effet de sol : 4’572m
Plafond opérationnel avec effet de sol : 3’658m
Distance de décollage : 0m
Distance d’atterrissage : 0m

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://www.aviastar.org/helicopters_eng/doman_lz-4.php
https://sites.google.com/site/stingrays ... ight-cw-40
http://www.theepcogroup.com/doman-helicopters.html
https://archive.org/stream/Aviation_Wee ... 7/mode/2up

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 23 Juin 2016, 11:49
La fiche sur le site

L'iconographie m'a pris un temps fou. :mrgreen:

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 23 Juin 2016, 13:11
Clansman a écrit:La fiche sur le site

Merci!


Clansman a écrit:L'iconographie m'a pris un temps fou. :mrgreen:

Tu m'as fait peur: j'ai cru que t'avais trouvé une photo ! ! ! :shock:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Cinétic » 23 Juin 2016, 18:54
Jericho a écrit:Plafond opérationnel avec effet de sol : 4’572m
Plafond opérationnel avec effet de sol : 3’658m


Faudrait se décider Jericho! :lol:

Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.



Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
Messagepar Clansman » 24 Juin 2016, 06:54
Faudrait se décider Jericho! :lol:


J'avais même pas vu, faut croire que mon esprit a automatiquement corrigé. :shock:

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 24 Juin 2016, 08:23
Cinétic a écrit:
Jericho a écrit:Plafond opérationnel avec effet de sol : 4’572m
Plafond opérationnel avec effet de sol : 3’658m


Faudrait se décider Jericho! :lol:

:anniv: Je savais bien que ça allait te faire plaisir, une p'tite correction pour ton anniv'! :bieres:

Et comme sur le site francophone de référence sur l'aviation militaire il est dit:
Plafond sans effet de sol : 3 658 m (12 000 ft)
Plafond avec effet de sol : 4 572 m (15 000 ft
)
Alors on va garder ça comme chiffre. :mrgreen:


Clansman a écrit:J'avais même pas vu, faut croire que mon esprit a automatiquement corrigé. :shock:

Merci, toi t'es un pote, tu me comprends! :bourre:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Nico2 » 10 Juillet 2016, 13:53
Clansman a écrit:La fiche sur le site

L'iconographie m'a pris un temps fou. :mrgreen:


Pour chercher tu veux dire ? :mrgreen: :bieres:

Belle fiche sinon !

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 10 Juillet 2016, 21:54
Nico2 a écrit:Belle fiche sinon !

Merci. C'est vrai qu'on ne trouve pas grand-chose sur cet appareil, et pas que pour les images... :roll:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)