Messagepar Clansman » 14 Mai 2012, 08:11
Le Mi-34 fut conçu comme hélicoptère léger et utilitaire, devant servir avant tout à l'entraînement et à l'acrobatie aérienne. A l'époque de son premier vol, il était le plus petit hélicoptère conçu par Mil, et le premier hélicoptère du bloc soviétique à pouvoir effectuer des tonneaux ou des loopings.

Il effectua son vol inaugural le 17 novembre 1986 et fut présenté pour la première fois au public au salon du Bourget en 1987. Il reçut le nom de code "Hermit". 2 prototypes et une cellule d'essais au sol furent construits en 1987, et la production en série démarra en 1993.

Il entra en compétition avec l'hélicoptère polonais Swidnik SW-4 afin de remplacer les Mi-1 d'entraînement, encore nombreux mais vieux. Cependant, aucune décision n'a été réellement prise.

Il est équipé d'un unique moteur à pistons, refroidi par air. Il est disponible en configuration 2 ou 4 places. Son train d'atterrissage est constitué de patins.

La première version fut le Mi-34S, désigné aussi Mi-34C. Il s'agit d'un modèle à 4 places propulsé par un Vedeneyev M-14V-26V de 239 kW, possédant 9 cylindres en étoile et refroidi par air. Ce moteur équipe également les Su-26 et 26 d'acrobatie aérienne. L'avionique était moderne pour l'époque. Quelques exemplaires furent acquis par la police moscovite. Il fut construit à 22 exemplaires jusqu'en 2002.

Le Mi-34P (pour Patrulnyi, patrouille) est une version dédiée à la police moscovite. Elle est dérivée du Mi-34S et Gazprom s'y est intéressé en 2001.

Le Mi-34UT sert à l'entraînement et est équipé de doubles-commandes. Il fut annoncé en 2001 et présenté contre l'Ansat pour le remplacement des hélicoptères d'écolage. Il perdit le concours en septembre 2001.

Le Mi-34S2 Sapsan est une version propulsée par une turbine Turbomeca Arrius-2F, résultant d'un accord signé en 2009. Les premières livraisons devaient avoir démarrée fin 2011.

Les Mi-34M1 et M2 sont des version proposées, propulsées par 2 turbines et capable d'accueillir 6 personnes. Leur masse maximale au décollage passait à 2500 kg.

Le Mi-34VAZ est lui aussi proposé, depuis 1993 : il est propulsé par 2 moteurs VAZ-4265 à pistons, et est doté d'une tête de rotor en fibres de carbone. Ces moteurs sont rotatifs, ce qui paraît curieux mais vient sans doute du fait que l'usine qui le propose, VAZ, construit également des voitures. Il est également désigné Mi-34V ou Mi-234. Il n'a pas été construit en série.

D'autres versions ne virent pas le jour, comme le Mi-34L équipé d'un moteur à pistons Textron Lycoming TIO-540J de 261 kW. Le Mi-34A de luxe, propulsé par une turbine Allison 250-C20R de 335 kW, connut le même destin. Une maquette fut présentée à Moscou en 1995.

Le Mi-44 était une variante utilitaire étudiée dans les années 1986-1987, à partir du moteur TV-O-100 conçu par Omsk et développant 650 hp. La masse maximale passait de 1350 kg à 1800 kg et la vitesse maximale de 210 à 260 km/h. La nécessité de modifier la cellule en fonction du nouveau moteur et du déplacement des réservoirs de carburant aboutit à une maquette présentée en 1987. Des clients potentiels préférèrent un hélicoptère équipé de deux moteurs TVlD-450 de 450 hp chacun, qui fut présenté en 1988. Le projet a été abandonné depuis.

La version la plus moderne est le Mi-34C1, présenté au salon MAKS 2011. Il est équipé d'un moteur à pistons M9VF de 365 hp et peut soutenir un facteur de charge de 3G. Sa masse maximale au décollage est de 1450 kg, sa charge utile de 400 kg et il dispose de 4 places. Sa vitesse max est de 220 km/h, sa vitesse de croisière de 180 km/h et son plafond de 4450 m. Il dispose de points d'emport afin d'installer un FLIR par exemple. Les premières livraisons devraient démarrer en septembre 2012.

Le Mi-34 est en service au Nigéria (12 exemplaires). Les 3 premiers furent livrés en 2001. Un Mi-34 fut utilisé par la Bosnian and Croat Federation Air Force. Il était codé VF-3601, peint en blanc et en service en 1999 à Coralici.

Plus de 60 exemplaires ont été livrés (18 avaient été livrés en 2002). On estimait à plus de 400 les besoins en hélicoptère de cette classe en Russie entre 1992 et 2000, rien que dans le secteur civil. Mil propose toujours la modernisation de l'appareil, y compris dans certains standards jusque là sans succès. On peut le comparer au Robinson R44, à la Gazelle ou à l'Ansat plus récent.

Le Mi-34 est un appareil qui a souffert de la chute de l'URSS, tant dans le développement de nouvelles versions que dans sa production. Il souffre désormais d'une concurrence plus moderne. Il faut espérer que les nouvelles versions Mi-34C1 et S2 pourront renverser la vapeur.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-34

http://fr.rian.ru/russia/20090820/122779091.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-34

http://en.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-44

http://www.airliners.net/aircraft-data/ ... ain?id=282

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/mi-34.php

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/mi-44.php

http://www.insigniamag.com/bos2.html

http://www.mi-helicopter.ru/eng/index.php?id=249

http://pilotnewsmag.com/featured/maks11 ... roduction/

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Clansman » 14 Mai 2012, 08:43

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 14 Mai 2012, 09:22
Euh... quand tu dis "Ce moteur équipe également les Su-26 et 26 d'acrobatie aérienne." ... c'est une faute de frappe? :interr:



Sinon, chouette fiche d'un appareil que je ne connaissais pas. Mais alors, les Mil ne sont pas que de gros puissants lourdeaux!?! :o

Non non, ne te dérange pas Ciders, je suis déjà très très loin ........ :arrow: :bonnet:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

"Quand on change son fusil d'épaule, il y a intérêt à ne pas partir de la droite, sinon on passe l'arme à gauche." Ph. Geluck
Messagepar Clansman » 14 Mai 2012, 10:26
Ouaip, c'est une faute de frappe et je l'ai corrigée sur le site. Toutes mes confuses. :mrgreen:

Et les hélicoptères Mil ne sont pas tous construits à des milliers d'exemplaires. :roll:

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar ciders » 16 Mai 2012, 14:37
Le souci du Mil Mi-34, c'est qu'il arrive à la fin de l'URSS, à une époque où les budgets pour l'achat de ventilos sont en chute libre à l'Est. Quant à chercher des acheteurs à l'exportation, c'est quasiment mission impossible, dans un marché très concurrentiel et dominé par les entreprises occidentales.

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
Messagepar d9pouces » 16 Mai 2012, 23:16
Pour info, le C en alphabet cyrillique correspond au S en alphabet latin, ce qui explique les différentes dénominations ;)

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité