Messagepar Clansman » 15 Mars 2012, 11:27
En 1958, la marine soviétique lança une spécification urgente pour un hélicoptère embarqué de lutte anti sous-marine. Kamov commença par lancer l'étude du Ka-20. Celui-ci dérivait en fait du Ka-15 et en reprenait les rotors tripales, coaxiaux et contrarotatifs. Le changement, et il était de taille, venait de la motorisation : il ne s'agissait plus d'un unique moteur placé derrière le pilote, mais de deux turbines Glushenkov de 670 kW logées côte-à-côte au-dessus de la cabine. Il vola sans doute en 1960.

Bien qu'équipé d'un radôme de nez, d'une bosse sous la queue, de deux mitrailleuses dans le nez, voire de missiles d'entraînement sur le côté du fuselage, l'appareil était en réalité dépourvu d'équipements de missions et même de protection anti-corrosion. C'était un pur démonstrateur, simplement destiné à montrer la validité du concept des turbines.

Il fut dévoilé lors de la parade de Toushino en juillet 1961 et fut appelé "Harp" par l'OTAN. En réalité, il servit de prototype au futur Ka-25 "Hormone", resté très proche du Ka-20.


La fiche sur le site

Pour les photos, voir les sources. Quand aux spécifications, elles sont inconnues, peut-être proches du Ka-25.


http://helimat.free.fr/Fiches_Technique ... v_KA20.htm

http://www.krasnayazvezda.com/mer/equip ... o/ka25.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Kamov_Ka-20

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/ka-20.php

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)