Messagepar d9pouces » 10 Novembre 2013, 18:40
Bienvenu au club ! :merlin:


euh ... ah bah non, je ne suis pas prêt d'en faire partie, en fait :interr:

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar cachée dans les pins » 10 Novembre 2013, 22:22
moi non plus, mais tout ça est super :journal: intéressant.

du coup tout le monde ici va te souhaiter une bonne retraite je crois, avec des moments sur le forum pour partager un peu de ce....... GROS stock de carburants :)

moi je suis la fougère et lui l'oiseau de fer
Messagepar Jericho » 11 Novembre 2013, 10:00
Bonne retraite et... merci de bien vouloir partager avec nous tes expériences et connaissances! :bieres:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Nico2 » 11 Novembre 2013, 10:53
Marco56 a écrit:Bonjour à tous, après 3ans de mise en sommeil pour cause de boulot, je reviens déterrer mon topic car je suis libre comme l'air puisque j'ai retraite définitive. Après avoir parlé de al BPIA, Je vous prépare un mémo concernant la DELPIA.


Félicitations, et bon retour parmi nous.

Nous attendons avec impatience tes prochaines contributions.

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Clansman » 12 Novembre 2013, 10:13
Tout pareil, bon retour parmi nous !

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Marco56 » 05 Janvier 2014, 18:56
La DELPIA (Direction de l’Exploitation et de la Logistique Pétrolière Inter Armées) :

C’est le bras armé de la DCSEA. Elle est implantée à Nancy. Elle est commandée par un Ingénieur Général Militaire de 2°Cl.
Elle est chargée de mettre en œuvre les moyens matériels de la mission du SEA. Elle dispose de plusieurs entités :
A Nancy :
- Le bureau Personnels :
Chargé de l’administration des personnels. Paye des soldes, déménagements, Logement des personnels le cas échéant. Les chefs de dépôts ou d’établissements et leurs adjoints ont droit à des logements de fonction. Les mutations sont gérées par la DCSEA, La formation par la BPIA.
- Le Budget Annexe :
Commandé par un Trésorier Payeur Général. Il gère les fonds alloués par le ministère de finances suivant les besoins des états-majors des Armées. Le bureau Exploitation passe les marchés d’approvisionnement auprès des sociétés pétrolières. Pour payer, l’ordonnateur est le directeur central ou par délégation le directeur DELPIA. Le TPG contrôle la régularité des dépenses et paye. Ce contrôle porte surtout sur qui ordonne le paiement et les justificatifs des prestations. Ce bureau gère également les mouvements de fonds pour les paiements ou remboursement de prestations de services des armées alliées ou étrangères (ravitaillements en vol, ravitaillement de bateaux, d’hélicos, de véhicules) à notre profit ou à leur profit. Il est très curieux de voir quels sont les meilleurs et plus mauvais payeurs, pour ce que l’on en m’a dit !! Le budget annexe ne sert que pour les produits. Les fonds nécessaires aux autres opérations font l’objet du budget de fonctionnement.
- Le bureau Exploitation :
En liaison avec la DCSEA, Il négocie les marchés d’approvisionnement auprès des pétroliers ; de transport massif par pipe-line, voie ferrée et routier. Après le contrôle de la qualité, Il autorise la mise en consommation des produits. Il négocie aussi l’approvisionnement des produits associés (lubrifiants, graisse, produits de protection, produits divers tels que anti-glaces, lave-glaces, nettoyants-dégraissants, etc…) La distribution de tous ces produits se fait en tous lieux et tous temps dans tous les endroits ou les armées sont implantées. Imaginez le travail des personnels pour négocier l’approvisionnement des forces en RCA en vue de réduire les coûts des produits, de transport, avec les garanties de sureté des prestations des fournisseurs !!
Ce bureau dispose des dépôts de France, d’outre-mer et de campagne installés par la BPIA.

Messagepar Nico2 » 05 Janvier 2014, 20:52
Merci Marco56, et meilleurs vœux au passage ;) .

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar little boy » 06 Janvier 2014, 19:35
très intéressant merci!
justement qui gère les paiements en liquide, au c..l du camion, lors de certaines opérations (je ne veux pas forcement parler d'opérations spéciales)?

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006
Messagepar Cinétic » 06 Janvier 2014, 20:58
Il existe un "carnet de délivrance", tu notes ton nom/unité/n° du véhicule/quantité, et ça sert comme un chéquier spécial carburant.
Il me semble qu'il est compatible avec la plupart des pétroliers civils dans le monde. Le SEA ayant passé des accords avec eux comme avec les autres pays membres de l'OTAN.
De ce que j'ai pu en voir en opérations, le SEA est très efficace voir supérieur aux structures équivalentes chez nos amis et alliés.

Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.



Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
Messagepar little boy » 07 Janvier 2014, 19:26
j'avais pu lire je ne sais où que certaine fois c'était de l'argent liquide qui était donné (dans les pays de l'est de souvenir).
après, cela ne se fait peut-être plus?

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006
Messagepar Clansman » 07 Janvier 2014, 19:43
Du liquide contre du liquide, moi je trouve ça tout-à-fait normal. :bonnet:

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar little boy » 11 Janvier 2014, 19:20
j'avais pu lire je ne sais où que certaine fois c'était de l'argent liquide qui était donné (dans les pays de l'est de souvenir).
après, cela ne se fait peut-être plus?


je me souviens. :journal:
c'était lors des premières missions réalisés par l'armée de l'air à Mazar-e-Charif.
500 dollars par tonne payable en liquide les premières fois (lors des reconnaissances de terrain).

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006
Messagepar Nico2 » 12 Janvier 2014, 13:10
Fin 2001 donc ?

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Marco56 » 16 Janvier 2014, 18:32
Meilleurs vœux et bonne santé à tous pour 2014.
Le système avec les armées qui se ravitaille chez nous de façon régulière est basé comme pour les armées françaises sur l'établissement de Bons Mle 19 qu'ils peuvent retirer via les attachés militaires. Lors d'un ravitaillement, le document établi sert de preuve et permet au bureau finances de la DELPIA de se faire rembourse auprès des pays concernés. Dans le cas des ravitaillements en vol, ou dans les ports, soit on pratique le compte-échange (troc) ou on paye au vu d'un document attestant de la réalité de l'opération. Dans les pays ou il n'ya pas d'accord, on paye en liquide!!!
Le SEA a effectivement passé ou passe des accords avec les pétroliers locaux et paye de façon cadencée par le bureau finances.


little boy a écrit:très intéressant merci!
justement qui gère les paiements en liquide, au c..l du camion, lors de certaines opérations (je ne veux pas forcement parler d'opérations spéciales)?

C'est le bureau Finances soit par l'émission d'un document après accord avec le pays concerné, soit en liquide fourni par le bureau finances quand l'opération de ravitaillement se fait au "débotté".
Littleboy, quand tu ravitaillais en vol, avec un américain, anglais ou autre, le plus souvent la quantité que tu prenais était comptabilisée et remboursée en fourniture de carburant par un ravitailleur français pour un américain, anglais ou autre!! C'est le compte-échange.
c'est une pratique des pétroliers, quand localement ils n'ont pas de stockage dans un endroit et que le confrère a du stockage dans un autre endroit. Bien sûr, il faut payer le service!! C'est du commerce quand même.

Cinétic a écrit:Il existe un "carnet de délivrance", tu notes ton nom/unité/n° du véhicule/quantité, et ça sert comme un chéquier spécial carburant.
Il me semble qu'il est compatible avec la plupart des pétroliers civils dans le monde. Le SEA ayant passé des accords avec eux comme avec les autres pays membres de l'OTAN.
De ce que j'ai pu en voir en opérations, le SEA est très efficace voir supérieur aux structures équivalentes chez nos amis et alliés.

Cinetic, ta dernière phrase me fait chaud au cœur en ce début d'année. C'est vrai que sans forfanterie, le SEA fonctionne plutôt bien dans l'ensemble. Suit à un changement de position massif des forces, dans le cadre de l'ONU, la nation-cadre chargée de la gestion des ressources pétrolière auprès des fournisseurs locaux s'est complètement plantée(oubli :o ). Au SEA, on avait anticipé et pris nos dispositions par avance. :mrgreen: On a vu arriver tout un tas de gens nous demander si on pouvais assurer? :help: :lol: Là aussi, prévu, pas de problème!! :p Quel moment de joie intense!! :lol:

Fusion de posts - Edit Nico2

Messagepar Sharky 125 » 16 Janvier 2014, 20:57
Si ça vole c'est que le SEA est efficace, pas de doutes à ce sujet. Voici quelques peintures avec lesquelles les personnels de l'USAF avaient décoré les murs des locaux qu'ils occupaient dans le grand hangar du CMM de DA durant les opérations dans les Balkans. La première est toute à l'honneur du SEA. Notez au passage que j'ai fait ces photos avant que la réhabilitation des locaux, aujourd'hui un peu à l'abandon, ne fasse disparaitre les peintures, elles sont libres de droits, régalez vous. ;)

Image

Image

Image

Image

On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.

J-M Saget
Messagepar Marco56 » 17 Janvier 2014, 18:33
Toujours sur la DELPIA, suite:
- Le bureau Infrastructures :
Il gère en liaison avec le Service Interarmées des Infrastructures de la Défense (SIID) les bâtiments, installations fixes dont il est en quelque sorte le locataire. Jusqu’à il ya peu de temps, il en a été le propriétaire des terrains et bâtiments. Le transfert de propriété a été fait en même temps que le service du génie pour l’AdT et la gendarmerie , le service des bases de l’AdA, et le service des ports de la Marine Il a gardé néanmoins la prérogative de service constructeur en études, contrôles et suivi de la construction ou modification ou rénovation des installations purement pétrolières notamment pour tous ce qui concerne les installations classées. Le contrôle strict des règles de la règlementation installations classées est fait par le contrôle général des armées. Je vous garantie que tous les deux ans, les chefs d’établissements se font « foutre à poil » par ces gaillards. C’est une très bonne occasion de se faire remettre à niveau, même si la plupart du temps, c’est sanglant !! Et c’est très bien comme ça ! Par contre c’est le SEA qui contrôle les stations-service des unités des armées et de la gendarmerie. Ce bureau intervient auprès du SIID en tant qu’expert pétrolier pour la construction ou rénovation de ces mêmes stations-service.
- Le bureau Finances :
Il gère le budget de fonctionnement du service pour ce qui concerne le paiement des soldes, salaires, frais de déplacement, équipement (habillement spécifique) pour les personnels; paye les factures des travaux d’infrastructure, les achats et réparations de matériels et fournitures inhérentes aux fonctions pétrolières.
En tant qu'ordonnateur il fait payer par le budget annexe les dépenses inhérentes aux produits pétroliers non planifiées (Opex en particulier).

C'est pas fini!

________________________________________________________


- Le bureau Matériels :
Sur la demande la DCSEA, du bureau Exploitation de la BPIA, du LSEA ou des Armées ; il étudie, choisit, lance la production par marché, et contrôle les matériels non fixes (mobiles ou roulants). Quelques exemples de de matériels :
Image

Copyright les nouvelles du SEA
- A gauche le VTA (Véhicule Tactique d’Avitaillement) pour le COS
- Au centre le CCP 3,5m3 ( Camion Citernes Polyvalent 3,5m3) pour les dépôts et BPIA.
- A droite le CCT 10m3 ( Camion Citerne de Transport de 10m3) pour l’AdT et BPIA

Image
Copyright les nouvelles du SEA
-CARAPACE 20 m3 pour BPIA

[img=http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/convoi-logistique-avec-les-vehicules-du-sea_2/2278391-1-fre-FR/convoi-logistique-avec-les-vehicules-du-sea_2.jpg]Image[/url]
Copyright les nouvelles du SEA
Tracteur Routier 4x2 de 30m3 Pour dépôts et BPIA

Image
Copyright les nouvelles du SEA
-Groupe Moto Pompe de 12m3/h, Groupe d’Epuration-Filtration et bacs souples de stockage de carburants pour BPIA

Ce bureau dispose du CSLSEA ( Centre de Stockage et de Livraison du SEA) à Montereau. Cet établissement est chargé de la réception des matériels, de leur contrôle, du stockage, et de la distribution aux affectataires. Dans le cas des missions extérieures il est chargé de l’envoi avec tous ce que cela comporte de formalités douanières, techniques pour le transport. Après exécution de l’Opex, le CSLSEA récupère les matériels pour leur reconditionnement. Il est chargé également de l’expédition des colis aux Opex (ingrédients introuvables localement et pièces de rechanges principalement, matériels divers)
Le bureau Matériel, par le biais d’une équipe de7 à 8 sous-officiers spécialistes est chargé de contrôler la conformité ADR des véhicules pétrolier des armées et de la gendarmerie.


Les EPE : Eléments de Proximité des Essences

Ce sont des équipes composée d’un Officier supérieur avec un ou deux adjoints détachés auprès des Etats-Majors voir des organismes tels que la DGA (STAT Alat de Valence). Il sont les experts pétrolier pour ce qui concerne la manœuvre de soutien des forces et assurent la liaison dans les sens montant et descendant. Ils facilitent les liaisons entre les dépôts de soutien de la chaîne Exploitation et la DELPIA.
Ne faisant pas partie des EPE et ne rendant compte qu’à la DCSEA, il ya des officiers détachés auprès d’organismes internationaux de l’Otan (CEPS : Système de pipe-line du centre Europe ; Stanag : Bureau de Standardisation de l’Otan ; etc..) voire de l’ONU, quand la France est désignée nation-cadre pour le POL (Petrol, Oli &Lubricants).

Edit Nico 2 - fusion de posts / mise en lien d'images non libres de droit.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité