Messagepar Marco56 » 31 Juillet 2011, 14:19
Vous savez tous, je l'espère, que pour qu'un avion vole, c'est de lui donner à boire !
En France, il ya une organisation militaire interarmées, le Service des Essences des Armées (SEA) qui est chargée d'approvisionner, de controler, de distribuer en tous temps et en tous lieux les armées.
Mine de rien, ça a sa petite importance, car je me souviens avoir été témoin de quelques déconvenues de confrères étrangers hors de leurs stationnements habituels.
Sachez que la France a dans ce domaine un savoir faire et un savoir être reconu.
Je connais un peu la solution française, si certains d'entre vous savent comment les autres pays font, je serais content de le connaître !!

Messagepar Clansman » 31 Juillet 2011, 19:44
Hum, je crois qu'en attendant, on aimerait mieux connaître le SEA. :D

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Niko » 01 Août 2011, 13:31
Je ne sais pas si quelqu'un ici a des infos sur les façons de travailler des pays autres, mais c'est vrai qu'en ce qui concerne nos armées, c'est une facette méconnue et qui travaille dans l'ombre, mais sans qui rien ne serait possible. Donc comme Clans', je serais ravis d'en apprendre un peu plus, dans la mesure de ce que tu peux dire.

NIKOVIEW Galerie Photos sur l'aviation.... et le reste aussi ! ^^
Messagepar Marco56 » 02 Août 2011, 18:13
Je m'y mets. Cela me demandera du temps, donc, patience, S.V.P. :|

Messagepar Marco56 » 04 Août 2011, 11:19
SEA - Service des Eseences des Armées.
Je vous en donnes le tableau succint en 2013 suite à la réoganisation imposée par la RGPP menée depuis 2008 et réalisée à plus de 90% en 2010 (date butoir 2013).
Les chiffres, tableaux et diagramme sont tirés des Nouvelles du SEA, une publication interne au service.
Placé sous l'autorité de l'EMA, au même titre que la DGA ou le SSA, ce service assure le soutien pétrolier des armées en métropole, DOM-TOM et OPEX.
Il est assuré par 1525 personnels militaires et 707 personnels civils; total: 2232 personnes.
Le SEA est doté d'un chaîne pétrolière continue permettant l'approvisionnement,le contrôle, le stockage, le transport et la distribution au plus près es troupes, en tous temps et en tous lieux. L'efficacité du SEA est reconnue par tous les "clients" français, mais également étrangers! :)

UN CHEF /
C'est le Directeur Central,Ingénieur Général de 1ère classe (***), qui reçoit ses ordres du CEMA et dispose d'une direction centrale (DCSEA) sise au Fort de Vanves (Montrouge).Environ 200 personnes (50% mili, 50% civils).3 sous-directeurs: Administration - Emploi - Plan,Expertise, prévention.
Le Directeur Central commande 3 formations administratives pour remplir sa mission
Suite tout à l'heure ! :p

Messagepar Marco56 » 04 Août 2011, 16:59
Mission :

Gérer 250 000 m3 de stock de crise dans des dépôts de l'Etat. Approvisionner,stocker, gérer, transporter et distribuer 470 000m3 au profit des Armées, de l'intérieur (Sécurité Civile, mais pas Police) et du SGDN; au moyen d'installations et de matériels appropriés.

Ces volumes permettent des approvisionnements massifs et des achats d'opportunité en cas de crises majeurs. Ils complètent les mécanismes finhanciers en cas d'envolèe du cours du prix du pétrole,pour que les armées poursuivent leurs missons avec un budget maîtrisé. La DCSEA fait des prévisions de prix pour l'année N+1 pendant l'année N-1, afin que les "clients" que sont les CEMAT, CEMM, CEMAA, DGGN et SGDN financent leurs besoins en carburant pour l'année N.
Par le biais d'un fond spécial appelé Budget Annexe, géré par le TPG de Meurthe et Moselle et ordonné par le Directeur de la DELPIA de Nancy, en fonction de leur programme d'activité, formation, entrainement, OPEX et OPINT en cours ou prévisible, les "clients" versent le fric en fin d'année N-1 pour que le SEA procède aux achats par marché aux pétroliers des produits nécessaires. En fait, le SEA fonctionneun peu comme une centrale d'achats au profit de ses "clients".

Sur les stocks ainsi constitués, accheminer et livrer au plus prés des troupes ces produits, quels que soient les endroits.
Il est chargé de fournir les matériels pétroliers aux Armées, d'assurer leur maintenance et leur contrôle.
Il contrôle les installations pétrolières des armées en tant qu'installations classées autorisées ou déclarées et forme les personnels des armées chargés de leur mise en oeuvre.

Messagepar Marco56 » 04 Août 2011, 19:44
Rahhhh!!! Par une fause manip sur l'éditeur, je viens de perdre 2 heures de boulot! :? :cry:
En plus je pars en vacances dans le Gers. :D
Je vous ferais la suite à compter du 15 août!!
Bonne vacances!! :p

Messagepar glwpatton » 04 Août 2011, 20:41
merci pour ces infos intéressantes ! en attendant impatiemment la suite ! :)

(pour des longs textes, je préfère les taper sur un éditeur de textes classique (Word, Writer,...) ça minimise les problèmes ! (suivie d'un bon copier-coller) )

«Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»
George S. Patton

La page de ma "boite" : Rium

Mon blog : Certaines idées
Messagepar Clansman » 05 Août 2011, 07:39
Merci, c'est déjà très intéressant ! Pour les longs textes, j'utilise la messagerie du forum. :mrgreen:

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar d9pouces » 16 Août 2011, 21:46
Merci pour toutes infos, je vais pouvoir les lire à tête reposée.
Sinon, pour ce genre de textes, il y a l'option de les taper avec Word ou tout autre éditeur de texte, ça évite les fausses manips :)

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar foxkilo02 » 17 Août 2011, 08:55
Excellente présentation d'un service de l'ombre.
Bravo Marco56 pour nous avoir fait découvrir une facette peu connue mais ô combien importante du fonctionnement de notre armée.

"Pro patria et humanitate"
Messagepar Marco56 » 18 Août 2011, 16:42
De retour du Gers après prolongation, Foie gras, aiguillette de canard, magret, saucisson, jambon, pâté, et bien sûr quatre kilos de plus autour de la taille; comme s'y avait besoin. :? :lol:
Merci pour vos astuces. Je complète l'info. :)

Messagepar Marco56 » 18 Août 2011, 20:05
Moyens :
La Direction Centrale dispose de 40 dépôts fixes d’infrastructures dispersés sur le territoire français administrés par la DELPIA (Direction de l’Exploitation Pétrolière Inter Armées) de Nancy.et de trois formations administratives qui sont :
la DELPIA,
la BPIA (Base Pétrolière Inter Armées) de Chalon/Saône
et le LSEA ( Laboratoire du SEA) à Marseille.

Les dépôts d’infrastructures sont :
30 dépôts dédiés : installés sur des bases aériennes :DEA (Dépôt Essence Air) ; régiments Alat : (DEAlat) ; bases aéronavales (DEAN).
2 dépôts marines : Brest & Toulon (DEMa). Très gros dépôts repris en 2010 auprès du Commissariat de la Marine.
6 dépôts multifonctions : Servent au stockage de grandes quantités de produits.
2 dépôts externalisés gérés par des organismes civils. Très gros stockages.
5 ateliers NTI2 : pour le soutien des matériels pétroliers des Forces.

Les dépôts sont mis en œuvre par des personnels militaires et civils. En règle générale :
Chef de dépôt : de Lnt à Col suivant l’importance du dépôt. Personnellement j’ai connu l’époque bénie ou un sous-officier (Adjt ou ADC) pouvait être chef de dépôt, :D époque, je pense révolue maintenant :x .
Adjoint : Adjt à Cne suivant l’importance du dépôt.
Chef d’équipe : Ouvriers ou techniciens civils. Ils sont la cheville ouvrière des Etbts, car de par leurs statuts, inamovibles. Ils savent par où passe le moindre tuyau, quand les travaux ont été exécutés, qui il faut faire venir pour certaines prestations, bref ils sont la mémoire vivante.
Personnels d’exécution : Majoritairement des Mdr (EVSEA) et deux ou trois civils, plus une à deux secrétaires.

Ces personnels sont gérés pour l’avancement, la solde, l’envoi en formation, par le DELPIA.

La Direction Centrale peut projeter en OPEX ou OPINT des dépôts temporaires (savez ce que c’est, souvent à l’armée le temporaire, hein !!) :twisted: .
Ils sont armés par du personnel des dépôts d’infrastructure détaché, mais surtout & en majorité par des personnels militaires projetables de la BPIA (Base Pétrolière Inter Armées) de Chalon/Saône.. Il est arrivé que par manque de personnels SEA, il soit fait appel aux Forces :S . Les matériels roulants et d’exploitation pétrolière mobiles sont fournis par le CSLSEA (Centre de Soutien Logistique du SEA) de Montereau. Chaque fois que c’est possible (Afrique, Bosnie, Kosovo, Liban, Moyen-Orient) on utilise les installations pétrolières existantes après remise en état sommaire et si la mission se prolonge, remise en état complète. Quand la Force se retire, on remet les clés au pays :oui: !

Messagepar Niko » 18 Août 2011, 22:47
On apprend plein de choses ici ! Bien ça ! :)

NIKOVIEW Galerie Photos sur l'aviation.... et le reste aussi ! ^^
Messagepar Marco56 » 20 Août 2011, 09:37
Voici le visuel de cette organisation :
Organisation SEA 2.jpg
Organisation SEA 2.jpg (135.43 Kio) Consulté 3672 fois

Je continue sur le sujet.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité