Messagepar little boy » 24 Mars 2007, 13:35
excellent! si vous avez d'autres videos comme celle-ci, n'hésitez pas!!



connaissais-tu cette histoire LITTLE:

le jaguar et l'afrique une grande histoire.
le transall et l'afrique son térritoire.

les deux ont écrit une partie de leur carrière sur ce continent, les deux y ont réalisés de nombreux détachement, mais aujourd'hui seul le transall y est toujours (un C-160 est en permanance détaché au tchad pour le soutien aux chasseurs).

mais quand les deux ce sont rencontré cela a fait des étincelles:

"1988 le 4/7 limousin se trouvait alors en détachement en centre afrique. après un vol d'une cinquantaine de minutes à basse altitude, le chasseur (11 YI A116)avait rendez-vous avec un transall c-160 d'évreux pour ravitailler.

le contact visuel s'effectue à 15 NM (nautical mile). la météo est clémente le c-160 délove le tuyau. le rassemblement se fait à 220 noeuds, travers droit, volets à 20°. le jaguar doit charger 1.5T. après l'accord du transall, le chasseur entame son approche.

mais au moment de rentrer dans le panier, la perche se ficha dans le baleinier métalliques qui entoure le réceptacle et non dans le trou prévut à cet effet.
le choc fut léger. la seul solution est de réduire les gaz. mais là, la jupe du réceptacle reste accroché à la perche.

le jaguar, à sec et sous la menace de l'absorption par les entrés d'air du panier, demande le déroutement sur bangui, le c-160 décide de le suivre pour une question de sécurité.
pour économiser le carburant, le chasseur sort les volet et réduit la vitesse et cela permet de créer une incidence qui permettra au filet de passer sous les entrés au cas où le filet se décrocherait.

mais à 50 nautiques de bangui, quelle ne fut pas la surprise de voir le c-160, 8000 pied plus bas doubler le jaguar avec ce message "ALORS ON FAIT DU TOURISME?".
les deux appaeils attérrissent sans soucis, et il va sans dire que l'équipage du transall attendait au débrifieng le sourire aux lèvres.


comme quoi le professionnalisme permet une pointe d'humour dans ce genre de situation. 8)

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006

Messagepar Ex-Pit » 03 Avril 2007, 20:23
En voila durant lequel rien ne se passe, si ce n'est le temps qui passe, car tout se passe bien...

L'histoire d'un bébé Harrier qui a soif et qui va voir sa Môman

Re:

Messagepar Ex-little » 19 Décembre 2009, 11:31
little boy a écrit:mais à 50 nautiques de bangui, quelle ne fut pas la surprise de voir le c-160, 8000 pied plus bas doubler le jaguar avec ce message "ALORS ON FAIT DU TOURISME?".


Je pense plutôt que cela a du debriefé sec.

Messagepar little boy » 08 Janvier 2010, 17:49
little a écrit:
little boy a écrit:mais à 50 nautiques de bangui, quelle ne fut pas la surprise de voir le c-160, 8000 pied plus bas doubler le jaguar avec ce message "ALORS ON FAIT DU TOURISME?".


Je pense plutôt que cela a du debriefé sec.


je me doute que ce genre de chose peut avoir de grave conséquence, même si l'avion atterrit sans encombre, le pilote doit rendre des comptes.

mais si c'est dû à un coup de vent mal placé, le pilote peut-être tenu responsable?

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006
Messagepar Ex-little » 22 Janvier 2010, 18:22
little boy a écrit:
mais si c'est dû à un coup de vent mal placé, le pilote peut-être tenu responsable?


Les casses en ravitaillement (si ce n'est pas à chaque fois biensûr), ne sont pas reprochées aux pilotes. Il y a pleins de facteurs qui peuvent faire que ca se passe mal.

Même à l'escadron, une casse en ravito n'est pas sujet aux moqueries. Chacun (même les vieux "chibs") reste humble fâce aux ravitaillement.

Messagepar Flavien » 19 Mars 2010, 12:56
En parlant de casse au ravitaillement

:mrgreen:


Je pense que là, ça a dû gueuler quand même. Ca aurait pu être un carnage. Surtout que le tuyau de ravitaillement a l'air relativement stable non?

Messagepar Sharky 125 » 19 Mars 2010, 13:37
Pas si stable que ça, à mon avis zone de turbulences plus contact à la hussarde.

On peut défier le ciel, mais il ne faut pas se moquer de lui.

J-M Saget
Messagepar little » 18 Avril 2010, 01:57
Au contraire, le panier est très stable. Le pilote l'est un peu moins mais il arrête de lui-même au début. Quand il fait le contact ça à l'ai pas mal mais c'est comme si le tuyau ne s'enroulait pas, donc en avançant il y a une onde qui se crée qui va rebondir sur le pod et s'amplifier jusqu'à son retour au panier.

Messagepar Sastrou » 17 Mai 2010, 13:31
le principal dans le ravitaillement en vol c'est que ce ne soit pas Outlaw qui vous contrôle sinon vous allez vous retrouver de l'autre côté de la frontière :lol: :lol: !!

« Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur la cathédrale de Strasbourg. »
Philippe Leclerc de Hauteclocque

"your number two is just decolling" Sastrou
Messagepar Sandra » 17 Mai 2010, 14:14
Flavien a écrit:En parlant de casse au ravitaillement

:mrgreen:


Je pense que là, ça a dû gueuler quand même. Ca aurait pu être un carnage. Surtout que le tuyau de ravitaillement a l'air relativement stable non?



Merci Flavien pour cette vidéo :oui: :biz:

J'ai toujours été impressionnée par cet exercice.. Image

Fan immodérée de la PAF et de la Patrouille Breitling..

- Je sais pas ce qui m'arrive ces jours-ci.. Je me regarde dans le miroir et j'ai l'impression d'être... insipide
- Ouais c'est pas faux
- Image

Angarade et Perceval in love Image
Messagepar JFF » 23 Juillet 2012, 09:00
Je viens de déterrer ce post.

Pour répondre à la question initiale : pourquoi deux systèmes ?
(un rigide, un souple, le système utilisé par les C 135FR est en réalité un souple)
il faut voir deux différences fondamentales :
- le système rigide permet des débits beaucoup plus élevés. Typiquement, avec un système souple ("probe and drogue") on est limité, en gros, à 1000 l par minute, et même le plus souvent, il faut compter du 800 l/mn. Ravitailler une grosse bete comme un B 52 avec ça, ça va prendre du temps ! Avec une perche rigide, on arrive (en théorie) vers les 5000 l par minute. Ca va tout de suite mieux !
- avec le système souple, c'est le ravitaillé qui manoeuvre pour enquiller le panier. Avec une perche rigide c'est le "boomer", l'opérateur de la perche, qui la pilote pour la placer dans le réceptacle du ravitaillé. Quand on ravitaille un B 52, il est plus facile de manoeuvrer avec précision une petite perche qu'un gros veau comme le Buff. C'est pour ça que les perches rigides ont deux petites ailes, en V, vers l'extrémité.

L'USAF a développé le système de perche rigide pilotable surtout pour pouvoir ravitailler ses bombardiers stratégiques. Pendant un certain temps l'USAF avait les deux système (au Viet Nam par exemple), perche rigide pour les bombardiers, et panier souple pour les chasseurs tels que F 100D, ou le A 37B. Mais ça l'obligeait à avoir deux types de ravitailleurs / KC 135A avec perche, et KB 50J, et KC 97J avec les paniers. Puis l'USAF a décidé de standardiser avec la perche.

Messagepar bubzy » 25 Juillet 2012, 18:05
mis à part ce problème de débit, je reste persuadé que le système de perche rigide à de gros inconvénients dont:
-en ravitaillant des chasseurs, dont la masse est beaucoup plus faible que les tankers, les conséquences d'une meme turbulence sont différents entre les deux avions. Avec la perche, la casse est plus facile, et plus chère à réparer
-en cas de casse, annulation de la mission du tanker
-les tankers européens avaient ajoutés des pods avec paniers en bout d'aile. Débit surement plus faible, mais possibilité de ravitailler deux avions en même temps. risque de panne réduit.

http://portail-aviation.blogspot.com, le blog de l'actualité aéronautique commentée et décryptée
Messagepar d9pouces » 25 Juillet 2012, 18:40
Merci pour cette explication !

Vraiment super intéressant, et bien clair.
Donc, nous (enfin, l'Armée de l'Air française) galérons avec le ReV des E-3F, vu qu'on a du probe-and-drogue. Je n'avais jamais entendu parler de ça...

Accessoirement, ne pourrait-on pas mettre des ailettes sur un panier ? Pour éviter au B-52 de trop gigoter…

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar JFF » 25 Juillet 2012, 18:47
bubzy a écrit:mis à part ce problème de débit, je reste persuadé que le système de perche rigide à de gros inconvénients dont:
-en ravitaillant des chasseurs, dont la masse est beaucoup plus faible que les tankers, les conséquences d'une meme turbulence sont différents entre les deux avions. Avec la perche, la casse est plus facile, et plus chère à réparer
-en cas de casse, annulation de la mission du tanker
-les tankers européens avaient ajoutés des pods avec paniers en bout d'aile. Débit surement plus faible, mais possibilité de ravitailler deux avions en même temps. risque de panne réduit.



C'est exact que le risque de casse de la perche est réel et entraine une annulation de la mission. Cependant les perches sont équipées de systèmes pour amortir les mouvements différentiels. Mais il est déjà arrivé que des appareils se posent avec un morceau de perche du ravitailleur coincé dans le receptacle.
Ceci dit, on peut aussi avoir de la casse avec un système probe and drogue. Un des Vulcans de Black Buck en a fait l'expérience, et a été obligé de se dérouter sur Rio de Janeiro.

Quand à ravitailler deux avions en même temps, avec les paniers de bout d'aile, en conditions opérationnelles, j'ai comme un doute ..... c'est un peu risqué.

Messagepar d9pouces » 25 Juillet 2012, 20:16
Il me semble qu'il y a avec trois paniers, notamment en bout d'aile. Pourquoi faire, alors ? Pour continuer la mission même en cas de casse ?

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Jericho » 25 Juillet 2012, 23:00
d9pouces a écrit:Il me semble qu'il y a avec trois paniers, notamment en bout d'aile. Pourquoi faire, alors ? ...

Concernant les E-3 "Sentry" et les E-2 "Hawkeye", c'est peut-être pour pas mettre tous les "E" dans le même panier... :bonnet:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron