Messagepar d9pouces » 23 Août 2018, 21:37
Je me dis qu'il n'est jamais trop tard pour poser la question :bonnet:

Pour moi, un cheval de bois était quand l'avion dérapait et sortait de la piste à l'atterrissage (en finissant de préférence sur le nez), mais je me dis que finalement je suis peut-être à côté de la plaque.

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Jericho » 24 Août 2018, 07:23
d9pouces a écrit:Pour moi, un cheval de bois était quand l'avion dérapait et sortait de la piste à l'atterrissage (en finissant de préférence sur le nez)...
... action qui doit avoir lieu proche de l'ennemi: celui-ci déplacera l'avion et l'introduira à l'intérieur de son camp, puis se fera surprendre durant la nuit par les commandos cachés à l'intérieur de l'appareil! Non? Je mélange tout? Ah bon... :bonnet:


Edit: M'suis trompé:
(dans le paragraphe " I : Train classique et train tricycle")

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 24 Août 2018, 13:14
Mais oui, je me posais la question aussi !

Alors j'ai regardé, et si je comprends bien ces sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Avion_%C3 ... ue#Roulage

https://www.pilotes-prives.fr/viewtopic.php?f=8&t=8920

https://forums-fr.ubi.com/showthread.ph ... 4ne-Forums

Un cheval de bois consiste à déraper sur une roue, au point que l'aile touche la piste, comme ici :

https://www.aerovfr.com/2018/01/quand-l ... e-travers/

Ca peut arriver avec un fort vent de travers. Ca peut déboucher sur une mise en pylône, mais pas forcément.

La mise en pylône, c'est la fameuse position de l'avion sur le nez (l'hélice) et est due essentiellement à un excès de freinage.

Bref : Un bon atterrissage, c'est quand on peut sortir tout seul de l'avion. Un excellent atterrissage, c'est quand l'avion peut servir à nouveau. :mrgreen:

EDIT : pas trouvé de photo de cheval de Troie mis en pylône, désolé.

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Paxwax » 24 Août 2018, 13:31
Pour moi, un cheval de bois, c'est quand l'avion plante son nez dans le sol. Ça peut avoir plein de causes. En général, ça arrive sur des avions légers, que ce soit suite à un atterrissage où l'avion n'a pas assez relevé le nez avant de toucher le sol, à un équilibrage du fret trop vers l'avant, à un freinage trop brutal (blocage d'une roue par exemple)...

Ça peut même arriver au décollage, sur des avions intrinsèquement mal équilibrés... Le Spitfire, par exemple, avait une tendance dangereuse au cheval de bois, en raison d'un moteur dans le nez très lourd par rapport à la queue (centre d'inertie très à l'avant), et de surfaces de vol plutôt larges qui au moindre déréglage pouvaient facilement faire piquer l'avion.

Edit: Ah! Clansman, tu m'as devancé... Et à lire tes sources, j'aurais en fait confondu entre "mise en pylone" et "cheval de bois"... Je pense ne pas être le seul, j'ai souvent entendu cette expression faire référence au plantage de nez dans le sol...

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar Jericho » 24 Août 2018, 14:08
Paxwax a écrit:...Et à lire tes sources, j'aurais en fait confondu entre "mise en pylone" et "cheval de bois"... Je pense ne pas être le seul, j'ai souvent entendu cette expression faire référence au plantage de nez dans le sol...
Pareil pour moi... ;)

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 24 Août 2018, 15:19
Ah! Clansman, tu m'as devancé... Et à lire tes sources, j'aurais en fait confondu entre "mise en pylone" et "cheval de bois"... Je pense ne pas être le seul, j'ai souvent entendu cette expression faire référence au plantage de nez dans le sol...


Ben pas mieux de mon coté, il a fallu que j'aille vérifier, et apparemment la confusion est courante. Dans un forum que je cite, même le Fana de l'Aviation semble se tromper.

Je pense que la confusion vient du fait qu'un cheval de bois peut mener à une mise en pylône.

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar d9pouces » 25 Août 2018, 15:45
Je confondais un peu les deux, je pense :D

Mais à défaut de me sentir moins bête, je me sens moins seul :bonnet:

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Paxwax » 26 Août 2018, 21:28
d9pouces a écrit:Mais à défaut de me sentir moins bête, je me sens moins seul :bonnet:


Tu m'ôtes les mots de la bouche! :mrgreen:

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar Jericho » 27 Août 2018, 08:37
Paxwax a écrit:
d9pouces a écrit:Mais à défaut de me sentir moins bête, je me sens moins seul :bonnet:


Tu m'ôtes les mots de la bouche! :mrgreen:
Là-dessus aussi... on se sentira moins seul! :bonnet:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)