Messagepar Vigi » 11 Mai 2010, 18:58
Le refroidissement moteur est aussi un problème récurent avec les hélices propulsives, l'appareil doit absolument disposer d'écopes de refroidissement efficaces, l'hélice tractive n'étant plus là pour assurer "l'envoi" d'air frais vers le moteur

Messagepar Stef » 27 Septembre 2011, 10:00
Déterrage de post:

Une hélice tractive sera exposée au cheval de bois uniquement sur les avions à train classique (Cap10, extra,....) ou en cas de rupture de train avant sur un train tricycle. Une hélice en bois absorbera une partie du choc et préservera le villebrequin. Une hélice aluminium non!

Une hélice fonctionne comme une aile. C'est la dépression créée qui la "tire" (portance). Une hélice "dans le nez" donc tractive a un meilleur rendement du fait que l'extrados soit dégagé. Une propulsive sera perturbée par l'écoulement du fuselage. C'est plus un choix aérodynamique et pour le centrage d'avoir une hélice propulsive. Le Cessna skymaster "push-pull" a l'avantage de ne pas subir d'effets secondaires trop importants en cas de panne moteur, il n'y a pas de lacet induit!

Messagepar JFF » 25 Mai 2012, 09:58
En réalité les hélices sont placées devant car leur but principal est de rafraichir le pilote.
La preuve ? qu'est ce que le pilote transpire quand elle s'arrête de tourner !
:lol:

Messagepar d9pouces » 31 Mai 2012, 20:24
Tiens, je ne la connaissais pas, celle-là :lol:

Du coup, les avions à hélice propulsive devraient être réservés au pays du Nord ?

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité