Messagepar ciders » 08 Mai 2007, 21:16
J'ouvre un nouveau topic pour cet apapreil parce qu'il n'entre à mon sens dans aucune des catégories existantes. Enfin j'ai un doute. En effet, il s'agit d'un chasseur de nuit. D'ailleurs, je ne vais pas parler des autres versions du zinc.

Le J1N1-S est une version du Nakajima J1N, un appareil de reconnaissance japonais, qui arrive dans les unités de la Marine japonaise à partir d'avril 1942, à un rythme assez lent. A la base, il devait être un chasseur bimoteur d'escrote à long rayon d'action analogue au Bf-110 allemand ou au Potez 63 français. Il devait escorter les G3M Nell.

Suite à des problèmes divers, notamment sur l'armement en tourelle prévu, l'appareil ne convient pas à la Marine et est converti en appareil de reconnaissance. Les Alliés crurent que les J1N étaient des chasseurs, ce en quoi ils n'étaient pas très loin de la vérité. les J1N reçurent donc le nom de code de Irving.

Au début de l'année 1943, lassé par les attaques nocturnes de plus en plus dures des Alliés, le commandant du 251ème Kokutai, Yazuna Kozono, basé à Rabaul ( Nouvelle-Guinée ), eut l'idée de convertir deux irving inutilisés en chasseurs de nuit. Pour cela, il fit monter sur les appareils deux canons de 20 mminclinés à 30° vers le haut, dans le poste de l'observateur, et deux autres tirant vers le bas.

Ce système est très analogue au système de Scharge Musik allemand. Curieusement, la Luftwaffe n'eut aucune part à son implantation sur les appareils japonais. L'idée ne venait pas d'Allemagne.

Les deux Irving remportèrent des succès importants. Notamment la destruction de deux B24. Intéressés, la Marine signa un contrat avec Nakajima en vue de produire ces chasseurs de nuit en série.

Entre août 1943 et décembre 1944, 420 ( ou 486 ) J1N sont fabriqués, dont une majorité de J1N-S. Les S eurent un équipage de deux hommes, au lieu de trois, les canons occupant le poste de l'observateur. Les canons tirant vers le bas furent abandonnés, jugés trop difficiles à pointer et rarement utilisés. La tactique employée consistait à s'approcher à 100 ou 150 mètres de la cible, avec un décalage de 50 à 70 mètres d'altitude.

La version J1N1-Sa reçut elle un canon supérieur supplémentaire et un canon de 20 mm tirant vers l'avant. Elle était aussi pourvue d'un radar centimétrique A1 rudimentaire, monté dans le nez.

Les Gekko ( rayon de lune ) furent surtout employés dans la défense du territoire japonais, aux côtés des Kawasaki Ki-45 KAIc et des Yokozuka P1Y1-S. Ils se révlèrent efficaces contre les B17 et les B24, moins contre les B29, trop rapides et trop haut.

Caractéristiques :

Moteurs :

2 Nakajima NKF1 Sakae 21 de 14 cylindres en étoile à refroidissement par air de 1130 ch

Performances :

Vitesse maximale à 5840 mètres : 505 km/h
Temps de montée à 5000 mètres : 9 mn 36 s
Plafond pratique : 9320 mètres
Distance franchissable normale : 2540 km

Poids :

A vide : 4840 kg
Maximal au décollage : 8185 kg

Dimensions :

Envergure : 16,98 m
Longueur : 12,77 m
Hauteur : 4,56 m
Surface alaire : 40 mètres carrés

Armement :

2 canons ( parfois 3 ) Type 99 tirant vers le haut
2 canons de 20 mm tirant vers le bas
1 canon de 20 mm tirant vers l'avant ( dans certains cas )

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18

Messagepar Guns » 08 Mai 2007, 21:26
Eh dis donc, tu m'as l'air vachement calé sur ce "missile", mon gaillard ! :wink:

Son seul point fâcheux : il n'offrait qu'un aller simple à son pilote et passager... :mrgreen:

Messagepar ciders » 08 Mai 2007, 21:28
Si on t'écoute, tous les appareils japonais étaient détruits avant de naître. D'accord, ils étaient nombreux en face, mais ils se sont fait pas mal moucher aussi.

Après, on retombe dans le trip Luftwaffe 46. Si ils avaient eu du coco de qualité, 400 Ki-100, 800 Ki-84, 200 Ki-45KAIc de chasse de nuit et 500 Ki-69 Doryu pour le torpillage... :D

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18

Messagepar Rafighter » 08 Mai 2007, 21:35
As-tu des infos sur les Radars FD-2 et Tama-3 qui équipaient certains J1N1-S/Sa?

Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.

Rafighter

Messagepar ciders » 08 Mai 2007, 21:41
Bah alors là...

Je sais que les Japonais ne disposaient que de radars incapables de déterminer les altitudes, et ayant une portée de 65 kilomètres. Je sais aussi que des Kawanishi H8K ont coulé trois sous-marins américains aux Philippines dans les dix-huit derniers mois de la guerre, en utilisant un " radar de veille aéroporté ".

Je crois aussi qu'un B5N a servi avec un radar à la toute-fin de la guerre, mais là pas sur du tout.

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18

Messagepar Rafighter » 08 Mai 2007, 21:51
Un J1N1S/Sa avec le radar FD-2:

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... 1N-14s.jpg

Japanese Radar Equipment in WWII

http://www.combinedfleet.com/radar.htm

FD-2 et Tama-3 n'auraient pas été utilisés au combat?!

Si vis pacem parabellum! Si cette phrase veut dire qu'il faut préparer la guerre afin d'avoir la paix, elle ne signifie pas pour autant qu'il faille la faire, la guerre, surtout en mettant la paix en danger.

Rafighter

Messagepar ciders » 08 Mai 2007, 21:55
Ca fait plus aérodynamique que ces cochoncetés de radars allemands... :?

Avec son SN-2 et son C-1, le Bf 110G-4b/R3 atteignait à peine 465 km/h. Et les Ju 88C-6b 470 au lieu des 550 prévus, avec leur FuG...

EDIT : chez Wiki...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nakajima_J1N1

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18

Messagepar Guns » 09 Mai 2007, 05:49
Ciders a écrit:Si on t'écoute, tous les appareils japonais étaient détruits avant de naître. D'accord, ils étaient nombreux en face, mais ils se sont fait pas mal moucher aussi.


Non, je te dis ça sans moquerie. Ce qu'il y a, c'est que les "bons" appareils japonais étaient arrivés, soit trop peu soit trop tard pour pouvoir réellement peser sur la balance. Décoller et se battre à un contre cinq ou six, ce sont les morts qui en sortent toujours vainqueurs...

Messagepar ciders » 09 Mai 2007, 11:22
J'étais ironique Gunsounet. :mrgreen:

Le problème des Japonais... enfin les problèmes :

1) Programmes de formation des pilotes très très difficiles ( dans le 90% d'échec ). Au départ, ça leur a fait un corps de pilotes exceptionnel. Mais après, va trouver des recrues.

2) Au niveau industriel, ça n'a pas suivi. Passons sur les problèmes d'approvisionnement à la fin.

3) Le carburant japonais... à la fin c'était de la piquette. Des études faites après-guerre ont montré qu'avec du coco de quallité, les Ki-84 valaient plus que largement les P51 et autres P47.

4) Les Japonais n'ont pas pris conscience assez tôt qu'il fallait aussi défendre chez eux. En 1944, il n'yavait que des Ki-43 Hayabusa pour défendre la métropole. Quand les nouveaux zincs sont arrivés, les chasseurs d'escorte US étaient au dessus de Tokyo.

5) Les radars. De ce côté là, les Japonais ont été à la ramasse.

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18

Messagepar Guns » 09 Mai 2007, 12:16
Ciders a écrit:4) Les Japonais n'ont pas pris conscience assez tôt qu'il fallait aussi défendre chez eux. En 1944, il n'yavait que des Ki-43 Hayabusa pour défendre la métropole. Quand les nouveaux zincs sont arrivés, les chasseurs d'escorte US étaient au dessus de Tokyo.


La même erreur qu'avait commise Hitler en négligeant la production des bombardiers lourds au début de la guerre...

Messagepar Ex-loki » 09 Mai 2007, 14:06
pour les bombardiers lourds de hitler, ça tient surtout aux retards à répétition du He 177

de plus beaucoup d'historiens considérent que le choix du bombardier lourd pour une puissance industrielle moyenne comme l'allemagne dévorait trop de ressources pour peu de résultats : lorsque les allemands ont abandonnés toute ambition de produire ce genre de mastodontes, leur production de chasseurs ( avec une standarlisation accrue des modéles ) a fait un bon ( mi 1944 2 à 3000 chasseurs par mois !! )

Messagepar ciders » 09 Mai 2007, 15:48
Elle a fait un bond, certes. Mais c'est surtout grâce à Speer, qui a boosté la production.

Le He 177, oui, c'était une belle arnaque, ça a jamais marché correctement, encore qu'à priori ils aient servi à l'opération Steinbock début 44 ( Baby Blitz ).

Guns >> oui et non. Il y a une part d'orgueil et aussi, ils ne pensaient pas que les Alliés avaient les moyens techniques de faire des B29 et des escorteurs. En 1940 ( ou 41 ), un type très sérieux de la RAF avait affirmé à Churchill qu'il était impossible d'avoir des chasseurs à l'autonomie suffisante pour aller en Allemagne avec les bombardiers. Et tout le monde l'a cru. :wink:

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18

Messagepar Ex-jivaro.k2 » 09 Mai 2007, 19:31
Pour le coup je crois, enfin c'est ce qui m'a été rapporté, que Hitler a négligé (il n'y a pas d'autre mot) les bombardiers au profit du Messerschmitt 209 (évolution du 109). Cependant, le Me262, un bi-réacteur, était prévu pour être un intercepteur. Mais lorsque Hitler le vit voler il demanda s'il était possible de lui faire emporter une bombe. Réponse affirmative, charge de 1000kg. Il a donc ordonné d'en faire un bombardier capable d'échapper aux intercepteurs en vue du débarquement. Réponse affirmative MAIS il aurait fallut arreter la production du Me209 donc non.
Quelques exemplaires sont sortis des chaînes à raison de 1 chasseur pour 20 bombardier du type Me262. Apparemment insuffisant et puis bien loin des bombardiers lourds. :wink:

Messagepar ciders » 09 Mai 2007, 20:14
Le 209 ? Il y a eu aussi un 309, mais je suis sans infos dessus.

Le coup du Me262 est exact. Ils ont perdu près d'un an comme ça.

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18

Messagepar Ex-Pit » 09 Mai 2007, 20:18
Ciders a écrit:Le 209 ? Il y a eu aussi un 309, mais je suis sans infos dessus.


Hop

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron