Messagepar Clansman » 17 Mars 2017, 15:03
Bonjour,

Je me suis permis dans un premier temps de rediriger ton message vers le sujet sur le He 111, puisque c'est surtout celui-ci qui semble t'intéresser.

Tout d'abord, l'Allemagne nazie n'a jamais eu les moyens, ni techniques ni financiers, de concevoir et de construire des bombardiers lourds (stratégiques), surtout en grand nombre. Ca lui a manqué, on le lui a "reproché", mais c'était en réalité hors de sa portée (manque de matières premières).

Le He 111 est donc ce qu'on appelle un bombardier moyen. Pour simplifier, on va dire qu'un bombardier lourd est quadrimoteur et un bombardier moyen bimoteur. Plus un bombardier est lourd, plus il doit emporter de bombes, plus il aura besoin de moteurs.

Je redonne ici le lien direct vers la fiche du He 111 sur le site :

https://www.aviationsmilitaires.net/v2/ ... l/563.html

N'hésite surtout pas à consulter d'autres sites (avionslégendaires.net, wikipedia surtout en anglais).

je crois que ce sont surtout des He 111H-1 et H-2 qui ont participé à la Bataille d'Angleterre, ce sont donc les spécifications de ces derniers qu'il faut chercher en particulier. Elles peuvent varier d'une version à l'autre, à cause notamment du modèle de moteurs.

Les specs du He 111H-1

Donc, il emportait 2 tonnes de bombes avec une autonomie de 2000 km (un B-17 emportait autant de bombes, mais allait beaucoup plus loin, 3200 km). Par autonomie, on entend la distance franchissable totale, temps sur zone et retour compris. Ca fait un rayon d'action de 1000 km maximum (à condition de trouver sa cible tout de suite, et de ne pas zigzaguer à cause des Spitfire).

Pour la masse maximale de 14 tonnes, c'est la masse maximale permise par la puissance des moteurs. Il faut parfois limiter le carburant et/ou le nombre de bombes, voire l'équipement ou l'équipage pour ne pas dépasser cette limite.

Enfin, le He 111 était déjà vieux pour l'époque, mais la Luftwaffe a eu beaucoup de mal à trouver des remplaçants à ses matériels. La plupart des modèles destinés à remplacer les premiers avions étaient complètement ratés il faut bien le dire. Si le He 111 a tant marqué la Bataille d'Angleterre, c'est parce que les Allemands n'avaient rien d'autre...

A l'époque, j'avais écris ceci :
Le véritable tournant sera la bataille d'Angleterre, où ses défauts (lenteur, armement défensif faible, équipage concentré dans le nez vitré) joueront à plein. Il participera bien entendu au Blitz. Equipé du système X-Gerät, puis Y-Gerät, il occasionnera de sérieux dégâts. 242 He 111 seront perdus au-dessus de la Grande-Bretagne.


https://en.wikipedia.org/wiki/Heinkel_H ... of_Britain

Pour compléter l'information, il faudrait savoir combien de He 111 ont été engagés et combien de tonnes de bombes ils ont largués.

http://www.historyofwar.org/articles/we ... ombat.html

463 He 111 en août 1940 d'après cette source. Ca fait donc 1 appareil perdu sur 2 en gros.

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Ansierra117 » 18 Mars 2017, 12:17
Tiens je t'invite à lire ma fiche sur le He 177 Greif pour que tu vois ce qu'a donné la seule réelle tentative de développement, production et usage opérationnel d'un "lourd"

"Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)