Messagepar Guns » 03 Février 2006, 22:58
Bah alors, little boy, t'as oublié de payer tes informateurs ? :wink:

Messagepar Ex-RAPTOR » 04 Février 2006, 06:08
C est étonnant que cet appareil soit offert à l export. Ca peut tout de même représenter un beau marché, car il y a très peu d appareil de ce type sur ce marché très restreint.
Mais il y a un frein à tout cela car le Growler est assez onéreux.
Les autres pays ont peut être besoin d un appareil de brouillage, mais je pense qu ils vont plutôt se tourner vers L'EA-6 car il est moins cher et cela est suffisant pour les besoins de ces pays, ils n ont pas vraiment besoin du dernier cri. :wink:

Messagepar Nico2 » 04 Février 2006, 09:08
En effet, ça doit être exact :!: :shock:

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jarod » 12 Février 2006, 14:10
...

"Si l'évolution actuelle persiste, il n'est pas interdit d'espérer que nous posséderons en 1997 : 176 246 généraux pour un seul homme de troupe. Un seul homme de troupe, nous insistons sur ce point. En cas de guerre, si notre unique soldat est tué, nous saurons au moins de qui il s'agit. Car jusqu'alors le désordre était tel que lorsqu'un enfant de la patrie se faisait tuer pour elle, on savait si peu de choses sur lui qu'on était réduit à l'appeler "l'inconnu" ".
Messagepar ciders » 24 Avril 2010, 21:04
L'ancêtre du Growler, et un des monstres sacrés de la guerre électronique moderne.

...

Le EA-6B Prowler un appareil dérivé du A-6 Intruder d’attaque et du EA-6A dédié à la guerre électronique. Il remplace totalement le EF-111 Raven depuis son retrait du service en 1995, et est lui-même en cours de remplacement par le EA-18G Growler.

Conçu dans les années 1960, le EA-6B est un dérivé du A-6, dont il reprend en grande partie la structure. Son fuselage a été rallongé d’1,37 mètres, essentiellement pour modifier le cockpit, qui passe d’une configuration biplace côte-à-côte à une configuration quadriplace, avec deux membres d’équipage devant et deux derrière. Cette seule évolution permet de reconnaître instantanément un Prowler d’un Intruder classique. D’autres modifications extérieures complètent cette mue, et notamment un conteneur profilé au sommet de la dérive, accueillant un puissant équipement de brouillage Cutler-Hammer ALQ-99. La voilure de l’appareil conserve quatre points d’emport, plus un cinquième en position ventrale, capables chacun de porter soit un réservoir externe de carburant, soit une nacelle contenant des équipements de brouillage actif. Enfin, le Prowler peut brouiller les communications ennemies grâce à son brouilleur USQ-113. Tous ces systèmes sont traités par les opérateurs embarqués, qui sont au moins partiellement protégés des radiations émises. Pour le reste, le Prowler est essentiellement un Intruder.

Le Prowler fut développé pour opérer avec les navires de l’US Navy, avant tout dans des missions de guerre électronique et de brouillage des radars ennemis susceptibles de repérer leur présence ou celles des appareils embarqués. Les recherches entreprises sur les matériels soviétiques permirent d’identifier un certain nombre de fréquences utilisées, que le Prowler est capable de brouiller. Mais il peut aussi se faire chasseur, via sa capacité à tirer des missiles antiradar AGM-88 HARM. Pour répondre à ces missions, l’US Navy a déployé 12 squadrons de 4 appareils chacun, en plus d’une unité d’entraînement et d’une unité de réserve. L’US Marine Corps quant à lui a déployé quatre squadrons de 5 appareils chacun. Au total, environ 170 exemplaires ont été produits par Grumman, tous de la version EA-6B. En revanche, plusieurs programmes de modernisation ont été lancés : on peut citer EXCAP en 1970, ICAP I en 1973 et ICAP II en 1980 ( ce dernier conférant au Prowler la possibilité de tirer des AGM-88 HARM ).

Naturellement, le EA-6B a participé à toutes les opérations durant lesquelles l’US Navy a participé, de la Guerre du Vietnam aux opérations en Afghanistan. Aucun appareil n’a été détruit en combat aérien, mais plusieurs exemplaires furent détruits en temps de paix. Un appareil se distingua aussi tragiquement en février 1998 lors d’un vol à basse altitude en Italie : sa dérive coupa le câble d’un téléphérique, tuant une vingtaine de personnes.

...

Caractéristiques :

Type: Avion de guerre électronique embarqué
1er vol du prototype: 25 mai 1968
Mise en service: 1971

Version : EA-6B Prowler
Motorisation : 2 Pratt & Whitney J52-P-8A
Puissance : 2x 4218 kgp
Envergure : 16 m
Longueur du fuselage : 18 m
Hauteur au sol : 5 m
Surface alaire : 49 m²
Masse à vide : 14 585 kg
Masse maximale : 29 480 kg
Plafond pratique : 13 000 m
Distance franchissable : 1 570 km
Vitesse maximale : 1059 km/h
Equipage : 1 pilote + 3 opérateurs

Pays utilisateurs : Etats-Unis

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
Messagepar Clansman » 24 Avril 2010, 21:22
C'est ballot, on avait déjà un topic sur le EA-6B Prowler. Dont acte. :mrgreen: ;)

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar ciders » 24 Avril 2010, 21:31
Je proteste ! Ce vieux topic mité était caché dans le fond, derrière la collection de grattoirs de Garfield. Tu m'avais pourtant promis de lui dire de la ranger ! :mrgreen:

Ah que je destroye tout ! Ou pas. :p

Sur AMN : Ciders, commandeur suprême, 10872 messages, inscrit le 02 septembre 2006, à 22 h 18
Messagepar Clansman » 24 Avril 2010, 22:07
Ben il l'a rangé, il a fait un superbe index. :mrgreen: ;)

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jarod » 24 Avril 2010, 22:12
Que je lis les messages que je postais y'a 4 ans, je me dis que j'étais quand même sacrement stupide :o

"Si l'évolution actuelle persiste, il n'est pas interdit d'espérer que nous posséderons en 1997 : 176 246 généraux pour un seul homme de troupe. Un seul homme de troupe, nous insistons sur ce point. En cas de guerre, si notre unique soldat est tué, nous saurons au moins de qui il s'agit. Car jusqu'alors le désordre était tel que lorsqu'un enfant de la patrie se faisait tuer pour elle, on savait si peu de choses sur lui qu'on était réduit à l'appeler "l'inconnu" ".
Messagepar d9pouces » 17 Mai 2010, 23:20
Dans l'Air Fan de ce mois-ci, Francillon parle d'escadrilles d'EA-6B communes à l'USAF et à l'US Navy (l'USAF a perdu ses EF-111 trop tôt).
Qu'en était-il exactement ? Ils portaient une immatriculation de l'USAF ? Ou il y avait juste du personnel (volant ou au sol) de l'USAF ?

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Vigi » 17 Mai 2010, 23:33
C'était pas des détachements de la Navy auprès de l'USAF, matériels plus personnels.
En terme de mise en œuvre tant technique que budgétaire, cela me semble la plus adapté.

Messagepar ogotaï » 15 Mars 2013, 12:46
Deterrage de topic en règle !

Je ne pensais pas qu'il y en avait encore en service

.S. 5TH FLEET AREA OF RESPONSIBILITY (March 11, 2013) Airman Alexander Holton, from Shreveport, La., left, and Airman Nicholas Mastrotataro, from Worcester, Mass., wipe down the canopy of an EA-6B Prowler from the Wizards of Electronic Attack Squadron (VAQ) 133 on the flight deck aboard the aircraft carrier USS John C. Stennis (CVN 74). John C. Stennis Carrier Strike Group is deployed to the U.S. 5th Fleet area of responsibility conducting maritime security operations, theater security cooperation efforts and support missions for Operation Enduring Freedom. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist Seaman Apprentice Ignacio D. Perez/Released)

Messagepar d9pouces » 15 Mars 2013, 13:44
je suis également surpris, je pensais qu'ils avaient tous été remplacés par des EF-18G :o

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Nico2 » 16 Mars 2013, 16:03
Faut croire que les tensions budgétaires sont passées par là... :S

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar little boy » 16 Mars 2013, 19:17
il y a peut-être une question budgétaire.
le prowler excelle dans son domaine et le fait qu'il est 4 membres d'équipages en fait peut-être encore une bonne à tout faire, comme peut l'être le B-52? :interr:

après niveau structurel, je ne sais pas où en est le potentiel des appareils, car les appontages et catapultages demandent plus d'effort sur la structure qu'un simple atterrissage.

le dernier prowler est entré en service en 1991, soit 22 ans, ça reste correcte pour un avion d'ancienne génération? :roll:

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron