Messagepar Vigi » 15 Avril 2010, 20:54
Puisqu'on est dans le rapatriement de données d'AMN...
Une des rares fiches faites par votre obligé...
Le B-47 Stratojet:


Répondant à une demande de l’USAF de 1943, pour un avion de reconnaissance et de bombardement.
Boeing, Convair et North American se mirent au travail sur ce projet, dès 1944. La guerre en Europe touchant à sa fin, Boeing mit à profit la capture des technologies d’ailes en flèche Allemande pour développer son projet. Après de multiples essais et recherches, Boeing aboutit au modèle 450, retenu en 1946 par l’USAF, qui en demanda la fabrication de deux prototypes du XB-47 en avril de cette année. Le premier vol eut lieu le 17 décembre 1947.

Le B-47 était un bombardier hexaréacteur qui disposait d’un train monotrace pour laisser le maximum de place disponible dans le fuselage pour la soute à bombe, soute susceptible de recevoir des armements de grandes dimensions, ce qui n’aurait pas été possible avec l’encombrement d’un mécanisme de train classique. De plus, le train monotrace de par sa conception simple permettait de ne pas altérer les performances de l’appareil. La stabilité au sol était compensée par deux balancines situées sous les nacelles des réacteurs doubles. Le Stratojet disposait de fusées JATO pour plus de puissance au décollage.

Trois membres d’équipage prenaient place à bord: un pilote, un co-pilote et un navigateur bombardier. L’équipage disposait de sièges éjectables, le pilote et le co-pilote étant installés en tandem, alors que le navigateur était dans le nez de l’appareil et à ce titre, disposait d’un siège dont l’éjection s’effectuait vers le bas.

Le 3 septembre 1948, l’USAF passa commande de dix B-47A pour évaluer les capacités de cet appareil de conception novatrice pour l’époque. En effet, l’USAF n’avait pas encore rejeté complètement les deux projets concurrents, le Convair XB-46 et le North American XB-45. En novembre 1949, l’USAF passa commande de 87 B-47B, le premier vol de cette version eu lieu le 26 Avril 1951.

En matière d’électronique, chaque version du B-47 reçut ses propres systèmes. Le B-47A était équipé du radar AN/APS-23 et du système de bombardement et de navigation K-2. Le B-47B de son côté, était équipé du radar AN/APS-25, du système de contremesures AN/APT-5 et du système de bombardement et de navigation K-4A. Cette version avait enfin la capacité d’être ravitaillée en vol. L’accroissement de la masse du B fit qu’il fallut compenser en gagnant du poids sur certains équipements, ce qui amena la suppression des sièges éjectables sur cette version.
L’armement du B-47 se composait de 9979 kg max de bombes à chute libre, conventionnelles ou nucléaires, ainsi que de 2 canons d’auto-défense de 20mm en tourelle de queue, commandés par un radar de tir géré par le co-pilote.

La version principale du Stratojet fut la version B-47E, dont le premier vol eut lieu le 30 janvier 1953, la production de cette version atteignant au total 1 341 unités (691 par Boeing, 386 par Lockheed, 264 par Douglas). Les B-47B furent progressivement mis au standard E. La version E connut différentes phases d’amélioration dont les principales sont le retour des sièges éjectables, une nouvelle motorisation (moteurs J47-GE-25 de 2 710 kgp avec une injection d’eau/méthanol permettant de n’utiliser les fusées JATO que pour les décollages d’alerte ), une avionique revue avec le radar AN/APS-64 et le remplacement des deux mitrailleuses de 12,7mm par deux canons de 20mm. Le Stratojet fut également produit dans des versions de reconnaissance, les RB-47 E/H/K, appareils de reconnaissances à long rayon d’action et, la version ERB-47H de reconnaissance électronique.

Le B-47 Stratojet est entré en service dans les 28 Wings que comptait le S.A.C. à cette époque, chaque Wing disposant de 45 appareils. La version de bombardement fut retirée du service en 1966. Les derniers à être retirés furent les ERB-47H en 1977.


Caractéristiques du B-47B Stratojet:
* Motorisation : 6 Réacteurs Général Electric J-47-GE-11
* Puissance : 2400 kgp
* Envergure : 35,4 m
* Longueur du fuselage : 32,6 m
* Hauteur au sol : 8,5 m
* Surface alaire : 132,7 m²
* Masse à vide : 36 281 kg
* Masse maximale : 99 760 kg
* Plafond pratique : 10 100 m
* Rayon d'action : 6 495 km
* Vitesse maximale : 1030 km/h
* Equipage : 3 membres

Messagepar stanak » 31 Mars 2013, 15:08
B-47E
USAF
Image
retiré du service en 1964

Messagepar Nico2 » 01 Avril 2013, 10:14
L'état de conservation des reliques US fait vraiment rêver.

:)

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar d9pouces » 01 Avril 2013, 20:00
Nico2 a écrit:L'état de conservation des reliques US fait vraiment rêver.

:)

Il faut dire que les conditions climatiques aident pas mal :)

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Nico2 » 02 Avril 2013, 18:13
Dans ce coin là, oui très clairement.

Ce n'est pas pour rien qu'il y a moult appareils stockés dans le désert du Mojave, à Victorville par exemple (site que j'ai approché l'été dernier, mais en roulant et d'un peu loin donc pas de photos désolé).

Seulement, les appareils préservés aux US quelque soit l'endroit sont en général assez choyés.

Enfin c'est mon avis, sur la base de ce que j'ai pu voir.

Sur la photo de stanak, c'est flagrant : la peinture a été impeccablement refaite.

En France, quand tu vois l'état de certains appareils au MAE ou bien ailleurs (ex: Le Concorde F-WTSA au musée Delta à Ahtis-Mons...).

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar stanak » 02 Avril 2013, 19:41
Exact, les musées ne font pas que stocker en extérieur, ils ont en général un atelier de restauration (vu à March et Pima) où les avions reviennent pour un rafraichissement.
L'ennemi numéro un : c'est la fiente d'oiseau

Messagepar stanak » 23 Mai 2013, 11:26
EB-47E
USAF
Image

Messagepar Nico2 » 23 Mai 2013, 18:54
Belle photo d'un bel appareil :) .

stanak a écrit:Exact, les musées ne font pas que stocker en extérieur, ils ont en général un atelier de restauration (vu à March et Pima) où les avions reviennent pour un rafraichissement.


Un exemple à suivre, y a plus qu'à trouver des fonds. :mrgreen:

stanak a écrit:L'ennemi numéro un : c'est la fiente d'oiseau


Ah oui ?

Et bien vois-tu, je n'aurais pas deviné, plutôt enclin à accabler le soleil...

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar stanak » 23 Mai 2013, 19:11
regarde attentivement sur le haut des dérives des avions de March
ils ont collé des pics anti volatiles (pas toujours du meilleur effet)

Messagepar d9pouces » 06 Juin 2013, 19:40
Ça ne se voit pas du tout de loin, et si ça permet d'avoir des avions un peu plus propres... On ne va pas trop de plaindre !

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Nico2 » 07 Juin 2013, 21:11
Complètement d'accord avec toi boss :) .

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron