Messagepar Jericho » 02 Décembre 2019, 13:57
Monoréacteur biplace américain des années 1980, destiné à l’entraînement avancé.

En 1980, l’USAF désire s’équiper de jets d’entraînement de nouvelle génération (NGT ou "Next Generation Trainer") pour remplacer ses Cessna T-37 "Tweet". Parmi les entreprises intéressées par ce marché, Gulfstream American met au point un monoréacteur biplace côte-à-côte désigné Peregrine 600. Ses ailes sont en position basse et possèdent des bords d’attaque en flèche et des ailettes aux extrémités. Le réacteur, situé à l’arrière du fuselage, est alimenté par une prise d’air rectangulaire située sur le dessus du fuselage. L’empennage est conventionnel, avec une dérive en flèche. Le train d’atterrissage tricycle est escamotable. Le Peregrine 600 reprend plusieurs éléments de l’avion d’affaire Gulstream "Hustler" en cours de développement, dont les ailes, le fuselage arrière et l’empennage.

Le prototype effectue son premier vol le 22 mai 1981 près d’Oklahoma City.

Lors des évaluations, l’USAF lui préfère le Fairchild T-46 "Eaglet". Gulstream essaie ensuite de commercialiser son appareil auprès des forces aériennes australiennes, néo-zélandaises, japonaises et taïwanaises, mais sans succès. Une version biréacteur avec l’équipage en tandem est également envisagée.

Le Peregrine 600 (N600 n°601) est présenté au Salon du Bourget à Paris en juin 1983. Le 23 novembre de la même année, il s’écrase à Reno durant un vol destiné à évaluer de nouveaux ailerons, mais le pilote n’est pas blessé. Le prototype comptabilisait alors 242 heures de vol.

En 1985, le projet Peregrine 600 est définitivement abandonné. Les études effectuées sur cet appareil sont par la suite reprises pour mettre au point l’avion civil Fanjet 1500, qui est ensuite rebaptisé Peregrine après l’abandon du Peregrine 600.


Versions :
Peregrine 600A : Version initiale, biplace côte-à-côte, propulsée par un turboréacteur Pratt & Whitney Canada JT15D-4 de 11,12kN ; un exemplaire construit.

Peregrine 600B : Seconde version, biplace en tandem, propulsée par deux turboréacteurs Williams WR44 de 7kN ; jamais construit.


Utilisateurs militaires :
Aucun.


Caractéristiques et performances du Peregrine 600A :
Equipage : 2
Longueur : 11,68m
Envergure : 10,50m
Hauteur : 4,09m
Masse en charge : 2’383kg
Masse maximale au décollage : 2’812kg
Moteurs : un turboréacteur Pratt & Whitney Canada JT15D-4 de 11,12kN
Vitesse max haute altitude: 730km/h
Vitesse de décrochage: 122km/h
Vitesse ascensionnelle : 26m/s
Plafond opérationnel : 15’000m
Rayon d’action : 2’000km
Distance de décollage : 307m
Distance d’atterrissage : 366m
Armement : aucune mention sur les différentes sources trouvées



Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/Gulfstream_Peregrine
https://en.wikipedia.org/wiki/Gulfstream_Peregrine_600
https://murphs-models.webs.com/gulfstream-peregrine-600
http://gulfbiz.blogspot.com/2014/09/gul ... story.html
https://aviation-safety.net/wikibase/134716

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Jericho » 02 Décembre 2019, 15:38

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)