Messagepar Jericho » 17 Mars 2019, 11:02
Projet de chasseur supersonique à décollage vertical néerlando-américain des années 1960.

En juillet 1960, l’OTAN publie le NBMR-3a (NATO Basic Military Requirement 3a) qui détaille les spécifications pour son futur chasseur supersonique à décollage vertical. Cette dernière spécificité doit permettre de l’engager à partir de bases improvisées et dispersées, le mettant ainsi à l’abri d’une destruction massive des aérodromes de l'OTAN par des attaques provenant du bloc de l'Est. Une vitesse importante est également exigée, afin de l’appareil puisse intercepter les bombardiers volant à haute altitudes avant que les objectifs occidentaux ne soient à portées de leurs missiles. L’année suivante, une demande est transmise à une quarantaine de constructeurs européens afin qu’ils présentent des projets.

Parmi les réponses, le constructeur néerlandais Fokker présente son D-24 "Alliance" qu’il pense développer en collaboration avec l’américain Republic Aviation, le concepteur du XF-103 dont il reprend certaines caractéristiques. Si Fokker est le chef de projet, c’est Alexander Wadkowsky, de Republic Aviation, qui dirige les équipes de recherche installées à Schiphol.

Le D-24 est un avion à l’aérodynamique soignée. Le pilote est installé dans un cockpit protégé par une verrière munie de montants métalliques. Les ailes en delta et de faible envergure sont combinées avec des ailes à géométrie variables installées se glissant au-dessus. Cette configuration doit permettre une bonne portance à faible vitesse avec les ailes à géométrie variable déployées et d’excellentes performances à grande vitesse une fois qu’elles sont repliées contre les ailes en Delta. La dérive est en Delta tronqué et il ne possède pas d’empennages horizontaux. Les entrées d’air semi-circulaires sont installées de part et d’autre du fuselage, juste derrière le cockpit. Elles alimentent un réacteur Bristol Siddeley BS.100/3, qui est en quelque sorte l’ancêtre du Pegasus, muni de quatre tuyères orientables. Ce moteur est équipé du dispositif PCB (Plenum Chamber Burning) qui consiste à injecter du carburant enflammé dans le flux d’air froid juste avant qu’il ne soit éjecté par les tuyères pour obtenir une poussée plus importante.

Une configuration avec une aile à géométrie variable plus conventionnelle semble avoir été également envisagée.

Selon les constructeurs, le D-24 doit pouvoir voler plus de 4’500km à Mach 1.5 en emportant plusieurs missiles air-air à longue portée dans son fuselage. Equipé d’un radar d’interception dans le nez, il est autonome des radars de veille aérienne aéroportés ou au sol.

Dès le début de la collaboration, il y a beaucoup de rivalité entre les employés de Fokker et de Republic. Les deux partenaires se considèrent plus comme des concurrents que des associés et la situation devient très difficile.

Au final, seuls deux concurrents sont retenus par l’OTAN : le Hawker Siddeley P.1154 et le Dassault Mirage IIIV. Le D-24 est donc rejeté, tout comme le XF-103 présenté pour la compétition VAX de l’US Navy.

Il existe une maquette du D-24 "Alliance" au Netherlands Air Museum à Lelystad.


Caractéristiques et performances du D-24 :
Masse maximale en décollage vertical : 15’875kg
Masse maximale en décollage court : 20’400kg
Charge offensive : 2270kg
Moteurs : Un Bristol Siddeley BS.100/3 à poussée vectorielle de 171,6kN (17’500kgp) avec PCB.
Vitesse max haute altitude: Mach 2.4
Vitesse max basse altitude: Mach 1.25
Vitesse de croisière : Mach 1.5
Plafond opérationnel : 21’335m
Distance franchissable : 4’828km
Distance de décollage : 0m
Distance d’atterrissage : 0m
Armement : Missiles air-air en soute.


Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/NBMR-3
https://www.secretprojects.co.uk/forum/ ... pic=303.45
http://www.dutch-aviation.nl/index5/Mil ... 20D24.html
https://elpoderdelasgalaxias.wordpress. ... -the-past/
https://www.aerospacefacts.com/plane/ai ... ane_id=141
http://avianet.eu/html/vliegtuigen/Fokk ... liance.pdf

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 19 Mars 2019, 10:55

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 19 Mars 2019, 14:04
Merci ! :)

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité