(soyons un peu chauvins !)
Messagepar little boy » 01 Janvier 2006, 18:15
Le SARIGUE fer de lance de l'écoute électronique francaise a été remplacé par les c-160 GABRIEL en juin 2005. Pour moi rien ne pourra le remplacer.

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006

Messagepar Guns » 01 Janvier 2006, 18:59
Sonny, n'oublie pas la cellule du DC-8. C'est plus de première jeunesse non plus... d'où son entretien plus coûteux que la normale... :?

Messagepar little boy » 01 Janvier 2006, 19:37
gunsmoker a écrit:Sonny, n'oublie pas la cellule du DC-8. C'est plus de première jeunesse non plus... d'où son entretien plus coûteux que la normale... :?


A savoir que le premier modèle est apparut en 1977 et le second en 1999 toujours sur la base dc-8, n'aurait-il pas fallut lancé la production d'un airbus SARIGUE, et de garder cette technologie que rien ne pourra remplacer?

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006

Messagepar Guns » 01 Janvier 2006, 19:39
En effet, c'était peut-être la solution à prendre à cette époque-là. Mais bon, ce que est fait est fait, on ne peut plus revenir en arrière...

Messagepar Guns » 01 Janvier 2006, 20:17
Eh bin, la France n'a plus qu'à se payer une flottille de quatre RC-135 "Big Nose", comme ses KC-135 ravitailleurs ! :wink:

Messagepar little boy » 01 Janvier 2006, 20:24
Bien sur que si, rien n'est irréversible.En se targuant de posséder un outil de cohérence opérationnelle qui lui permet de maitriser sa guerre électronique, et que lors de sa présentation à la presse le 12 avril 2001, on se disait faire partis des nations leader en matiéres de renseignement, on ne pouvait pas laissé partir en fumé plusieurs millions de francs.
L'excellence se paie, on ne joue les fines bouches quand on possède des technologies égales voire supérieurs au Etats-Unis.

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006

Messagepar little boy » 01 Janvier 2006, 20:44
Tuckson a écrit::lol: :lol:
Bonne idée ... :lol:
En fait, je pensais surtout au fait que nous semblons enfin exploiter les ressources proposées par Airbus avec son programme MRTT entre autre. Je rève d'une version guerre électronique ... :D :wink:


Voilà quelqu'un de sensé! Maintenant que Thales a le savoir sans être à la botte de UTA industrie, les nouveaux équipements financer pour le SARIGUE tels-que "la synthèse de fréquence directe, la goniométie par interférométrie" pourrons à l'occasion être exploité pour le MRTT et faire renaitre le phénix de ces cendres.

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006

Messagepar ogotaï » 02 Janvier 2006, 02:18
Tuckson a écrit::?
Le coût du maintien en condition opérationnelle peut être parfois jugé excessif lorsqu'il résulte de situations de monopole de certains industriels. Ainsi, Air France international a été amené à augmenter significativement le prix de ses prestations de maintenance...

Juste une toute petite précision... Air France Industrie (puisque c'est d'eux qu'il s'agit) a dans la foulée envoyé un communiqué (dont je n'arrive évidemment pas à retrouver la trace :( ) qui disait, en gros... : AFI s'occupe aussi de l'entretien des Airbus, des E3C et de tous les avions "spéciaux" de l'armée de l'Air et celle-ci n'y a jamais rien trouvé à redire. Le surcoût de l'entretien du Sarrigue est dû à l'âge de la cellule et pas à une quelconque augmentation des tarifs d'AFI. La concurrence existe aussi sur ce marché (UTA, Lufhtansa technic...) et les tarifs pratiqués par AFI sont issus, bien evidemment, d'un appel d'offre...
Bon, jusqu'à présent, personne sur le forum n'avait critiqué le prestataire, mais mieux vaux prévenir que guérir, non ? :wink:

Messagepar Ex-paxgallodacica » 24 Juin 2006, 21:12
A cela je répondrais que nous avons fait 2 erreurs :
- maintenir en fonction le DC-8 trop longtemps.
- choisir le C-166 comme base pour son remplacement.



Mais ce n'est pas vrai : on n'a pas attendu le retrait du DC8 Sarrigue pour faire le C160G - Gabriel. Celui-ci existe depuis les années 80, à la suite de la réouverture de la production des Transall pour faire des NG ! Il y en a toujours deux exemplaires basés à Metz, et ils fonctionnent toujours parfaitement. Seul bémol, je ne pense pas qu'il puisse remplir le même rôle que le DC8 Sarrigue, je pense qu'ils étaient plutôt complémentaires en matière d'Elint, ainsi qu'avec nos F1CR. :?

Messagepar Ex-Flying Taupin » 27 Juin 2006, 09:54
En effet, une version guerre électronique de l'A 330 MRTT serait parfaite. Tout en privilégiant une solution européenne, elle permet de substituer au Sarrigue un avion de classe équivalente... mais plus moderne !

Messagepar Ex-wizard » 28 Juin 2006, 07:59
Une version ROEM du MRTT n'est pas du tout la solution idéale pour la France ,tout comme ne l'était pas le DC8 SARIGUE NG (alors que la DC8 SARIGUE AG à lui en sont temps été parfaitement adapté à nos besoin).Nous n'avons pas d'avions de brouillage ni d'avions SEAD et un appareil purement dédier au receuil est d'une part un luxe que nous ne pouvons plus nous payer ,d'autre part une forme de receuil qui n'est plus adaptée aux besoins actuels en matiere de recueils electronique .Ces appareils ne sont d'aucune discrétion ,peu polyvalents ,difficile à intégrer dans des opérations aériennes actuelles .LA SOLUTIONS IDEALE existe et nous ignards de français sommes incapable de la voir alors que beaucoups de pays utilisent des appareils d'origine française pour l'appliquer .L'exemple le plus efficace (que j'ai eu l'occasion de visiter) se trouve en Norvège .Les norvégiens utilisent 3 falcon20 en appareils de receul ELINT ,COMINT , Brouilleur offensif et appareil de soutient des SEAD ,le tout avec beaucoup d'efficaciter et des equipement acheter SUR ETAGERE mais judicieusement choisit par une équipe de VRAIS experts et non pas lourdement couteusement et inefficacement développé par nos supers ingénieurs polytechniciens de chez THALES .
Le bizjet est le porteur idéal pour toutes ces missions reunies .Il est discret et souple d'utilisation pour les missions ELINT et COMINT ,il peut facilement s'intégrer dans un dispositif pour les missions SEAD et JAMMER ,en pouvant meme eventuellement emporter de l'armement .3 falcons 20 ou 2000 transformé intelligement en appareuil de GE remplaceraient avec un net acroissement de la polyvalence et de l'efficacité 2 C160G et 1 DC-8SNG .Ils pourraient de plus assurer des mission de brouillage offensif alors que nous n'avons pas d'appareils de ce type dans notre dispositif (et pourraient meme jouer SEAD) .

Messagepar little boy » 28 Juin 2006, 19:00
d'autre part une forme de receuil qui n'est plus adaptée aux besoins actuels en matiere de recueils electronique .Ces appareils ne sont d'aucune discrétion ,peu polyvalents ,difficile à intégrer dans des opérations aériennes actuelles


le dc-8 SARIGUE était envoyé en avant des troupes, avant les opérations.
pour obtenir du renseignement pure et disposait de toutes les capacités en renseignement (6 postes ELINT, 5 COMINT, SIGINT et peut-être autres choses) alors que le C-160 gabriel ne fait que du ELINT et COMINT

il est vrai que son utilisation sur les théatre actuels n'était plus tout à fait adapté.

le C-160 gabriel représente la bonne alternative pour des conflits locaux tel que l'afrique.... (alors que le DC-8 avait des zones d'activités à l'échelle mondiale).

pourr le moment les seuls moyen qui ont-été mis en oeuvres pour compenser le DC-8 sont HELIOS et dans un proche avenir le drone NEURON.

mais je pense que la france doit disposer d'un appareil d'écoute électronique (même dans la perspective d'une future armée européenne) si elle veut rester maître de ses actions.

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006

Messagepar ogotaï » 28 Juin 2006, 19:23
quelque chose comme ça ?
Il ne s'agit pour l'instant que d'un démonstrateur, mais il semble prometteur, non ? :wink:
En tout cas, voici toujours une "vue d'artiste"

Messagepar little boy » 28 Juin 2006, 19:30
c'était le terrain préféré du DC-8 SARIGUE.

car plus au nord se situait ce qu'on appelait "le bastion de la mer de kara" haut lieu de passage des avions d'écoutes suédois, américains... :?

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006
Messagepar Clansman » 15 Juillet 2011, 12:01
au début des années 1970, l'armée de l'air éprouva le besoin de disposer d'un appareil très spécifique, apte à recueillir des renseignements électroniques, qu'ils viennent des radars ou des communications. La mission principale est appelée SIGINT (Signal Intelligence), et est composée d'une partie ELINT (Electronic Intelligence, ou localisation des radars), et COMINT (Communication Intelligence, ou écoute des communications).

Le vecteur devait être capable d'effectuer de longues missions sans ravitaillement en vol, en clair être dérivé d'un avion de ligne. L'armée de l'air proposa un DC-8, dont elle disposait déjà de plusieurs exemplaires. Un DC-8-33, c/n 45570 et immatriculé F-BIUZ, fut acheté à UTA le 17 décembre 1973. Il reçoit l'immatriculation F-ZARK.

Il sera également modifié par UTA, dans un hangar au Bourget, pendant 3 ans. Le travail, très secret à l'époque, sera mené dans la plus grande discrétion. Extérieurement, il se distingue par un radôme ventral de 10 m, des nacelles en bout d'ailes et des antennes. Le travail est coordonné par l'Armée de l'Air, Thomson, ONERA, le CEV, la DGA, qui sont aidés d'ingénieurs de chez Douglas pour la partie aérodynamique.

Après des modifications et des tests qui durèrent 3 ans, l'appareil est finalement pris en compte par l'Armée de l'air le 15 juillet 1976. Il entre en service le 1er juin 1977 au sein de l’Escadron électronique 51 "Aubrac", spécialement créé le 1er avril 1976, et basé à Brétigny jusqu'au 12 décembre 1977, puis à Evreux.

Unique appareil de l'escadron, l'appareil est immatriculé F-RAFE et nommé SARIGuE (Système Aéroporté de Recueil des Informations de GUerre Électronique). L'équipage est constitué de 2 pilotes et d'un ingénieur de vol, ainsi que de 15 à 16 opérateurs systèmes (au moins 6 pour l'ELINT et 5 pour le COMINT), qui appartiennent tous à l'escadron. L'appareil sera toujours déployé vers les zones sensibles et envoyé en avant des troupes, notamment lors de la guerre du Golfe ou dans les Balkans.

L'appareil restera discret pendant toute sa carrière, et loin des regards. Le secret est encore maintenu sur ses équipements, conçus par Thomson puis Thalès. Il sera retiré du service le 22 août 2001 après 19500 heures de vol pour l'armée de l'air. D'après le général Wolsztynski, "le coût d’entretien du DC-8 SARIGuE a atteint le budget de fonctionnement de six bases aériennes."

Il fut remplacé par un DC-8-72 à moteurs CFM-56, appelé SARIGuE-NG et immatriculé F-RAFD. Le projet avait commencé en 1993, à la demande de Pierre Joxe. L'appareil fut prélèvé sur l’ET 03/60 Estérel du COTAM, et modifié à partir de 1995 par l'AIA de Clermont-Ferrand. Les nouveaux équipements, d'un poids de 12 tonnes, viennent une fois de plus de Thomson-CSF. Il emporte 24 opérateurs. Après 1 million d'heures de travail, il rejoint le premier DC-8 le 12 avril 2001 au sein de l'EE.51. Mais l'appareil est retiré du service dès le 17 septembre 2004, puis ferraillé fin 2006. En effet, l'entretien de la cellule elle-même devenait de plus en plus onéreux, ainsi que les coûts d'exploitation. Il semble aussi que les équipements étaient chers et peu fiables.

Quand au F-RAFE, Il a été confié au musée du Bourget, qui l'a restauré et l'expose sur son parking depuis décembre 2009. Des C-160 Gabriel ont pris la place du SARIGuE depuis 2005.


La fiche sur la site


http://www.esterel-club.fr/sarigue.htm

http://www.esterel-club.fr/sarigue_ng.htm

http://www.esterel-club.fr/fin_dc8.htm

http://blog.museeairespace.fr/visite-du ... le-tarmac/

http://www.spyflight.co.uk/db8.htm

http://www.fas.org/man/dod-101/sys/ac/r ... arigue.htm

http://www.pyperpote.tonsite.biz/listin ... &Itemid=55


Les fans du Sarigue sont priés de vérifier que je ne raconte pas d'âneries. :mrgreen:

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)