Messagepar le nouveau » 23 Novembre 2019, 13:40
J'ajoute que quelque soit l'issu des différents modèles d'avions, il est bon de commencer par un petit nombre, et de l’accroître après s’être bien assuré que c'est celui qu'il vous fallait.
On a par exemple commencer avec juste 2 MI 35, là ou on en compte 4 compte non tenu de celui perdu.
Etc...

Messagepar le nouveau » 29 Novembre 2019, 09:23
Rencontre des utilisateurs du L39, à laquelle le Senegal participe désormais :
https://www.youtube.com/watch?v=1hSfep4Br18
Cela dit en passant, on a prévu de prendre un simulateur de vol pour la formation et l'entrainement ou pas ?

Messagepar ouakamois » 29 Novembre 2019, 10:25
Extrait d'un des premiers articles qui en parlaient
"Le contrat comprend, « la formation des pilotes, y compris la conversion et la formation des instructeurs aux missions de combat, la formation du personnel de maintenance, les pièces de rechange, l'équipement de soutien au sol et les services de soutien logistique. Pour marquer la signature de ce contrat, le gouvernement sénégalais a fait défiler deux L-39C de la patrouille acrobatique privée Baltic Bees Jet Team, qui a aussi réalisé une démonstration aérienne." Pour moi, c'est évident vu que c'est désormais une condition d'achat du Sénégal en dehors des CN235.
Même pour l'achat des Socata R235, le Sénégal avait acquis le Link trainer à l'époque.
PS: certains articles semblent lier le biplace Evektor-Aerotechnik SPORTSTAR à l'utilisation du L39NG...Plutôt sympa

Messagepar dakia » 29 Novembre 2019, 22:24
Bonjour!
Question peut être un peu naive... mais je me lance...
Vu le cout exorbitant des vecteurs aériens modernes et leur MCO, pensez vous qu'une force spéciale aérienne moderne (avions de chasse, hélico de combats) mutualisée sous la bannière CEDEAO (ecomog) soit une utopie ou bien faisable.
L'idée est que chaque pays de la zone en achète tout neuf que 1 ou 2 unités d'un même modèle et gère le personnel dédié, leur formation et l'entretien, sachant qu'on est 15 états.
Exemple: pour servir en fonction de la demande ponctuelle d'un commandement centralisée pour des opérations spéciales comme au mali, burkina etc..?
Vous m'avez compris je crois, une sorte de monnaie unique "FCFA" ou "ECO" des forces aeriennes au lieu que chacun ait sa propre "monnaie" faible

Messagepar ouakamois » 30 Novembre 2019, 09:13
Naïve non, mais un tantinet idéaliste...L'Europe de la Défense elle-même est toujours en gestation... Si on y ajoute une instabilité sociopolitique chronique (même dans des pays où le personnel politique arrive démocratiquement au pouvoir), les antagonismes franco-anglo-portugais hérités de la colonisation et surtout le manque de réflexes civiques citoyens, le chemin est quand même pavé de bien d'obstacles...Nonobstant ces faits, le Togo et le Nigeria, appuyés par la Côte d'Ivoire et le Sénégal avaient travaillé à la mise en place de l'ECOMOG qui a fait ses preuves au Libéria, Sierra Leone et Guinée Bissau. Elle dispose aujourdhui d'un mécanisme de réponse rapide qu'on a vu à l'œuvre avec la Minusma, l'Ecomib et Restore Democracy en Gambie. Pour l'aérien, c'est une arme d'excellence et les pays auront un peu de mal à lâcher ce vecteur de souveraineté.Le Sénégal a été le 1er client de l'A29B, suivi par la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, le Ghana et le Nigeria.Le Cabo-Verde, le Tchad, le Gabon et le Niger lorgnent discrètement vers...Côté transport tactique, il y a déjà une modélisation Super-King Air/ Y12E Panda/Antonov AN26/Casa CN235-C295/Hercules C130 en place, de même que pour les hélicoptères A109E-LUH/AW139/Z9A-WE/AS 332/UH1H Huey/Mil MI8-17-24-35...Et vu qu'il y a désormais une conférence des CEMAir zones CEDEAO et CEMAC, on pourrait en déduire que les choses avancent vers une plus grande collaboration entre armées...Mais d'Afrique de la Défense, style OTAN...non.

Messagepar le nouveau » 30 Novembre 2019, 16:40
Moi je pense que ce qu'il serait possible éventuellement est de faire des commandes communes, mais cela ne pourrait être envisagé que pour une poignée de pays en même temps, 2 à 3 maxi pas plus à mon avis.
J'ai par exemple pensé que le JF17 qui était pressenti chez nous et chez les nigérians à peu pré au même moment aurait pu être commandé en commun, histoire de faire une petit économie d’échelle.
Sinon, en dehors des adversaires communs mais ponctuels, nous restons tous avec nos intérêts spécifiques et à dire vrai c'est pas plus mal comme cela et pour beaucoup de raisons.
Sans compter qu'il faudrait un leader et là, personne ne voudra laisser l'autre etre au-dessus.

Messagepar dakia » 30 Novembre 2019, 16:49
ouakamois a écrit:Naïve non, mais un tantinet idéaliste...L'Europe de la Défense elle-même est toujours en gestation... Si on y ajoute une instabilité sociopolitique chronique (même dans des pays où le personnel politique arrive démocratiquement au pouvoir), les antagonismes franco-anglo-portugais hérités de la colonisation et surtout le manque de réflexes civiques citoyens, le chemin est quand même pavé de bien d'obstacles...Nonobstant ces faits, le Togo et le Nigeria, appuyés par la Côte d'Ivoire et le Sénégal avaient travaillé à la mise en place de l'ECOMOG qui a fait ses preuves au Libéria, Sierra Leone et Guinée Bissau. Elle dispose aujourdhui d'un mécanisme de réponse rapide qu'on a vu à l'œuvre avec la Minusma, l'Ecomib et Restore Democracy en Gambie. Pour l'aérien, c'est une arme d'excellence et les pays auront un peu de mal à lâcher ce vecteur de souveraineté.Le Sénégal a été le 1er client de l'A29B, suivi par la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, le Ghana et le Nigeria.Le Cabo-Verde, le Tchad, le Gabon et le Niger lorgnent discrètement vers...Côté transport tactique, il y a déjà une modélisation Super-King Air/ Y12E Panda/Antonov AN26/Casa CN235-C295/Hercules C130 en place, de même que pour les hélicoptères A109E-LUH/AW139/Z9A-WE/AS 332/UH1H Huey/Mil MI8-17-24-35...Et vu qu'il y a désormais une conférence des CEMAir zones CEDEAO et CEMAC, on pourrait en déduire que les choses avancent vers une plus grande collaboration entre armées...Mais d'Afrique de la Défense, style OTAN...non.


Merci d'avoir pris le temps de répondre à cette interrogation de ma part un peu atypique!
En fait, je ne parlais pas d'une Afrique de la défense, mais bien d'une CEDEAO (bien intégré) de la défense aérienne, force spéciale plus précisément. Exemple: si les 5 pays du G5 sahel se réunissait pour acquérir ensemble 5 Rafales neufs + 5 Mi28 neufs et que cela soit la force G5 sahel qui gère ces acquisitions.
Bref!

Sinon bizarre je ne savais pas que le sénégal avait reçu déjà ses supertucano ? je ne les ai jamais vu volé à Dakar!

Messagepar dakia » 30 Novembre 2019, 17:00
le nouveau a écrit:Moi je pense que ce qu'il serait possible éventuellement est de faire des commandes communes, mais cela ne pourrait être envisagé que pour une poignée de pays en même temps, 2 à 3 maxi pas plus à mon avis.
J'ai par exemple pensé que le JF17 qui était pressenti chez nous et chez les nigérians à peu pré au même moment aurait pu être commandé en commun, histoire de faire une petit économie d’échelle.
Sinon, en dehors des adversaires communs mais ponctuels, nous restons tous avec nos intérêts spécifiques et à dire vrai c'est pas plus mal comme cela et pour beaucoup de raisons.
Sans compter qu'il faudrait un leader et là, personne ne voudra laisser l'autre etre au-dessus.


Je comprends ce point de vue, cela voudrait dire que certains pays actuels de la CEDEAO sont encore potentiellement pret à se faire la guerre, malgré notre passport commun, carte d'identité, futur monnaie unique, etc..
c'est inquiétant mais peut etre est cela la "real politique"!

Messagepar ouakamois » 01 Décembre 2019, 08:59
Bon dimanche à tous...A la lumière de ce que je lis...
Dixit Dakia
Une CEDEAO (bien intégré) de la défense aérienne, force spéciale plus précisément. Exemple: si les 5 pays du G5 sahel se réunissait pour acquérir ensemble 5 Rafales neufs + 5 Mi28 neufs....
Sinon bizarre je ne savais pas que le sénégal avait reçu déjà ses supertucano ? je ne les ai jamais vu volé à Dakar....
Je comprends ce point de vue, cela voudrait dire que certains pays actuels de la CEDEAO sont encore potentiellement pret à se faire la guerre, malgré notre passport commun, carte d'identité, futur monnaie unique, etc..
c'est inquiétant mais peut etre est cela la "real politique"!
Dixit le le nouveau
"Sinon, en dehors des adversaires communs mais ponctuels, nous restons tous avec nos intérêts spécifiques et à dire vrai c'est pas plus mal comme cela et pour beaucoup de raisons.
Sans compter qu'il faudrait un leader et là, personne ne voudra laisser l'autre etre au-dessus"
Le nouveau campe bien la chose.Ils ne sont pas prêts à faire tout ensemble et la "communauté internationale" joue dessus.Comment comprendre la force G5 quand on sait que la Minusma fait déjà le job, malgré le fait que tous ses bailleurs ont tardé à la financer? Cette mission permettait de dépasser le cadre Ouest-Africain avec l'apport de troupes tchadiennes qui, elles, étaient plus aguerries.Le Cameroun, le Gabon, l'Éthiopien, Afrique du Sud, l'Angola étaient de potentiels contributeurs. Il eût été plus logique de mettre en place un don uniforme à la disposition de la Minusma.Pour la Minusca et la Minusco, ce sont des pays sous mandat Onusien qui ont mutualisé leurs forces et équipements et ça marche, avec quelques fortunes diverses, mais ça tient. Dans le cas de la CEDEAO, il y a une volonté manifeste de la France/UE d'une part, de la Russie et des USA d'autre part de ne pas permettre une solution autre que la leur et les africains trinqueront un peu plus. Comment analyser tous ces revers des armées maliennes et burkinabées? Que dire du mutisme tactique des Algériens qui sont le vrai verrou Nord contre ces GAT.Comment analyser la vente de Super Puma HS au Mali au vu et au su de tout le monde? Que dire des Cessna U208G ISR offerts qu'à la Mauritanie, au Tchad, au Niger et au Cameroun...Que l'UE dote le Mali dun Turbostationair doté d'ISR...? Que toutes les propositions russes et chinoises d'équiper ces pays fassent l'objet d'un veto onusien ou contrôle...La conférence des chefs d'état majors de la CEDEAO, celles des CEMAir et des CEMMer et tous les mécanismes qui existent, c'est la seule solution viable face aux problèmes de terrorisme dans le Sahel parce que le volet politique y est pris en compte.Le regretté Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission de la CEDEAO avait montré ce que pouvaient faire ces outils lors de la crise Gambienne. Pour finir, le Sénégal n'a jamais eu d'Embraer A29B...Encore une fois, ce pays étonne toujours avec ces décisions...

Messagepar le nouveau » 01 Décembre 2019, 12:03
Je me permets d'y ajouter que quand je vois les moqueries et les très mauvais ressentis que suscitent des forces comme le G5 Sahel, je suis très content que le nom du Sénégal n y soit pas associé.
De mon point de vue la bonne réputation d'une armée, même si un peu sur-vendue, fait autant de bien au moral de ses personnels que du matos flambant neuf.

Messagepar ouakamois » 01 Décembre 2019, 21:05
Mil MI17V5 6WSHU
On aperçoit en hauteur, les coopérants russes

Messagepar ouakamois » 01 Décembre 2019, 21:52
Un petit rectif: L'Union Européenne par le programme PARSEC Mopti-Gao a offert le 2 avril 2019 un Cessna C208 ISR au Mali, en supplément du Cessna 206 acquis par l'ANAC

Messagepar dakia » 01 Décembre 2019, 22:56
Le probleme de la MINUSMA (comme le dit macky) c'est que le mandat n'est pas robuste pour ne pas dire il est mou selon eux car se limitant à la notion de maintien de la paix (= on les attend on attaque pas en premier, + droit de l'homme respecté, + pas de bavures, + ni tortu.......).
D'où le G5 sahel pour sortir de cette mollesse. Mais hélas pas de sous. donc on quémande partout.. mais jusque là que des promesses non tenues.
Alors l'UEMOA s'est "faché" et a compris qu'il faut compter que sur soi meme. L'UEMOA a décidé de mettre sur la table 0.5 milliards de dollars de financement et surtout en plus une force spéciale mutualisée composé par le Senegal/Cote d'ivoire/etc..
MA conviction est que ces terro il faut aller les chercher au lieu de les attendre dans des camps retranchés comme les FAMA le font et qui y perdent des centaines de soldats. Et ça la MINUSCA c'est pas son job.
Il faudrait aussi doter cette force de drone (armée idéalement...rêvons!) + des avions de chasse/hélicos d'attaques (oui cela devient une obsession de ma part, mais j'y crois fermement faut arreter avec les pickup armées)

Messagepar ouakamois » 02 Décembre 2019, 00:39
Un peu de doc sur l'usage du drone italien Falco par l'ONU en RDC...
Un rapport de l’ONU sur le développement technologique préconise l’utilisation de drones pour surveiller les zones de conflits lors des missions de maintien de la paix.
Restore Democracy aussi a vu l'utilisation de drones mais les images n'existent pas.
Thales va équiper l'ONU en drones d'observation

Messagepar ouakamois » 04 Décembre 2019, 14:10

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité