Messagepar ismayepyep » 19 Mars 2019, 05:36
quelqu'un peut il m'eclairait l'armée tchadienne possèdent des su 25 et c 'est les mirage 2000 de l'armée de l'air française qui sont intervenus la dernière fois jy comprend rien

Messagepar iGH » 19 Mars 2019, 09:51
Les raisons possibles sont exposées plus haut dans la discussion

Messagepar ouakamois » 19 Mars 2019, 10:09
C'est vrai qu'assez souvent les armées aériennes n'avaient pas de doctrine de combat.Elles étaient surtout une section transport des armées parfois avec une escadrille d'attaque au sol,sans école de l'air ni maintenance...Alors parler de tout ce qui ca avec...Le Tchad a surtout été "victime "de son environnement...Nigéria, Soudan, Libye..les multiples coup d'état et autres rébellions...bref

Messagepar le nouveau » 19 Mars 2019, 12:26
ismayepyep a écrit:quelqu'un peut il m'eclairait l'armée tchadienne possèdent des su 25 et c 'est les mirage 2000 de l'armée de l'air française qui sont intervenus la dernière fois jy comprend rien


Je suis et reste du meme avis que toi Isma, méme si les avions tchadiens doivent être pilotés par des militaires étrangers sous contrat, qu'on y mette un copilote autochtone (s'il est biplace), puis meme si les avions ne sont pas réellement utiles lors des missions de bombardement, qu'on les fasse quand méme participer à ces missions, d'autant que, que je sache, il n'y a pour l'heure pas de menaces sol-air avérées chez les jihadistes de la zone. C'est une question de souveraineté et de crédibilité (ou de dignité, tout simplement). C'est leur pays !
Et de grace, qu'ils commencent à mettre les tchadiens dans les écoles de pilotage.
Les pays qui participent aux coalitions internationales, Syrie, Irak etc n'ont pas tous réellement l'apport opérationnel qu'ils prétendent. La participation de certains pays y est plus une question d'influence et de rayonnement internationale qu'autre chose.
En tout cas, en ce qui concerne les avions d'armes en cours d'acquisition et ceux dans les tuyaux au Sénégal, si c'est pour les laisser à des pilotes étrangers, fussent ils de l'Us Navy, je préfères encore qu'on reste sur notre poignet de MI35 et sur les autres avions qu'on est capable de piloter nous meme.
Après, peut être les français sont ils un peu traumatisés par les SU25 sous cocardes africaines, depuis un certain novembre 2004 à Bouaké.

Messagepar ouakamois » 19 Mars 2019, 17:47
Je comprends ton intervention mais le problème ne vient pas de la qualité des pilotes tchadiens, mais plutôt de l'éternelle "méfiance" de tout pouvoir en place par rapport à cette arme qui n'est pas des moindres...On a souvent relaté le fameux discours de Déby face aux officiers de son armée après l'attaque de N’Djamena (2-4 février 2008) Malgré qu'il s'en soit sorti in extremis (grâce à sa fameuse tactique du hérisson, avec douze tank T55, ses quatre hélicoptères de combat Mi-17 et Mi24, machines de guerre pilotées par des mercenaires mexicains, biélorusses et algériens) il en veut à tous ces soldats et chefs militaires Gorane ou Zaghawa qui ont aidé ou rejoint la rébellion...Il chargera un de ses frères de construire une armée de l'air digne de ce nom surtout pas avec des tchadiens, qu'il considère désormais comme des...lâches....
Éléments extraits de la presse spécialisée pour comprendre le Tchad..."Abderahim Mahamat « Abbo » Acyl, un petit frère de l’épouse d’IDI, tient les rênes du Centre national d’appui à la recherche (CNAR), Ahmat Khazali Acyl, son frère aîné, dirige la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) depuis juillet, et Khoudar Acyl, un autre cadet, est aide de camp du président. Quant à Ahmed Kogri, le patron de l’Agence nationale de sécurité, bien en cour à Paris, où il a été en poste, il est l’ex-mari de sa tante...Idriss Déby Itno ne peut guère se passer de son fils, Mahamat « Kaka » Idriss Déby Itno. Élevé par la mère du chef de l’État, le patron de la Direction générale des services de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE) est intouchable au sein d’un palais dont il contrôle la surveillance. Général à la tête du corps d’élite de l’armée composé en grande majorité de Zaghawas et, à un certain niveau, de Bideyats (ethnie du président), il veille à la sécurité du pays et de son père."
Sources Jeune Afrique (https://www.jeuneafrique.com/mag/661065 ... president/)

Messagepar ouakamois » 22 Mars 2019, 18:27
Finalement l'hélicoptère de combat Mil MI24 tchadien a été retrouvé vers Faya Largeau : aucun survivant dans l'équipage (dont un russe)
Un hélico de l'armée retrouvé avec 4 morts

Messagepar ouakamois » 25 Mars 2019, 10:59
Ce récent article de "la tribune" parle bel et bien d'un Mil MI17 dont l'équipage de base est en général de 4 personnes...
https://afrique.latribune.fr/politique/ ... 11745.html

Messagepar d9pouces » 25 Mars 2019, 22:09
ouakamois > merci pour tes explications.
Je pensais que la situation était quand même plus simple, il me semblait (vu de loin) que l'armée tchadienne avait plutôt une bonne réputation justement.

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Jericho » 02 Décembre 2019, 23:40
Exactement le type de photographies qui fait beaucoup de mal à Pilatus, même s'il faut pas les oublier, naturellement. :?

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar ouakamois » 03 Décembre 2019, 00:09
Jericho a écrit:
Exactement le type de photographies qui fait beaucoup de mal à Pilatus, même s'il faut pas les oublier, naturellement. :?

"J'ignorais" que Pilatus ne fournissait pas d'avions de "combat"... :)

Messagepar Jericho » 03 Décembre 2019, 13:30
ouakamois a écrit:"J'ignorais" que Pilatus ne fournissait pas d'avions de "combat"... :)
Pilatus ne vend pas d'appareils pouvant être armé sans être modifié, sinon ces avions passeraient immédiatement de "matériel militaire" en "matériel de guerre", avec une législation suisse beaucoup plus restrictive. Mais beaucoup sont modifiés pour recevoir des points d'emport, certains points de la structure alaire aidant fortement semblerait-il.

Ce qui fait surtout grincer des dents, c'est quand des Pilatus sont utilisés contre des civils. Et ce qui fait aussi beaucoup réagir, c'est quand ils bombardent des populations qui reçoivent de l'aide humanitaire de la Confédération suisse, comme au Darfour, malgré l'engagement du gouvernement tchadien à n'utiliser ses Pilatus qu'à des fins d'entraînement. :S

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar ouakamois » 03 Décembre 2019, 20:32
Je comprends ce qui fait que les PC7 et 9 n'aient pas été vendus à certains pays...Mais leur usage militaire à vocation "guerrière" a été fréquente sur plusieurs théâtres d'opérations

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

cron