Messagepar Vigi » 05 Novembre 2008, 22:00
Un petit sujet pour discuter de ces systèmes de reconnaissances, de leurs conceptions, de leurs technologies, de leurs qualités, de leurs défauts...

La conquète spatiale qui débuta en pleine guerre froide n'amena pas que la course à la Lune.
Rapidement, les puissances disposant de lanceurs spatiaux (USA, URSS) pensèrent au développement d'appareils capablent de collecter des informations soit du bloc Soviétique soit du bloc de l'OTAN, les deux super-puissances furent rapidement rejointes par d'autres pays souhaitant disposer de leurs propres systèmes de renseignement, la France,l'Angleterre, la Chine...

Les USA et l'URSS restent sans doute les deux pays ayant mis le plus grand nombre de ce type de satllites en orbite autour du globe.

Les Keyhole ou KH pour les Etats-Unis sont sans doute les plus connus.
Voici deux liens sur deux séries de KH...en anglais
Les KH-9 Big Bird des années 70/80
Les KH-12 Ikon, encore en service actuellement
n.b. : N'hésitez pas à ouvrir les pages "shématics, flights..." situés en haut à droite de la page :wink:

Un petit lien avec des clichés de KH

Actuellement, les USA ont develloppés les KH-13 dont, on ne connait que...la désignation KH-13 :cagoule:

Les Soviétiques l'étaient pas moins avec leurs COSMOS ou RORSAT, surtout connu aujourd'hui pour leur réacteur nucléaire et, leur retour sur terre...

La France dispose des satellites HELIOS issu d'un partenariat européen avec l'Espagne et la Belgique.

Les Anglais connurent un sérieux déboire avec le très controversé projet ZIRCON, dont le scandale qu'il provoqua obligea le gouvernement Anglais à abandonner le programme.

Messagepar Ex-redflag » 06 Novembre 2008, 10:00
étant novice en la matière des satellites espions, j'ai fait une recherche sur wikipédia, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir ça:

Faits [modifier]
2007 : Les agences gouvernementales américaines publient sur Internet les coordonnées des satellites de renseignement français. En Bourgogne, le radar GRAVES de surveillance spatiale permet de cartographier les engins spatiaux, et ainsi de détecter 30 satellites espions américains inconnus jusqu'alors. La France menace de divulguer leurs coordonnées si les États-Unis ne cessent cette activité.

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Satellite_espion

est-ce que certains de ces satellites espions sont équipés de systèmes d'autodéfense?

au fait merci Vigi d'avoir levé ce sujet, ça permet de s'informer...

la France n'aurait qu'un seul satellite Helios II et devrait en envoyer un autre en décembre 2008.

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Satellite_Helios_II-A

le KH13 est apparemment très secret...

de mémoire, les chinois ont détruits un de leurs satellites grace à un missile il y a quelques mois, pour prouver à tout le monde qu'ils sont capables de détruire des appareils en orbite, ça ressemblerait à un avertissement qu'ils ne s'y prendraient pas autrement...

Messagepar Ex-Vizira » 06 Novembre 2008, 22:33
On se souvient aussi du Satellite américain détruit il y a quelques mois officielement pour éviter toute pollution...

Les mystères du satellite détruit

Tout a été dit sur la destruction d'un satellite américain en perdition par un missile de l'US Navy, jeudi matin. Les capacités antiballistiques de la Marine, les dangers de l'hydrazine, les risques de relance de la guerre des étoiles, les inquiétudes et les protestations des uns et des autres. Tout ? Rien, en réalité, sur ce qu'était vraiment ce satellite don les Américains ne souhaitaient absolument pas voir retomber le moindre morceau sur terre. Comme s'ils avaient quelque chose de vraiment "classifié" à cacher.

Que sait-on ? Voici ce que la NASA en dit. "L'USA 193 est un satellite lancé de Vanderberg AFB le 14 décembre 2006. C'est un engin spatial hautement classifié, appartenant et opéré par le National Reconnaissance Office (NRO). Aucun détail supplémentaire n'est disponible". Selon le Pentagone, il peserait environ 2,5 tonnes (5000 livres). Il s'agirait donc d'un engin beaucoup plus petit que les satellites d'observation Key Hole ou Lacrosse, de l'ordre de 15 tonnes, mis en oeuvre par le NRO.

Ce satellite, enregistré également sous le nom de NRO L-21, est, semble-t-il, tombé en passe dans les heures qui ont suivies sont lancement. Mis à poste sur une orbite basse (environ 350 km), il se rapprochait de la terre, à raison 1,2 km par jour dans la phase finale. Il a été intercepté à 247 km d'altitude. Les spécialistes retiendront que son orbite était inclinée à 58 degrés et décrite en 91 minutes.

Pour le reste, tout est spéculation. Une seule chose est certaine : les Etats-Unis n'ont jamais communiqué sur les caractéristiques de l'engin. C'est donc, évidemment, la partie la plus intéressante de l'affaire.

Selon le Dr Stuart Eves du Surrey Satellite Technology Limited, cité par BBC News, une hypothèse serait que ce satellite contenait des technologies liées à la furtivité, le rendant plus difficilement détectable depuis le sol. Dans ce cas, la moindre particule de l'engin pouvait contenir des informations précieuses, quant aux matériaux utilisés.

source secretdefense.blogs.liberation.fr

Messagepar Ex-Pit » 09 Novembre 2008, 20:27
Sujet très intéressant, s'il en est ! Félicitation :lol:
Il faut bien savoir que toutes les informations dont nous disposerons ne seront pas officielles et ne proviendront que d'indiscrétion, plus ou moins étayées...
Autre précision (si besoin) les images présentées ci-dessus sont méga dégradées (il suffit de voir ce que Google propose au grand public pour imaginer la qualité de ces images au départ).
Il faut aussi savoir que les acquisitions satellites n'ont pas seulement gagnées en résolution au cours des années, mais aussi en capacité tout temps, en disponibilité de longueur d'ondes, en vitesse de transmission des données, en moyens de défense passives, etc...
On doit être autour d'une quinzaine de satellites espions américains opérationnels au dessus de nous ces jours ci...

P. qui s'en va acheter une carabine pour pouvoir bronzer tout nu en toute tranquillité.

Messagepar Vigi » 09 Novembre 2008, 20:48
Dites moi très cher nouvel ancien membre du très vénérable forum AMnien...

Par défense passive, tu entends:
Protection contre le brouillage des transmissions

Ou les "spy sat" ont encore d'autres systèmes passifs sous leurs jupettes dorées à l'or 24 carats ?

Messagepar Ex-Pit » 09 Novembre 2008, 20:57
vigi a écrit:Dites moi très cher nouvel ancien membre du très vénérable forum AMnien...
Par défense passive, tu entends:
Protection contre le brouillage des transmissions
Ou les "spy sat" ont encore d'autres systèmes passifs sous leurs jupettes dorées à l'or 24 carats ?


Que la furtivité à son intérêt en tous les niveaux des cieux et qu'il n'est pas donné à tous de repérer/abattre un KH-13...

Messagepar Vigi » 09 Novembre 2008, 21:10
Pit a écrit:[...]qu'il n'est peut-être pas donné à tous de repérer/abattre un KH-13...


Alors là!!
Cher représentant des landes tourbées, vous eveillez chez moi la plus vive des curiosités un Keyhole 13 ème opus shooté...
Entretenez moi séant de cette aventure...par MP, s'il fallait que cette affaire nous oblige à utiliser ce salon privé du forum (ou ma foi, les fauteuils club en cuir pleine fleur sont des plus confortables)

Messagepar Ex-Pit » 09 Novembre 2008, 21:22
Nannnnnnnnnnnnnnn
Je voulais juste dire que même si les événements le nécessitaient, toutes les nations ne pourraient pas mettre un KH en tout plein de petits morceaux, because pas vu, pas pris.
Le KH-13 il te voit mais toi, tu ne le vois pas.

Messagepar Vigi » 09 Novembre 2008, 21:37
Aaaah...effectivement, je comprends mieux...
Bon, d'un autre coté, à part les USA, je ne vois aucune nation capable de développer une arme capable de détruire un KH-13...
Et il faudrait, que les gars de la CIA se soient fait une sacrée soirée acide/exta, pour décider de détruire un de leur joyau... :mrgreen:

Messagepar Ex-Mijou » 09 Novembre 2008, 21:53
Bon, d'un autre coté, à part les USA, je ne vois aucune nation capable de développer une arme capable de détruire un KH-13...

Le Russie peut être? non ? Alors mon cher vigo , le retour de Pit aura finalement ravivé ton cher sujet , le messie des Abers est enfin de retour. :mrgreen:

Messagepar ogotaï » 09 Novembre 2008, 22:33
redflag a écrit:la France n'aurait qu'un seul satellite Helios II et devrait en envoyer un autre en décembre 2008.
Hélios 1B est HS, c'est certain. Mais il me semble que Hélios 1A est toujours actif, ce qui signifierait qu'il aurait été sous-employé, ou bien qu'on aurait prévu un peu trop de marge en matière d'ergol...
La 2ème solution me plairait plus :?

Sinon, pour revenir sur un tout petit détail, quand on parle de résolution, on parle en terme de pixel. Une résolution de 1 cm signifie que chaque pixel de la photo représente 1 cm. Ça ne veut donc pas dire qu'on peut lire un journal. Tout juste les gros titres :lol:

Messagepar Ex-Pit » 10 Novembre 2008, 17:07
ogotaï a écrit:Sinon, pour revenir sur un tout petit détail, quand on parle de résolution, on parle en terme de pixel. Une résolution de 1 cm signifie que chaque pixel de la photo représente 1 cm. Ça ne veut donc pas dire qu'on peut lire un journal. Tout juste les gros titres :lol:

1 cm est effectivement un tout petit détail... :lol:

Sinon, juste pour plussoir :
Il faut également distinguer la "résolution" (capacité d'un système à distinguer deux objets proches. Elle dépend principalement de la largeur des faisceaux et de la taille de la "pastille insonifiée" (plus les faisceaux sont fins, meilleure est la résolution)), de la "précision" (qui traduit la qualité d’estimation de la mesure (dans le cas d'une position : précision dans les trois axes déterminée par le système). Cette caractéristique dépend :
- d’une part de la précision du système : précision des mesures d’angles et de distances,
- d’autre part de la précision des capteurs ou mesures auxiliaires : système de positionnement, centrale d’attitude, mesures du vent, de célérité, etc.

P. qui prépare un post sur cette thématique...

Messagepar Vigi » 10 Novembre 2008, 19:04
Une petite question...
Parce qu'il ne faudrait pas croire, que c'est parce que j'ais lancé ce sujet, que je suis une épée dans le domaine des satellites espions...c'est meme plutot l'inverse...question néophyte,je me pose là... :D

Donc disais-je...quel est le domaine de prédilection des satellites espions dans le receuil d'images ?
Je serais tenté de pencher vers l'infrarouge...rapport au fait qu'il doit souvent y avoir quelque nuages entre-eux et leurs "cibles"...J'ais bon ?

Messagepar Ex-Cluster » 10 Novembre 2008, 19:58
Je ne me souviens même pas avoir lu que helios 1b est out. Hélios 2a est en orbite source.

L'origine des Kh tient en un projet ultra secret de satellite ......................piloté. Et oui. Il y a eu un reportage récemment sur arte en 2eme partie de soirée. Je ne l'ai hélas, pas vu en entier. Mai au départ, il y a eu un recrutement d'astronaute chez les pilotes militaires, mais la sélection n'était pas habituelle et entourée d'un grand secret. En effet, les entretiens de recrutement se rapprochaient plus de psychologie que d'aptitude au pilotage. On cherchait avant des espions. Pour ne pas dire de bêtises, je m'arrête là. Mais c'est la même technologie qui a simplement évoluée. Je vous laisse donc imaginer, la résolution que possédait déjà les USA dans les années soixante.
Pour info, les Kh sont à l'origine de Hubble, qui est un KH11 je crois, tournée vers les étoiles, tout simplement.

Pour ce qui est de l'Europe, à l'heure actuelle, la France c'est de l'imagerie optique et infrarouge avec les Hélios et les Spot. L'Allemagne et l'Italie, avec les SAr-Lupe, et les Cosmo-Skymed, c'est du radar. Il y a un accord d'échange entre les pays européens, pour accéder aux différents systême. Par contre je ne sais pas si chacun a des stations de réceptions, où si il doit faire des demandes.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron