Messagepar Niko » 22 Octobre 2007, 21:29
Istres est tout simplement la plus longue piste d'Europe ! :geek:

Maintenant, comme évoqué plusieurs fois ci-dessus, tout dépend de ce que Killer Boy dira.

NIKOVIEW Galerie Photos sur l'aviation.... et le reste aussi ! ^^
Messagepar Niko » 24 Octobre 2007, 22:51
Il existe pas mal de configurations de piste.

En ce qui concerne cette photo :
http://img147.imageshack.us/my.php?image=aero1gr3.jpg
Il y a une piste unique, donc effectivement les avions remontent la piste pour rejoindre le parking, ce qui obliges les autres appareils à attendre pour atterrir.

Pour les deux photos suivantes :
http://img134.imageshack.us/my.php?image=aero2oc0.jpg
http://img149.imageshack.us/img149/9908/aero3pg2.jpg
Il y a une piste principale qui sert aux décollages et atterrissages, puis une piste parallèle, généralement moins large (comme tu peux le voir sur tes photos) qui sert à rejoindre les parkings pour les avions arrivant, et à rejoindre le seuil de piste en service (dans le sens en service à ce moment là) pour les avions voulant partir. Ces pistes parallèles, appelées "taxiway" permettent de rejoindre la piste de décollage ("runway") en divers points, comme c'est particulièrement visible sur ta photo de l'aéroport de Tripoli. Les aires de stationnement ne sont donc pas au milieu des pistes. :wink:

Les aires de stationnement doivent être placées en parallèles aux pistes, ou du moins pas à leur extrémités. Pour les règles d'éloignement vis-à-vis des bâtiments, je ne connais pas les distances minimum et je ne sais pas s'il y en a, car on voit toute sorte de chose en ce bas monde : piste en plein milieu de la ville (Hong-kong par exemple), en off-shore sur la côte, à flanc de montagne...
Maintenant, pour une question de sécurité, mais aussi de bruit, il faut mieux les éloigner un peu de tes bâtiments je pense.

Sur tes photos tu as mis deux pistes parallèles ?? Si c'est le cas, leur relatif rapprochement empêchera leur utilisation simultanée je pense.

Pour ce qui est des appareils, je ne suis pas sûr d'avoir bien suivi. :?
La piste sert pour les appareils d'essais dans leur phase de test ou sert uniquement pour desservir le site, comme le fait un aéroport basique ?? En fait quel est le rôle des avions et/ou hélicoptères sur ton site ??
De la découle le type d'appareils... :geek:

Mais d'autres que moi, voir des professionnels, pourront peut-être mieux répondre.

NIKOVIEW Galerie Photos sur l'aviation.... et le reste aussi ! ^^
Messagepar Niko » 25 Octobre 2007, 12:31
Bon j'essayerai de répondre à tes questions (dans la mesure du possible) ce soir, mais pour ce qui est de la règlementation, tu peux essayer de regarder le site de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), qui peut peut-être t'aider.

Sinon, regarde déjà les aérodromes existants avec deux pistes parallèles (ou plus), sur Google Earth. Je pense entre autres à Roissy-Charles de Gaulle pour le civil, ou encore Nellis AFB à Las Vegas (qui a deux pistes parallèles si mes souvenirs sont bons) pour le militaire.

NIKOVIEW Galerie Photos sur l'aviation.... et le reste aussi ! ^^
Messagepar Niko » 25 Octobre 2007, 18:23
Alors, concernant la règlementation je ne sais pas trop, tu peux toujours essayer de regarder par si quelque chose répond à tes attentes.

Sinon, exemple de piste parallèle :

Nellis AFB, site militaire ô combien connu : entre 200 et 300 mètres entre chaque piste.
http://img514.imageshack.us/img514/7614/nellisnw2.jpg

Roissy-Charles de Gaulle :
http://img158.imageshack.us/img158/1906/cdgiz5.jpg

Avec des pistes parallèles les avions doivent pouvoir atterrir ou décoller en même temps sur chaque piste sinon cela ne sert pas à grand chose. Evidemment celui qui est sur la piste la plus éloignée doit traverser la piste qui le sépare du parking. :wink:

Un bâtiment de 7 mètres de haut à 100 mètres, faut voir mais ça me paraît léger comme distance (ce n'est que mon avis).

Pour les types d'appareils, cela peut donc aller du plus petit au plus gros, donc difficile de donner un modèle particulier (chasse, transport ??).

EDIT
Vu le nombre d'heures entre mes deux messages, je n'ai pas jugé bon de les mettre ensemble, cela ne titillera pas nos AWACS ?? :mrgreen:

NIKOVIEW Galerie Photos sur l'aviation.... et le reste aussi ! ^^
Messagepar little boy » 25 Octobre 2007, 19:06
pour nellis AFB la distance entre les deux pistes serait plutôt de 100 à 150m non?.

pour les types d'appareils, la NASA utilisait pas mal d'appareils à hélice entre autre un piper PA-30 twin commanche, qui servait pour la recherche sur les phénomènes de vrille et de décrochage.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... ca.pa34.g-

un piper PA-28 pour les études sur la signature infrarouge des écoulements d'air sur voilure.

un planeur pour étudier l'aérodynamique des voilures à écoulement d'air laminaire.

de petits appareils bien utile.

les pilotes de chasse font du bruit.
les pilotes de bombardiers font l'histoire.

ex-AMN 3700 messages 1 janvier 2006
Messagepar Niko » 25 Octobre 2007, 19:24
little boy a écrit:pour nellis AFB la distance entre les deux pistes serait plutôt de 100 à 150m non?.


Non, c'est plus proche des 250 mètres. :wink:
Je viens de vérifier une nouvelle fois sur Google Earth suite à ta remarque.

NIKOVIEW Galerie Photos sur l'aviation.... et le reste aussi ! ^^
Messagepar Ex-Cluster » 28 Octobre 2007, 13:05
Pour les types d'avions, les centres d'essai utilisent beaucoup des dérivés de Bizjet (Falcon ou Mystère en France, Gulfstream par la NAS il me semble) ou des avions militaires transport ou chasseur. On peut prendre l'exemple des essais sur les engins hypersoniques qui sont lancés par des fusées pour les tests finaux, mais sont parfois placés sous voilures d'un chasseur pour les test en vol plané.
Pour en revenir à la soufflerie, il en existe de plusieurs sortes, selon la vitesse simulé à laquelle tu veux travailler. Il en existe pour toutes les plages de vitesses : basse vitesse pour l'étude du décrochage, haut subsonique, transsonique, supersonique et enfin plus rare hypersonique. En plus on étudie pas seulement l'écoulement aérodynamique d'une cellule. Dans certaines soufflerie on étudie aussi les phénomènes de combustion (aujourd'hui, c'est la combustion et l'écoulement hypersonique dans les superstatoréacteurs). Donc il existe une multitude de soufflerie et chacune répond à une architecture extérieure donnée, voulu par la puissance des soufflantes et la vitesse du flux. Mais on peut imaginer une soufflerie qui couvre la plage des basses vitesses jusqu'au haut subsonique. Mais une soufflerie reste une sorte d'immense tunnel en ovale dans lequel l'air circule. Avec un batiment bardé d'ordinateur qui récupère les données juste à côté. Mais pour ton centre "de recherches aérospatiales" je vois plutôt une soufflerie hypersonique. Mais je ne connais pas les caractéristiques
Mais sans vouloir compliqué, il faudrait peut être ajouter 2 choses : une chambre anéchoide, et un bassin (j'ai mangé le nom exact) pour tester les moteurs fusées.
Si d'autres (mauvaises) idées me viennent ............

Messagepar Ex-baudouin2 » 29 Octobre 2007, 21:11
une page tres intéressante pour les soufflerie
http://www.onera.fr/gmt/souffleries/tableau.php

baudouin

Messagepar Ex-RogCas » 30 Octobre 2007, 00:42
killer boy a écrit:Est-ce qu il y a une formule pour calculer le poids de l avion lorsqu il est en plein vitesse en en phase d atterrissage et de décollement ????

Décollage tu veux dire ?

Mais quel est l'objet de cette formule ? Calculer la variation de masse en fonction du temps passé en vol c'est ça ?

Messagepar Ex-RogCas » 30 Octobre 2007, 08:09
Le plus simple est de savoir quels types d'appareils tu veux pouvoir faire atterrir sur ta piste, aller sur le site d'un constructeur et d'obtenir les données de masse maxi à l'atterrissage.

:?

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité