Messagepar Nico2 » 30 Juillet 2014, 20:50
Un plaisir de lecture que cette bonne nouvelle. :)

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Paxwax » 05 Décembre 2014, 11:04
Le developpement d'Ariane 6 vient d'etre approuve par les pays membres de l'ESA, ainsi que le plan de financement qui va avec.

Dans ce plan de financement, il y aura une difference majeure par rapport a Ariane 5: Ariane 6 sera entierement construite par le secteur prive, en l'occurence par une co-entreprise Airbus-Safran. Le CNES, organisme public qui supervisait Ariane 5, n'aura plus aucune responsabilite dans la construction de la nouvelle fusee europeenne.

Source: Le Journal de l'Aviation

A lire, un article de La Tribune, datant de juillet dernier, pour bien comprendre les enjeux de cette decision de mettre le CNES sur la touche.

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar Nico2 » 07 Décembre 2014, 09:31
Aux Etats donc, tous les risques majeurs liés à l'exploitation (échecs de lancement, changement des législations), aux industriels un chèque en blanc pour gérer la filière lanceur à leurs mains.


Sympa cette évolution. :S

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar d9pouces » 08 Décembre 2014, 09:39
Je trouve curieuse la réaction du patron du CNES, d'ailleurs :S

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Paxwax » 08 Décembre 2014, 10:00
d9pouces a écrit:Je trouve curieuse la réaction du patron du CNES, d'ailleurs :S


Et moi donc!! Mais il a en fait 3 grosses raisons d'etre content:
- le CNES va indubitablement profiter d'une partie de cette manne financiere, en sous-traitance de Airbus ou Safran.
- De plus, le CNES a obtenu que la future Ariane 6 soit dans la configuration qu'il a propose (lanceur configurable a 2 ou 4 boosters)
- Et surtout, le CNES a obtenu le controle total des installations au sol qui permettront de lancer Ariane 6 (la base de Kourou, en clair).

Il n'empeche qu'il perd la maitrise de la construction du lanceur, et qu'il n'a donc sans doute pas de quoi pavoiser.

Source: Techno-science.

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar glwpatton » 08 Décembre 2014, 10:07
Ce montage me laisse, moi aussi, septique...

Enfin, voyons le coté positif : le spatial européen n'est pas mort, Kourou va rester un des grands spatio-port mondiaux...
Et au final, plus que la question CNES-ESA/Airbus-Safran l'essentiel est de garder les savoir-faire, ici, en France et en Europe.

Et j'imagine la part française non-négligeable dans ce montage étatico-industriel en raison du developpement parallèle des M51...

«Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»
George S. Patton

La page de ma "boite" : Rium

Mon blog : Certaines idées
Messagepar Paxwax » 11 Février 2015, 16:07
L'ESA vient de lancer la premiere navette spatiale europeenne, IXV pour les intimes! Je dis bien navette spatiale, c'est a dire un vehicule capable d'aller dans l'espace (sur le dos d'une fusee legere VEGA en l'occurence, qui vient de decoller de Kourou), puis de rentrer dans l'atmosphere, d'y voler en se dirigeant de facon autonome, et enfin de se poser avec sa charge utile (amerrissage sous parachute en l'occurence).

Sacree premiere, dont on peut seulement regretter qu'elle ne soit plus financee au-dela de ce vol d'essai. Une prouesse essentiellement italienne, meme si Dassault et l'Onera on participe en France.

Source: blog Science2, du journaliste Sylvestre Huet (Liberation).

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar glwpatton » 11 Février 2015, 19:50
c'est remarquable car, sauf erreur, ce sont des techno qui n'ont jamais été maitrisées en europe...

Quoi que la France devait déjà avoir des notions avec les têtes nucléaires.

«Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»
George S. Patton

La page de ma "boite" : Rium

Mon blog : Certaines idées
Messagepar JFF » 22 Septembre 2015, 15:24
Pas forcément très aéronautique, mais ce sont les coulisses d'un tir Ariane, toute la logistique indispensable à la bonne marche des opérations.

Dernièrement, j'ai pu visiter le port de Pariacabo à Kourou, par où transite la majeure partie des éléments des lanceurs. Seuls les satellites et certaines pièces précises (comme les cases à équipements) passent par l'aéroport de Cayenne. Ce jour là, Arianespace renvoyait en Europe les containers vides d'un précédent tir Ariane.

Le transport se fait via deux navires spécialisés, les MN Toucan et Colibri (MN non pas pour Marine Nationale, mais pour Maritime Nantaise, un chargeur spécialisé dans les transports spéciaux). Ce sont des navires rouliers, spécialement aménagés pour le transports des éléments de fusées. Le Toucan fait 115m de long, 20.38 de largeur maximale, pour un port en lourd de 9125 t. Le hangar intérieur de chargement fait 96m de long (quasiment tout le navire ...), pour 17m de largeur maxi, et 8m sous plafond. Il peut en outre, emporter jusqu'à 84 containers de 20 pieds en ponté. La porte de chargement arrière fait 13m de large, et 8m de haut.

Le chargement se fait donc en ordre inverse du déchargement. On commence par rentrer les articles qui seront déchargés en derniers.
Premier élément à rentrer, le container du deuxième étage Ariane. Ce container à la particularité d'avoir des flancs qui se remplient à l'intérieur quand vide. Après viennent les deux demie-coiffes (fabriquée en Suisses par RUAG, près de Zurich), elle seront débarquées à Rotterdam, puis emprunterons une péniche pour remonter le Rhin, jusqu'en Suisse, et finir les derniers kilomètres. par la route.
Après viennent les segment supérieurs des boosters latéraux, à destination de Livourne en Italie. Ils présentent la particularité, à l'aller, d'être déjà chargés, avec 7t de poudre. A l'arrivée en Guyane, des précautions spéciales sont prises et tout le personnel non indispensable à la manoeuvre est évacué de l'enceinte portuaire. C'est pour ça que je n'ai pas pu assister à l'arrivée, mais seulement au retour de ces éléments.
Ensuite, c'est le tour de Sylda (Systeme de Lancement Double Ariane), la pièce qui permet de charger deux satellites sur une seule fusée Ariane. C'est très volumineux, 7m de diamètre, mais très léger.
Enfin, le gros morceau, l'EPC, Etage Principal Cryotechnique, en français, le premier étage. L'étage en lui même fait 42m de long, mais simplement 13 tonnes de masse à vide. A part le moteur, ce ne sont que deux immenses réservoirs. L'engin de transport, spécialement construit, fait, quand à lui, 46 m de long, pour 79,500 tonnes à vide. et 8m de haut ..... Il dispose de deux cabines de conduite, avant et arrière, pouvant fonctionner soit en autonome (avec deux conducteurs donc), soit en maitre - esclave, avec un seul conducteur. Le train de roues est orientable dans toutes les directions, ce qui donne une remarquable maniabilité à cet engin. Ces deux derniers éléments seront déchargés au Havres, puis chargé sur barges à destination des Mureaux.

Assister à cette manoeuvre est très impressionnant, c'est à la fois très rapide (2h30 pour tout charger), et très minutieux, pas de place pour l'improvisation. Une fois chargé à l'interieur et solidement arrimé, il ne reste pas beaucoup de place inutilisé, tout est optimisé.
Si tout se passe bien, au mois de novembre, je devrais assister à l'arrivée des éléments pour un tir Souyz. je vous raconterais ça.

MN_Toucan.jpg
vue générale du Toucan
MN_Toucan.jpg (145.59 Kio) Consulté 847 fois

rampe.jpg
l'ouverture du garage, avec la rampe d'accès
rampe.jpg (154.91 Kio) Consulté 847 fois

Messagepar JFF » 22 Septembre 2015, 15:52
D'autres photos de la manutention du matériel

2eme_etage.jpg
le container du deuxième étage, vide
2eme_etage.jpg (150.41 Kio) Consulté 843 fois

demi_coiffe.jpg
la demi coiffe, fabriquée en Suisse
demi_coiffe.jpg (160.6 Kio) Consulté 843 fois

booster_S1.jpg
le container du segment supérieur du booster. A l'aller il est chargé de 7 t de poudre.
booster_S1.jpg (182.36 Kio) Consulté 843 fois

Messagepar JFF » 22 Septembre 2015, 15:56
la suite ....
Sylda_1.jpg
Sylda_1.jpg (133.06 Kio) Consulté 842 fois

Sylda_2.jpg
Sylda_2.jpg (137.84 Kio) Consulté 842 fois

Le système permettant de lancer deux satellites en même temps

EPC_1.jpg
EPC_1.jpg (140.71 Kio) Consulté 842 fois


L'engin de transport et de manutention du premier étage Ariane, 46 m de long, 93.5 t en charge. Vitesse de "croisière" : 15 km/h

Messagepar Tyreann » 22 Septembre 2015, 16:09
Moi je suis absolument fan. Ce sont, au bas mot, des sacré morceaux !

Merci beaucoup pour le partage !

Entre la culture des perles fines
Et ceux qui perlent l'inculture
Un point commun domine :
C'est le QI de l'huître

(JBX)
Messagepar JFF » 22 Septembre 2015, 17:56
La suite des opérations de chargement de l'EPC. C'est très gros, et ça rentre pile-poil, pas beaucoup de marge. Mais comme l'engin est très maniable, les opérations se passent sans problème. On voit aussi l'expérience et le professionnalisme des opérateurs.

EPC_2.jpg
EPC_2.jpg (149.82 Kio) Consulté 835 fois

EPC_3.jpg
EPC_3.jpg (133.82 Kio) Consulté 835 fois

EPC_4.jpg
EPC_4.jpg (176.26 Kio) Consulté 835 fois


Un très grand merci à tout le personnel présent ce jour là, qui nous a très bien reçu, et nous a expliqué en détail toutes les opérations.

Messagepar Cinétic » 22 Septembre 2015, 18:45
Super reportage! merci.

Mieux vaut poser une question et avoir l' air idiot 5 minutes que de se taire et de le rester.



Le meilleur bretteur au monde ne craint point son dauphin, il craint le pire bretteur au monde, parce ce qu' il est incapable de deviner ce que cet imbécile va faire.
Messagepar d9pouces » 22 Septembre 2015, 21:34
Merci pour ces super photos !

Je suis sidéré par la rapidité du chargement, ça me semble vraiment peu. Y a-t-il un gars avec un chronomètre ? :bonnet:
Pièces jointes
dom3.jpg
dom3.jpg (73.86 Kio) Consulté 806 fois

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Paxwax » 14 Septembre 2016, 13:11
C'est officiellement parti pour la phase industrielle d'Ariane 6! Le lanceur peut être commercialisé à partir d'aujourd'hui, avec un premier lancement prévu dans 4 ans.

Source: Le Monde

Coût d'une mise en orbite égale ou inférieure à celles proposées par le principal concurrent SpaceX. Sauf que les fusées Ariane n'ont pas les mêmes premiums d'assurance que SpaceX, qui a subi un peu trop de crashs ces derniers temps, le dernier il y a à peine 15 jours. Or le coût de l'assurance, c'est ~1/5 du coût du satellite... Et sans jeu de mots, ce coût a tendance à exploser en cas de doutes sur la fiabilité du lanceur.

Bref, ça semble bien parti pour Ariane 6 :bieres: . Reste, évidemment, à assurer techniquement!

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité