Messagepar glwpatton » 28 Juin 2015, 20:59
JFF a écrit:mais parfois ça fonctionne ....



Parfois... La fusée transportant la capsule SpaceX explose en plein vol.

«Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»
George S. Patton

La page de ma "boite" : Rium

Mon blog : Certaines idées
Messagepar Ansierra117 » 28 Juin 2015, 20:59
Tant mieux pour Arianespace

"Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
Messagepar glwpatton » 28 Juin 2015, 21:14
Arianespace qui va plus ou moins suivre la même voie en étant privatisée...

«Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»
George S. Patton

La page de ma "boite" : Rium

Mon blog : Certaines idées
Messagepar Paxwax » 29 Juin 2015, 19:51
glwpatton a écrit:Arianespace qui va plus ou moins suivre la même voie en étant privatisée...


C'est possible, mais en attendant c'est du pain béni pour Ariane 5. SpaceX est leur plus gros concurrent.
Apparemment, la fusée transportait notamment un filtre permettant de recycler l'eau de l'ISS. Il n'y a aucun danger, mais les astronautes qui y séjournent actuellement sont quand même invités à se rationner sur l'eau pour conserver une bonne marge de sécurité.

Source: Flightglobal

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar glwpatton » 29 Juin 2015, 19:57
Ca fait quand même quelques échecs successifs en ce qui concerne le ravitaillement de l'ISS... (SpaceX, Soyouz,...)

Ils doivent commencer de se poser des questions là-haut !

«Il y a des moments où il est bon d'écouter sa peur et d'autres où il est plus sage de faire comme si elle n'existait pas.»
George S. Patton

La page de ma "boite" : Rium

Mon blog : Certaines idées
Messagepar Ansierra117 » 29 Juin 2015, 20:30
glwpatton a écrit:Ca fait quand même quelques échecs successifs en ce qui concerne le ravitaillement de l'ISS... (SpaceX, Soyouz,...)

Ils doivent commencer de se poser des questions là-haut !


- Hey Mike devine?
- Ils ont encore planté nos pizzas...

"Un avion c'est une cible, deux avions c'est une arme" Werner Mölders
Messagepar Tyreann » 07 Février 2018, 09:11
Bon, je pense que l'actualité est propice à un déterrage de topic en règle ? ;)

La Falcon Heavy de SpaceX a plutôt bien réussi son vol d'essai cette nuit : la « charge utile » (le Tesla Roadster personnel d'Elon Musk et son mannequin conducteur) est sur sa trajectoire prévue, les deux boosters latéraux ont réussi un retour et un atterrissage parfaits, seul le retour de l'étage central a été un échec.

Si des Hommes marchent un jour sur Mars (ou ne serait-ce qu'orbitent autour), il y a de forte chance qu'ils soient envoyés par cet engin.
Alors ce premier vol... C'est un peu comme avoir assisté au premier vol de Saturn V ! *_*

La vidéo ici (je vous fais grâce de la demi-heure d'attente, la vidéo démarre tout de suite à T-2'30").

Entre la culture des perles fines
Et ceux qui perlent l'inculture
Un point commun domine :
C'est le QI de l'huître

(JBX)
Messagepar Paxwax » 07 Février 2018, 23:21
En plus, la Falcon Heavy ne volait pas avec des boosters neufs, mais avec 2 de ses 3 boosters recyclés de vols précédents de Falcon 9.

Reste que le crash du 3e booster (celui qui était neuf!), à 300 mph et à moins de 100 m de sa barge de récupération selon Elon Musk lui-même, a semble-t-il endommagé ladite barge qui a perdu ses 2 moteurs.

Ça ne retire rien: la performance est impressionnante.

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar d9pouces » 08 Février 2018, 19:44
Je suis assez inquiet pour Arianespace sur le long terme :(

Et tous ces points d'exclamation, vous avez remarqué ? Cinq ! C'est la marque d'un aliéné qui porte son slip sur la tête. L'opéra fait cet effet à certains.
Terry Pratchett
Messagepar Tyreann » 09 Février 2018, 09:23
d9pouces a écrit:Je suis assez inquiet pour Arianespace sur le long terme :(


Comme je pense que l'on s'inquiétait pour l'existence d'Airbus lorsque le 747 a été révélé, non ? ;-)

Je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter pour Ariane suite à ce succès de la Falcon Heavy. On n'est vraiment pas dans la même catégorie, les clients de la Heavy n'auraient, dans l'ensemble, pas été clients d'Ariane 5 et d'Ariane 6 encore moins.

La Falcon 9 est en revanche un concurrent direct, et il est effectivement est à craindre qu'Ariane perde sa place de leader sur le marché. De là à s'inquiéter de l'avenir de l'industrie, je pense que c'est exagéré : à ce jour, Ariane a toujours pour elle sa fiabilité (ce qui a un impact sur les coûts d'assurance, sur la quiétude des clients vis à vis des délais...) et sa précision (ce qui a un impact sur la durée de vie des satellites).
Ça ne rendra pas Ariane 6 moins chère que la Falcon 9, mais ça rendra la différence de prix justifiable auprès d'une partie des clients.

Côté SpaceX, il est bon de rappeler d'une part qu'ils dépendent encore énormément des lancements institutionnels pour leur équilibre économique, ce qui peut ne pas durer et changer la donne, et d'autre part que la rentabilité des étages réutilisables n'est pas encore démontrée.

Et bref... Ça va être intéressant à suivre, tout ça, mais je pense qu'il y a beaucoup trop d'inconnues pour conclure qu'il y a du souci à se faire :biz:

Entre la culture des perles fines
Et ceux qui perlent l'inculture
Un point commun domine :
C'est le QI de l'huître

(JBX)
Messagepar Paxwax » 09 Février 2018, 10:06
Tyreann a écrit: ...et d'autre part que la rentabilité des étages réutilisables n'est pas encore démontrée.

Tout à fait d'accord, et je me permets même d'insister sur cette partie de ton message. Réutiliser un étage, ça veut dire que le carburant nécessaire à son retour doit être transporté en plus de la charge utile. Ça veut aussi dire un mécanisme de retour, donc encore du poids en plus. Ça veut dire une inspection de l'étage à réutiliser après son atterrissage à la recherche de microfissures qui pourraient mettre en danger le vol suivant, et ça, c'est long et cher. Et enfin, ça veut dire moins d'économies d'échelle pour fabriquer les boosters, puisqu'on en a besoin d'un plus petit nombre.

Bref, les spécialistes sont très partagés sur la rentabilité de réutiliser un étage.

"En temps de paix, le kamikaze n'a plus de raison de sauter sur quoi que ce soit d'inflammable. Il s'étiole. Le suicide était le seul but de son existence : maintenant qu'il n'a plus de raison de mourir, il n'a plus de raison de vivre.
Heureusement, il est possible d'aider le kamikaze à en finir en déclenchant en lui cette irrépressible envie d'exploser sur l'ennemi qui lui valut naguère son immense prestige auprès des gonzesses. Comment? C'est simple : il suffit d'imiter le cri du porte-avions. Regardez bien. Pout, pout, pout, ....

Kamikaze : Banzaï !

Etonnant, non?"

Desproges
Messagepar Jericho » 09 Février 2018, 13:34
Tyreann a écrit:Comme je pense que l'on s'inquiétait pour l'existence d'Airbus lorsque le 747 a été révélé, non ? ;-)
Pas vraiment en fait: le 747 est entré en service quelques mois avant la création d'Airbus ... :hehe:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Nico2 » 10 Février 2018, 16:37
Paxwax a écrit:En plus, la Falcon Heavy ne volait pas avec des boosters neufs, mais avec 2 de ses 3 boosters recyclés de vols précédents de Falcon 9.

Reste que le crash du 3e booster (celui qui était neuf!), à 300 mph et à moins de 100 m de sa barge de récupération selon Elon Musk lui-même, a semble-t-il endommagé ladite barge qui a perdu ses 2 moteurs.

Ça ne retire rien: la performance est impressionnante.


Incontestablement. Ce lancer est une démonstration de force pour cette société privée.

Jericho a écrit:
Tyreann a écrit:Comme je pense que l'on s'inquiétait pour l'existence d'Airbus lorsque le 747 a été révélé, non ? ;-)
Pas vraiment en fait: le 747 est entré en service quelques mois avant la création d'Airbus ... :hehe:


Hé oui, pour le Boeing 747 le premier vol remonte au 9 février 1969, pour une mise en service commercial le 22 janvier 1970.

La création d'Airbus remonte au 18 décembre 1970.

Merci Jericho pour cette précision.

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Tyreann » 12 Février 2018, 09:17
Paxwax a écrit:
Tyreann a écrit: ...et d'autre part que la rentabilité des étages réutilisables n'est pas encore démontrée.

Tout à fait d'accord, et je me permets même d'insister sur cette partie de ton message. Réutiliser un étage, ça veut dire que le carburant nécessaire à son retour doit être transporté en plus de la charge utile. Ça veut aussi dire un mécanisme de retour, donc encore du poids en plus. Ça veut dire une inspection de l'étage à réutiliser après son atterrissage à la recherche de microfissures qui pourraient mettre en danger le vol suivant, et ça, c'est long et cher. Et enfin, ça veut dire moins d'économies d'échelle pour fabriquer les boosters, puisqu'on en a besoin d'un plus petit nombre.

Bref, les spécialistes sont très partagés sur la rentabilité de réutiliser un étage.


Je reviens là-dessus avec une réflexion pertinente lue sur Twitter ce week-end : la réutilisabilité est limitée par l'évolution des modèles de lanceur. Les étages de la génération n-1 ne sont pas toujours, voire pas du tout compatibles avec les lanceurs en service !
En conséquence, une bonne partie des étages qu'on a pu voir atterrir/amerrir les années passées sont entassés faute d'être réutilisables.

Voilà qui complique encore l'équation.

Entre la culture des perles fines
Et ceux qui perlent l'inculture
Un point commun domine :
C'est le QI de l'huître

(JBX)

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)