Messagepar stanak » 08 Novembre 2012, 17:20
Bimoteur léger de construction américaine,
mis en service en 1972, plus de 3500 exemplaires produits à ce jour.

Beech B200 Super King Air de la Sécurité civile (3 en service)
Image

Beech C-12U Huron de l'US Army (67 en service)
Image

Beech Super King Air 350 (1 exemplaire)
Image

Hawker Beechcraft B200 King Air (2 en service)
Image

Hawker Beechcraft B200GT King Air de la RAF (3 en service)
Image

Raytheon B200 King Air de la RAF (8 en service)
Image

Messagepar Jericho » 08 Novembre 2012, 22:31
Merci pour ces photos! ;)

Le complément écrit suivra d'ici... euh... quelque temps!?! :hehe:



EDIT: Comme promis, ci-dessous la fiche du "Super King Air"... en espérant que je n'ai pas trop oublié de choses... Si vous voyez quelque chose à rajouter, n'hésitez pas à me le dire. ;)

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Jericho » 19 Février 2013, 12:14
Le Beech "Super King Air" est un avion bimoteur de transport d’affaire, à ailes basses cantilever, empennage en "T", train d’atterrissage tricycle et pouvant transporter jusqu’à treize passagers selon la version.

En 1969, Beechcraft lance le développement d’une nouvelle version de son "King Air" désignée Model A100-1.
La différence la plus visible avec les "King Air" précédents, et la plus longue à finaliser, c’est son empennage en "T" monté à l’arrière d’un fuselage allongé de 1,17 mètre. L’envergure des ailes passe à 17,65 mètres, permettant d’augmenter de 230 litres le volume des réservoirs de carburant. Un système de pressurisation plus efficace est installé. Grâce à sa structure renforcée et ses moteurs Pratt & Whitney Canada PT6A-41 de 1’015cv qui lui fournissent une puissance 25% supérieure, sa masse maximale au décollage est augmentée de 450kg.

Le premier prototype prend l’air le 27 octobre 1972, suivi du deuxième prototype le 15 décembre. Trois appareils de série, du Model A100-1 sont commandés par l’US Army. (c/n BB-3 à BB-5). Après la livraison de ces appareils, il est décidé de redésigner l’appareil Model 200 "Super King Air", au vu des nombreuses modifications qui le différencient de son prédécesseur.
Il reçoit sa certification civile en décembre 1973.

Par la suite, Beechcraft développe le Model 200T spécialement mis au point pour la reconnaissance et les photographies aériennes. Le prototype, un Model 200 modifié, effectue son premier vol en 1976. Les modifications par rapport au modèle de base consistent en des aménagements à l’arrière du fuselage permettant de photographier verticalement le sol, de plus des fenêtres en forme de dôme sont installées également pour permettre des prises de vues vers le bas. L’appareil peut également être muni d’un radar de surveillance dans une nacelle sous le fuselage. L’autonomie peut être augmentée grâce à des réservoirs de carburant supplémentaires de 190 litres, fixés en bouts d’ailes. Les Model 200T sont des Model 200 modifiés directement sur la chaine de montage.

En 1979, le Model 200C est proposé avec une large porte cargo sur le coté gauche à l’arrière du fuselage. Une version militaire désignée Model A200C est également mise au point.

Par la suite, d’autres versions du Model 200 sont également développées : des moteurs plus puissants, des hélices plus efficaces, de larges portes cargo, un nouveau système de rétraction du train d’atterrissage et la possibilité d’installer 13 sièges passagers en haute densité sont les principales modifications proposées.
Des essais ont été effectués durant les années 1970 pour remotoriser un "Super King Air" 200 avec deux turboréacteurs à double flux Pratt & Whitney Canada JT15D dans des nacelles-dessus des ailes. Son premier vol a été fait le 12 mars 1975, mais le projet est abandonné et l’appareil désigné PD 290 fait son dernier vol le 30 septembre 1977. Beechcraft préfère acheter le programme du MU-300 Diamant à Mitsubishi qu’il commercialise par la suite sous la désignation de Beechjet 400.

Désirant un successeur à son Model 200, Beechcraft développe un appareil aux moteurs plus puissants et à l’aérodynamisme du fuselage amélioré sous le nom de Model 300 "Super King Air". Les moteurs PT6A-60A de 1’050cv sont installés dans des capots-moteurs redessinés et la masse maximale au décollage est poussée à 6’300kg. Un Model 200 modifié avec les nouveaux équipements effectue son premier vol le 6 octobre 1981.
Le prototype du Model 300 effectue son premier vol le 3 septembre 1983 et les livraisons débutent l’année suivante.
Une version certifiée avec une masse maximale au décollage de seulement 5’700kg est également mise sur le marché sous l’appellation de Model 300LW, afin de pouvoir être utilisé dans certains pays interdisant une masse supérieure aux appareils de cette catégorie.
D’autres versions voient le jour. Certaines ont un fuselage plus long, des ailettes en bouts d’ailes, une large porte cargo, une masse maximale au décollage accrue et quelques autres modifications de structure ou d’équipement.
Le Model 350 est ensuite proposé sur le marché. On remarque qu’à partir de 1996, les exemplaires sont appelés "King Air", le "Super" étant abandonné officiellement par le constructeur. Différentes sous-versions sont également proposées.

Au total, plus de 3'000 "Super King Air" ont été vendus à de nombreux clients civils, mais ils sont aussi largement utilisés par les forces armées.

En 1969, l’US Army et l’USAF cherchent un appareil de transport léger, si possible déjà en production. Beechcraft propose son "Super King Air", légèrement modifié, afin de répondre aux exigences des militaires. Ces appareils reçoivent la désignation militaire C-12 Huron, désignation qui est également donnée à certaines versions dérivées des Model 300, 350 et Model 1400. Si certains de ces appareils ne sont que des exemplaires civils militarisés, d’autres sont au contraire spécifiquement développés à la demande des forces armées pour une utilisation militaire.
Les premiers C-12A, équipés de turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-41 de 850cv, entrent en service dans l’US Army en 1974 comme appareils de liaison et de transport léger et dans l’USAF pour l’entrainement sur avion multi-moteurs et comme appareil de liaison.
En 1979, c’est au tour de l’US Navy de commander 64 UC-12B pour le soutient logistique. Ce sont des Model A200C munis de porte cargo facilitant le chargement de fret qui sont utilisés par l’US Navy et l’USMC. Il est également possible d’embarquer des blessés sur civières pour le transport sanitaire.
L’US Army utilise plusieurs versions du RC-12 pour la reconnaissance et la surveillance électronique. En général, Beechcraft construit la cellule, puis l’envoie dans des sociétés spécialisées qui intègrent ensuite l’équipement électronique. Plus de 200 exemplaires ont été équipés pour ces missions. Ils ont été utilisés pour recueillir des informations en volant près de la frontière avec la RDA, au Vietnam, durant les guerres du Golfe, en Iraq et en Afghanistan, entre autres.

D’autre forces aériennes ont utilisé ou utilisent encore les "Super King Air" : l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, les Bahamas, la Bolivie, le Botswana, le Burkina Faso, le Cambodge, le Canada, la Colombie, la Côte d’Ivoire, les Emirats Arabes Unis, l’Equateur, la Grèce, l’Iraq, l’Irlande, Israël, le Japon, la Malaisie, Malte, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, le Paraguay, le Pérou, le Royaume Uni, le Sri Lanka, la Suède, la Suisse, la Thaïlande, le Togo, la Turquie, l’Uruguay, les USA et le Venezuela.

Encore en production en 2013, plus de 3'550 Model 200, 300 et 350 des différentes versions ont déjà été construits.


Versions :
Model A100-1 : Première désignation du Model 200.

Model 200: Prototype et première série de production, d’abord désigné A-100-1. Par rapport au "King Air", le fuselage est plus long, la masse maximale au décollage est plus importante et ils sont munis de turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-41 de 1’015cv. Le premier prototype est modifié pour le projet PD290 et les trois premiers appareils, encore désignés A100-1 de série sont livrés à l’US Army sous la désignation de C-12A. 858 appareils fabriqués, y compris certains appareils convertis en Model 200T.

Model 200C : Version civile du Model A200C. 36 appareils construits.

Model 200CT : Version civile du Model A200CT. Un appareil converti à partir d’un Model 200C.

Model 200T : Version pouvant être équipée de réservoirs de carburant supplémentaires en bout d’ailes, l’arrière du fuselage est modifié afin de permettre la reconnaissance et la photographie aérienne. Un radar de recherche peut également être fixé dans une nacelle sous le fuselage. 23 Model 200 convertis.

Model 200MP : Version dérivée du Model 200T, équipée pour la patrouille maritime avec un radar de recherche.

Model A200 : Version produite spécifiquement pour les forces armées (US Army et USAF). 75 appareils construits.

Model A200C : Version produite spécifiquement pour les forces armées munie d’une porte cargo à l’arrière gauche du fuselage. 90 appareils construits pour l’US Navy et L’USMC.

Model A200CT : Version produite spécifiquement pour les forces armées, munie d’une porte cargo et de réservoirs supplémentaires en bouts d’ailes. 93 appareils construits pour l’US Army.

Model B200 : Version modernisée du Model 200, plus de 1150 appareils construits, encore en production en 2013.

Model B200C : Version du Model B200 munie d’une porte cargo. Toujours en production en 2013, plus de 180 appareils sont déjà construits, dont 47 pour l’USAF et 65 pour l’US Army sous la désignation de C-12F.

Model B200T : Version modernisée du Model 200T. 23 Model B200 convertis.

Model B200CT : B200C modifiés, munis de réservoirs de carburant supplémentaires en bouts d’ailes. 8 appareils sont livrés à la Marine Péruvienne et 10 aux forces aériennes israéliennes (dont deux sans désignation officielle).

Model B200GT : Version améliorée du Model B200, encore en production, une centaine d’appareils déjà construits.

Model B200CGT: Version améliorée du Model B200C, en cours de production.

Model B200 – King Air 250 : Version du Model B200 munie d’hélices Hartzell en matériaux composites et de diverses améliorations améliorant ses performances.

Model 300 : Version possédant une masse maximale au décollage de 6’300kg. 312 appareils construits.

Model 300LW : Version certifiée avec une masse maximale au décollage de 5’700kg permettant d’être commercialisée dans certains pays interdisant une masse supérieure aux appareils de cette catégorie. 35 appareils construits.

Model B300 : Désignée King Air 350, cette version rallongée est équipée d’une fenêtre supplémentaire de chaque côté du fuselage, d’ailerons en bouts d’ailes. Depuis 2009, la sous-version King Air 350i est équipée d’une avionique modernisée. Plus de 680 appareils construits, encore en production.

Model B300ER : Version désignée "King Air" 350 à la distance franchissable augmentée. Depuis 2009, la sous-version "King Air" 350iER est équipée d’avionique modernisée. Plus de 42 appareils construits, encore en production.

Model B300iER : Version du "King Air" 350 à la distance franchissable augmentée.

Model B300C : Version du Model B300 munie d’une porte cargo, désignée "King Air" 350C. 5 autres appareils ont été modifiés pour recevoir des points d’emport sous voilure. Plus de 35 appareils construits, actuellement ils sont proposés munis d’une électronique modernisée sous la désignation de "King Air" 300iC, et 300iCER pour les appareils munis de point d’attache sous voilure.

Model 1300 "Commuter" : Model B200 équipé de 13 places passagers et de deux issues de secours, afin d’être utilisé sur les lignes régionales. Il dispose également d’un compartiment à bagages dans le nez, ainsi qu’un caisson en option sous le fuselage pouvant transporter jusqu’à 206kg de charge. Extérieurement, il se distingue des autres versions pas deux quilles ventrales. 14 appareils construits entre 1989 et 1990.


Versions militaires :
C-12A : version militaire basée sur le "King Air" A200 pour les missions de liaisons au sein de l’US Army.

C-12B : version militaire basée sur le "King Air" A200C, munie d’une porte cargo supplémentaire.

NC-12B : UC-12B équipé de lanceurs de sonar de type "Sonobuoy" sous le fuselage, un appareil modifié pour l’US Navy.

TC-12B : Version militaire d’entrainement développée à partir d’UC-12B.

UC-12B : Version militaire du Model A200C utilisés par l’US Navy.

C-12C : Version militaire basée sur le "King Air" A200 pour les missions de liaison utilisés par l’US Army et de l’USAF.

C-12D: Version militaire basée sur l’A200T munie de porte cargo et de trains d’atterrissages modifiés pour faciliter son emploi sur des pistes non aménagées, utilisés par l’US Army et de l’USAF.

RC-12D : 13 C-12D modifiés pour effectuer des missions SIGINT (COMINT et localisation), appareils utilisés par l’US Army à partir de 1983.

UC-12D : Version militaire basée sur le Model A200CT.

C-12E : Modernisation et remotorisation de 29 C-12A avec des Pratt & Whitney Canada PT-6A-42, utilisés par l’USAF.

C-12F : Version de transport basée sur les Model A200CF et B200C, utilisés par l’USAF.

RC-12F : UC-12F modifié afin de recevoir un radar de recherche, utilisés par l’US Navy.

UC-12F : Version militaire basée sur le Model B200C, utilisés par l’US Navy.

RC-12G : Version militaire, basée sur le Model A200CT, utilisée pour le renseignement tactique dans le programme Crazyhorse, dont le centre opérationnel se trouve à l’avenue Georges V. 3 appareils utilisés par l’US Army et l’US Army Reserve.

RC-12H : Version militaire bénéficiant d’une masse maximale au décollage de 6’800kg, équipée pour les missions SIGINT (COMINT, ELINT et localisation) au dessus du champ de bataille. 6 appareils utilisés par l’US Army à partir de 1988.

RC-12K : Version militaire équipée pour les missions SIGINT (COMINT, ELINT et localisation) au dessus du champ de bataille, munie d’une porte cargo, de moteurs PT6A-67 et d’un train d’atterrissage plus résistant. 9 appareils utilisés par l’US Army à partir de 1990.

C-12L : 3 Model A200S utilisés comme RU-21J dans le programme Cefly Lancer, puis modifiés pour être utilisés pour le transport VIP en 1984 pour être remis utilisés par l’US Army sous la désignation C-12L.

RC-12M : RC-12F modernisés avec des instruments de vol modernisés et un renforcement de la cellule, utilisés par l’US Navy.

UC-12M : UC-12B et UC-12F avec des instruments de vol modernisés.

RC-12N : Version militaire équipée pour les missions SIGINT (COMINT, ELINT et localisation) au dessus du champ de bataille, 15 appareils utilisés par l’US Army à partir de 1994.

RC-12P : Version militaire équipée pour les missions SIGINT (COMINT, ELINT et localisation) au dessus du champ de bataille, 9 appareils utilisés par l’US Army à partir de 1999.

RC-12Q : Version militaire équipée pour les missions SIGINT (COMINT, ELINT et localisation) au dessus du champ de bataille, 3 appareils utilisés par l’US Army à partir de 1999.

C-12R : Version militaire du Model BE200 muni d’un système d’instrumentation de vol tout écran EFIS.

C-12S : Version militaire du "King Air" 350 munis de 8 à 15 places passager pouvant rapidement être transformés en version cargo, utilisés par l’US Army.

C-12T : C-12F modernisés avec des instruments de vol modernisés.

C-12U : C-12T à l’instrumentation de bord modernisée afin d’être compatible avec les directives globales de gestion du trafic aérien.

C-12V : C-12R modernisés avec le système Pro Line 21 FMS, ont servis en Iraq et en Afghanistan.

MC-12W : Version militaire basés sur des "King Air" 350 et 350ER utilisés au sein de l’USAF depuis 2009 pour des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance

MC-12W « Liberty »: Version militaire basée sur le "King Air" 350 et 350ER, utilisée par l’USAF pour des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance depuis 2009.

UC-12W : Version militaire du "King Air" 350 en service au sein de l’US Navy.

RC-12X : Version militaire équipée pour le renseignement, 14 appareils au sein de l’US Army depuis 2011.

RU-21J : 3 Model A200 équipés pour effectuer des missions ELINT au dessus du champ de bataille dans le cadre du programme Cefly Lancer durant les années 1970.


Utilisateurs militaires :
Afrique du Sud : 5 Model 200, dont 3 encore en service et 1 Model 300 en service dans les forces aériennes.

Algérie : 6 Model 200 (3 encore en service), 10 Model B200, 2 Model 200MPA, 6 Model B300 au sein des forces aériennes.

Angola : 2 "Super King Air", plus en service.

Arabie Saoudite : 2 Model B300 ("King Air" 350) en service, plus 4 en commande dans les forces aériennes (Al Quwwat al Jawwiya as Sa'udiya).

Argentine : 8 "King Air" 200T, 7 appareils encore en service dans la Marine (Comando de Aviación Naval Argentina).

Australie : 17 Model B300 en service dans la Royal Australian Air Force, 9 encore en service et 1 Model B200 au sein de l’armée de Terre (Royal Australian Army), plus en service.

Bahamas : 1 Model B300 en service dans les forces aériennes (Royal Bahamas Defence Force).

Bolivie : 5 Model 200, 3 appareils encore en service dans les forces aériennes (Fuerza Aérea Boliviana).

Botswana : 1 Model 200 en service dans les forces aériennes (Botswana Defence Force Air Wing).

Burkina Faso : 2 Model 200, 1 appareil encore en service au sein de la Force aérienne.

Cambodge : 1 Model 200, plus en service.

Canada : 2 Model B200 au sein des forces aériennes (Canadian Forces Air Command).

Chili: Au sein de la force aérienne Chilienne (Fuerza Aérea de Chile), plus en service.

Colombie : 6 Model 300, 5 encore en service au sein des forces aériennes (Fuerza Aérea Colombiana) et 2 Model 200 et 1 Model B300 au sein de l’armée de terre (Aviación del Ejército).

Côte d’Ivoire : Plus en service.

Egypte: 1 Model 200 au sein de la force aérienne Egyptienne (Al-Qūwāt al-Gawwīyä al-Miṣrīy), encore en service.

Emirats Arabes Unis : 2 Model B300 ("King Air" 350) dans les forces aériennes (United Arab Emirates Air Force).

Equateur : 4 Model B200T et 2 Model B300 dans la Marine (Aviación Naval Ecuatoriana)et 1 Model 200 au sein de l'armée de terre de l'Equateur (Fuerzas Armadas del Ecuador).

France: 3 Model B200 au sein de la Sécurité civile et 4 Model 200T au sein de l'IGN (Institut National Géographique).

Grèce: 3 C-12R Huron dans l’armée de terre (Ellinikós Stratós Xirás).

Hong Kong : Plus en service (ex-Royal Hong Kong Auxiliary Air Force).

Irak : 2 Model B300, 1 appareil encore en service et 10 Model B300 ("King Air" 350), 4 appareils encore en service dans les forces aériennes (Al Quwwat Al Jawwiya Al Iraqiya).

Irlande : Deux (au minimum) Super King Air au sein des fores aériennes (Irish air Corps), plus en service.

Israël : 22 Model B200 et 7 RC-12 Huron en service dans les forces aériennes (Heyl Ha'Avir).

Japon : 16 Model B300 "King Air" 350, 7 encore en service dans l’armée de terre (Rikujō Jieitai).

Malaisie : 4 Model 200MPA dans les forces aériennes (Tentara Udara Diraja Malaysia).

Malte : 2 Model B200 en service (Armed Forces of Malta Air Wing).

Maroc : 4 Model B200 et 3 Model B300 au sein des forces aériennes (Al Quwwat Al Jawwiya Al Malikiya Al Maghrebiya).

Nouvelle Zélande: 5 Model B200, 4 encore en service (Royal New Zealand Air Force).

Pakistan : 2 Model B300 ("King Air" 350) dans les forces aériennes (Pakistan Fiza'ya) et 2 Model B300 ("King Air" 350) dans l’armée de terre (Pak Fauj).

Paraguay : Plus en service.

Pays-Bas: Un Super King Air au sein de la marine des Pays-Bas (Koninklijke Marine), plus en service.

Pérou : 1 Model B200 et 1 Model B300 ("King Air" 350) dans l’armée de terre (Aviación del Ejército del Perú) et 3 Model 200MPA dans la Marine (Fuerza Aviación Naval).

Royaume Unis : 10 Model B200 et 5 Model B300CER "King Air" 350 "Shadows R1".

Sri Lanka : 3 Model 200T, dont 2 encore en service dans les forces aériennes (Sri Lanka Air Force).

Suède : 4 appareils, plus en service, désignés Tp101 dans les forces aériennes (Svenska Flygvapnet).

Suisse : 1 Model B300 ("King Air" 350) dans les forces aériennes suisses.

Thaïlande: 2 Model 200 dans les forces aériennes (Kongthap Bok Thai)et 2 Model 200 au sein de l'armée de terre Thaïlandaise (Kongthap Bok Thai), encore en service.

Togo: 2 Model 200 dans l’armée de l’air togolaise.

Turquie : 2 Model 200 dans l’armée de terre (Türk Kara Kuvvetleri Havacılığı).

Uruguay : 2 Model 200MPA dans les forces aériennes (Aviación Naval Uruguaya).

USA : 16 C-12C, 6 C-12D, C-12E, 2 C-12F, 37 MC-12W, 4 C-12J au sein de l’USAF ; 17 C-12C, 14 C-12D, 12 RC-12D, 17 C-12F, 67 C-12U, 3 C-12L, C-12T, 14 RC-12X, C-12S, 2 C-12J, 3 RC12G, 6 RC-12H, 9 RC-12K, 9 RC-12N, 3 RC-12P et 1 UC-12B au sein de l’US Army ; 1 NC-12B, 1 RC-12F, 1 RC-12M, TC-12B, UC-12B, UC-12F, UC-12M, UC-12W au sein de l’US Navy.

Venezuela : 5 Model B200, 4 encore en service dans les Forces aériennes (Aviación Militar Venezolana), 3 Model B200, 1 encore en service dans la Marine (Aviación de la Marina Venezolana)et 2 Model 200 dans la garde nationale (Guardia Nacional de Venezuela), encore en service.

Yougoslavie: Un Super King Air comme transport aérien pour le gouvernement yougoslave (forces aériennes yougoslaves / Jugoslovensko Ratno Vazduhoplovstvo i Protivvazdušna Odbrana ?), plus en service.

Caractéristiques Model B250 "Super King Air" :
Equipage : 1 à 2
Passagers : 10 passagers
Longueur : 13,36m
Envergure : 17,65m
Hauteur : 4,52m
Surface alaire : 28,2m2
Masse à vide : 3’520kg
Masse maximale au décollage : 5’670kg
Capacité totale des réservoirs de carburant : 1’653kg
Longueur de la cabine : 5,08m
Largeur de la cabine : 1,37m
Hauteur de la cabine : 1,45m

Moteurs :
Deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-42 de 634kW (850cv) chacun.

Performances :
Vitesse de croisière max à haute altitude: 574km/h
Vitesse ascensionnelle : 12,5m/s
Plafond opérationnel : 10’668m
Distance franchissable : 2’982km
Distance de décollage : 643m
Distance d’atterrissage : 867m

Armement :
Sans.

Sources internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_Super_King_Air
http://www.hawkerbeechcraft.com/beechcr ... g_air_250/
http://www.hawkerbeechcraft.com/beechcr ... _air_350i/
http://www.premieraviation.com/private_ ... ir_200.htm
http://www.fas.org/irp/program/collect/RC12GR.pdf

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar JFF » 19 Février 2013, 13:40
:king: encore une très belle fiche, félicitations
Avec le Super King Air aussi, tu as du batailler avec toutes les sources qui existent.


en complément :
- l'armée de terre Australienne a aussi utilisée un moins un B 200 (VH-HPX, février 2001)
- l'armée de terre de l'Equateur, idem AEE-101, vu à Quito en juin 1996 (Grupo Aereo 45)
- la force aérienne Chilienne, idem n°336, septembre 1997, Grupo 10
- la force aérienne Egyptienne, en version aérophoto, SU-BAX, vu au Bourget en février 1996
- Irish air Corp : au moins deux n° 232 et 240 (232 en version SAR)
- la Libye en a utilisé plusieurs dans des compagnies paramilitaires, dont au moins le 5A-DDT, comme avion Evasan
- l'armée de terre du Pérou a reçu au moins 1 B200, EP-825 (vu à Lima novembre 2003)
- la marine des Pays-Bas, PH-SBK (pas de date)
- l'armée de terre Thai, au moins 1, en version VIP, n°0342, janvier 1998
- la garde national du Venezuela en a opéré plusieurs dont le GN-8270, vu à Caracas (La Carolota) décembre 2000
- le gouvernement yougoslave : YYU-BMF, en octobre 1987

et puis je pense qu'on peut citer les B200 de l'IGN, pour la photo aérienne, bien qu'étant civils.

Messagepar Jericho » 19 Février 2013, 16:11
JFF a écrit::king: encore une très belle fiche, félicitations
Avec le Super King Air aussi, tu as du batailler avec toutes les sources qui existent.

Merci! C'est exact, pas facile de trier tout ça, par contre, c'est plus facile à recouper les infos, pour autant que toutes les infos ne viennent pas de la même source...

JFF a écrit:en complément :
- l'armée de terre Australienne a aussi utilisée un moins un B 200 (VH-HPX, février 2001)
- l'armée de terre de l'Equateur, idem AEE-101, vu à Quito en juin 1996 (Grupo Aereo 45)
- la force aérienne Chilienne, idem n°336, septembre 1997, Grupo 10
- la force aérienne Egyptienne, en version aérophoto, SU-BAX, vu au Bourget en février 1996
- Irish air Corp : au moins deux n° 232 et 240 (232 en version SAR)
- la Libye en a utilisé plusieurs dans des compagnies paramilitaires, dont au moins le 5A-DDT, comme avion Evasan
- l'armée de terre du Pérou a reçu au moins 1 B200, EP-825 (vu à Lima novembre 2003)
- la marine des Pays-Bas, PH-SBK (pas de date)
- l'armée de terre Thai, au moins 1, en version VIP, n°0342, janvier 1998
- la garde national du Venezuela en a opéré plusieurs dont le GN-8270, vu à Caracas (La Carolota) décembre 2000
- le gouvernement yougoslave : YYU-BMF, en octobre 1987

et puis je pense qu'on peut citer les B200 de l'IGN, pour la photo aérienne, bien qu'étant civils.

Merci beaucoup! Tes infos sont top! :top:

J'ai édité ma fiche, mais en ce qui concerne le Pérou, tu es sûr que c'est bien un B200? J'ai un B300 (King Air 350) sûr, mais rien sur un B200.
La Libye, je ne l'ai pas notée non plus s'ils étaient utilisés par des compagnies paramilitaires, mais merci quand-même. ;)

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar JFF » 19 Février 2013, 18:13
pour EP-825, il faut que je vérifie (mais mes dias sont à Lima ..... donc va falloir attendre un peu ....)
le registre LAAS donne effectivement un Beech 350 (c/n FL-21) pour EP-825, mais le donne comme appartenant à la Fuerza Aerea .... alors que les immat' en EP-000 sont celles de l'armée de terre (Ejercito del Peru)
ici (http://www.skylineaviation.co.uk/buses/peru3.htm) EP-825 est mentionné comme un B200, mais comme on ne voit que la queue ..... Par contre la déco est bien celle d'un avion de l'armée de terre.

Messagepar Nico2 » 19 Février 2013, 19:15
Super fiche, très complète, bravo Jericho.

Il ne manque plus qu'une petite photo libre de droits pour illustrer l'ensemble.

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 19 Février 2013, 22:04
JFF a écrit: pour EP-825, il faut que je vérifie (mais mes dias sont à Lima ..... donc va falloir attendre un peu ....)

C'est pas urgent.

JFF a écrit:le registre LAAS donne effectivement un Beech 350 (c/n FL-21) pour EP-825, mais le donne comme appartenant à la Fuerza Aerea .... alors que les immat' en EP-000 sont celles de l'armée de terre (Ejercito del Peru)
ici (http://www.skylineaviation.co.uk/buses/peru3.htm) EP-825 est mentionné comme un B200, mais comme on ne voit que la queue ..... Par contre la déco est bien celle d'un avion de l'armée de terre.


J'ai trouvé cette photoet celle-ci. Toutes deux donnent un King Air 350 de l'Armée (Ejercito del Perú), en effet ...

Nico2 a écrit:Super fiche, très complète, bravo Jericho.

Il ne manque plus qu'une petite photo libre de droits pour illustrer l'ensemble.

Merci. ;)

Pour la photo... si tu veux en voir de belles: il y en a quelques magnifiques au dessus! :D

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 20 Février 2013, 17:07
Et sur le site

Le C-12 suivra un peu plus tard. :)

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 20 Février 2013, 21:01
Clansman a écrit:Et sur le site

Merci! ;)

Clansman a écrit:Le C-12 suivra un peu plus tard. :)

Je vais mettre la fiche du Beech 1900 (dont une version du C-12 en est dérivée) d'ici quelques jours.

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Jericho » 22 Février 2013, 09:19
Jericho a écrit: ...
Clansman a écrit:Le C-12 suivra un peu plus tard. :)

Je vais mettre la fiche du Beech 1900 (dont une version du C-12 en est dérivée) d'ici quelques jours.


Voilà, comme promis la fiche du Beech 1900. ;)

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 25 Février 2013, 22:24
Le C-12 sur le site

Si quelqu'un a des spécifications propres au C-12, je prends. :)

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 25 Février 2013, 23:09
Clansman a écrit:Le C-12 sur le site

Si quelqu'un a des spécifications propres au C-12, je prends. :)


Celles-ci te conviennent?

Caractéristiques C-12F/M « Huron » :
Equipage : 1 à 2
Passagers : 10 passagers
Longueur : 13,36m
Envergure : 17,65m
Hauteur : 4,57m
Surface alaire : 28,2m2
Masse à vide : 3’700kg
Masse maximale au décollage : 6’150kg
Capacité totale des réservoirs de carburant : 1’650kg
Longueur de la cabine : 5,08m
Largeur de la cabine : 1,37m
Hauteur de la cabine : 1,45m

Moteurs :
Deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-42 de 634kW (850cv) chacun.

Performances :
Vitesse de croisière max à haute altitude: 544km/h
Vitesse ascensionnelle : 12,5m/s
Plafond opérationnel : 10’668m
Distance franchissable : 3’650km
Distance de décollage : 643m
Distance d’atterrissage : 867m

Armement :
Sans.

http://www.navy.mil/navydata/fact_displ ... d=300&ct=1


Caractéristiques C-12J « Huron » :
Equipage : 1 ou 2
Passagers : 19
Longueur : 17,62m
Envergure : 17,64m
Hauteur : 4,72m
Surface alaire : 28,8m2
Masse à vide : 4’732kg
Masse maximale au décollage : 7’764kg
Volume des réservoirs de carburant : 2’520L

Moteurs :
2 turbopropulseurs Pratt & Whittney Canada PT6A-67D de 1’279cv (955kW) chacun.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 530km/h
Vitesse de croisière : 518km/h
Vitesse ascensionnelle : 13,2m/s
Plafond opérationnel : 7’600m
Distance franchissable : 2’500km
Distance de décollage : 1’160m
Distance d’atterrissage : 850m

Armement :
Sans.

:hehe:

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 26 Février 2013, 07:55
Super, merci ! C'est entré dans la base. :D

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Nico2 » 26 Février 2013, 18:24
Juste une question, pourquoi dans la rubrique Pays utilisateurs, il n'y a pas le nombre d'appareils acquis pour l'US Navy, l'US Army, et l'USMC :?:

Alors que le nombre en question s'affiche pour l'USAF, les armées Grecque et Israélienne...

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 4 invité(s)

cron