Messagepar stanak » 27 Septembre 2012, 06:51
Biréacteur d'affaire de taille moyenne de fabrication britannique,
mis en service en 1964, plus de 1000 exemplaires produit à ce jour.

Utilisé par le 32(Royal) Sqn de la RAF
British Aerospace HS-125 CC3
Image

et le fut pour l'entraînement à la navigation
Hawker Siddeley Dominie T1 (retiré du service en 2011)
Image

Messagepar stanak » 15 Juin 2013, 09:47
Raytheon U-125A
JASDF (SAR)
Image

Messagepar stanak » 17 Juin 2013, 06:32
Raytheon U-125
JASDF
Image

Messagepar Jericho » 17 Juin 2013, 11:34
Je me permet de documenter les photos publiées par Stanak avec la fiche du DH.125... ;)


Le DH.125 "Jet Dragon" est un jet d’affaire biréacteur de taille moyenne, à ailes basses et train d’atterrissage tricycle.

Voulant proposer un remplaçant à son DH.104 "Dove" propulsé par deux moteurs à pistons, De Havilland lance, en 1961, l’étude d’un petit avion de transport d’affaire, désigné DH125 "Jet Dragon".

Le développement abouti à un appareil à la structure entièrement métallique, au fuselage de conception semi-monocoque et muni d’ailes basses en flèches. Ces dernières sont équipées de grands volets et d’aérofreins afin de permettre l’utilisation de l’appareil depuis de petits aérodromes. L’empennage horizontal est situé à environ mi-hauteur de l’empennage vertical. Ce dernier est muni d’une arrête se prolongeant au dessus du fuselage et munie d’une petite entrée d’air à sa base. Ses deux réacteurs Armstrong Siddeley Viper ASV.12 de 1’225kgp chacun sont situés de chaque côté de l’arrière du fuselage.
Le nez de l’appareil contient un radar météorologique. La cabine est pressurisée, le poste de pilotage accueille deux pilotes et six passagers peuvent prendre place sur des sièges disposés de chaque côté d’une allée centrale abaissée. Pour permettre d’avoir une allée centrale suffisamment haute, le longeron de l’aile passe en dessous du fuselage. Par la suite, des réservoirs auxiliaires de carburant, carénés, sont proposés afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil. Ils sont situés vers l’emplanture de l’aile, sans dégrader l’aérodynamique du DH125.

Les deux prototypes effectuent leurs premiers vols le 13 août et le 12 décembre 1962.

Les appareils de série, dont le premier a volé le 12 février 1963, ont une envergure augmentée de 0,90m et un fuselage rallongé de 1,20m par rapport aux prototypes. De plus, ils sont propulsés par des réacteurs Armstrong Siddeley Viper ASV.20 (redésignés Bristol Siddeley Viper 520) de 1’350kgp.
Les premières livraisons sont effectuées en 1964. À cette période, de Havilland est définitivement intégré à Hawker Siddeley Aircraft qui avait racheté l’entreprise en 1960 et l’appareil est redésigné HS.125. L’appareil a rapidement du succès, apprécié pour ses capacités à voler à plus de 12’000m d’altitude sur des distances supérieures à 3’500km, tout en pouvant employer des pistes de moins de 1’200m de long.

En 1977, Hawker Siddeley Aircraft fusionne avec British Aircraft Corporation pour former British Aerospace, et l’appareil est redésigné BAe125. Les Series 700 et 800 voient le jour.
En 1993, la division des Jet d’affaires de British Aerospace est vendue à Raytheon. Les appareils sont désormais désignés Hawker et de nouvelles versions modernisées sont produites.

Au total, plus de 1'000 appareils ont été construits, dont environ 80 ont servis ou servent encore dans diverses forces aériennes. Ils y sont désignés C29 dans l’USAF, U-125 au sein des forces d’autoprotection japonaises et "Dominie" ou CC au sein de la RAF. Ils ont également été utilisés militairement par l’Afrique du Sud, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, le Biafra, le Brésil, le Ghana, l’Irlande, le Japon, la Malaisie, le Malawi, le Nicaragua et le Nigéria pour des missions de transport VIP, de liaison, d’entrainement, de recherche et sauvetage et de transport sanitaire.


Versions :
DH.125 Series 1 : Première version de série propulsée par deux réacteurs Viper 520 de 1’350kgp, 8 appareils produits.

DH.125 Series 1A : Appareils de la Serie 1 propulsés par deux réacteurs Viper 521 de 1’500kgp ou des Viper 522 et dont la structure est construite en Amérique du Nord. 62 appareils produits.

DH.125 Series 1B : Appareils de la Serie 1 destinés à l’exportation, propulsés par des réacteurs Viper 521 ou 522. 15 appareils construits.

DH.125 Series 2 : Version militaire basée sur les Series 1A et 1B, propulsée par des réacteurs Viper 521 de 1’500kgp. Ces appareils sont munis d’un équipement militarisé et d’une quille ventrale. C’est de cette version que sont tirés les T.Mk1 et T.Mk2 « Dominie » de la RAF.

HS.125 Series 3 : Version propulsée par des réacteurs Viper 522, 2 appareils construits.

HS.125 Series 3A : Version destinée au marché nord-américain, propulsée par des réacteurs Viper 522, et munie d’un APU pour les évolutions au sol.

HS.125 Series 3B : Version identique que la Series 3A, destinée au marché extérieur à l’Amérique du Nord.

HS.125 Series 3A-RA : Version Series 3A munis de réservoirs plus volumineux permettant une plus grande autonomie.

HS.125 Series 3B-RA : Version Series 3B munis de réservoirs plus volumineux permettant une plus grande autonomie.

HS.125 Series 400 : Version motorisée de deux Viper 522, munie d’une porte escamotable intégrée à la cellule et de quelques améliorations de l’aménagement intérieur.

HS.125 Series 600A : Version destinée au marché nord-américain, semblable à la Series 400 elle est motorisée par des réacteurs Viper 601 plus puissants et peut emporter une charge utile 20% plus importante. Son fuselage est rallongé de 95cm, lui permettant d’emporter jusqu’à 14 passagers.

HS.125 Series 600B : Version non destinée à l’Amérique du Nord, semblable à la Series 400 elle est motorisée par des réacteurs Viper 601 plus puissants et peut emporter une charge utile 20% plus importante. Son fuselage est rallongé de 95cm, lui permettant d’emporter jusqu’à 14 passagers.

HS.125 Series 700A : Version améliorée du Series 600A destinée au marché nord-américain, équipée de réacteurs Garrett TFE731-3-1RH plus puissants.

HS.125 Series 700B : Version améliorée du Series 600B destinée au marché hors Amérique du Nord, équipée de réacteurs Garrett TFE731-3-1RH plus puissants.

BAe 125 Series 800 : Version améliorée du HS.125 Series 700 propulsée par des réacteurs Garrett AiResearch TFE731-3-1H plus puissants (1’680kgp).

BAe 125 Series 1000 : Version propulsée par des réacteurs Pratt & Whitney Canada PW305 de 2’360kgp.

BAe 125 Series 800XP : Version améliorée du Series 800, munie de réacteurs Garrett TFE731-5BR1H de 2’115kgp.

"Dominie" T Mk1 : Appareils d’entrainement destinés à la RAF issus de la version HS.125 Series 2. Ils sont propulsés par des réacteurs Viper 521 de 1’500kgp et sont munis d’un équipement militarisé et d’une quille ventrale. 20 appareils acquis.

CC.Mk.1 : Version militaire identique au DH.125 Series 400, propulsée par deux Viper 522, munie d’une porte escamotable intégrée à la cellule, et d’une avionique militaire. Ils sont utilisés au sein de la RAF pour les missions de liaison et de transport.

CC.Mk.2 : Version identique au H.S.125 Series 600B, mais équipés d’une avionique militaire. Ces appareils reçoivent en 1983 des réacteurs Garrett TFE731 et des APU. Ils sont utilisés au sein de la RAF pour les missions de liaison et de transport.

CC.Mk.3 : Version identique au H.S.125 Series 700B, mais équipés d’une avionique militaire, y compris des CME et des leurres thermiques. Ces appareils reçoivent en 1983 des réacteurs Garrett TFE731 et des APU. Ils sont utilisés au sein de la RAF pour les missions de liaison et de transport.

C-29A : Désignation américaine des 6 HS.125 Series 800 utilisés pour des missions de liaisons au sein de l’USAF.

U-125 : Désignation HS.125 Series 800 utilisés pour des missions de recherche et de sauvetage au sein des forces de défense japonaise.

HS.125 Protector : Version militaire de patrouille maritime équipée d’un radar de recherche et de caméras.


Utilisateurs militaires :
Afrique du Sud : 8 appareils dans les forces aériennes, plus en service.

Arabie Saoudite : 5 appareils en service dans les forces aériennes.

Argentine : 1 appareil dans l’Aéronavale, plus en service.

Biafra : 1 appareil dans les forces aériennes, plus en service.

Brésil : 19 appareils en service dans les forces aériennes.

Etats-Unis : USAF, plus en service.

Ghana : 1 appareil dans les forces aériennes, plus en service.

Irlande : 3 appareils dans les forces aériennes, plus en service.

Japon : 3 appareils en service dans les forces aériennes.

Malaisie : 2 appareils dans les forces aériennes, plus en service.

Malawi : 1 appareil en service dans les forces aériennes.

Nicaragua : 1 appareil dans les forces aériennes, plus en service.

Nigéria : 3 appareils en service dans les forces aériennes.

Royaume-Uni : 26 appareils en service dans la RAF.


Caractéristiques (HS.125 Series 600):
Equipage : 2
Passagers : 8 (14 en haute densité)
Longueur : 15,40m
Envergure : 14,3m
Hauteur : 5,27m
Surface alaire : 32,8m2
Masse à vide : 5’684kg
Masse maximale au décollage : 11’340kg

Moteurs :
Deux Turboréacteurs Rolls-Royce Viper 601-22 de 1’701kgp (16,7kN).

Performances :
Vitesse max haute altitude: 840km/h
Vitesse de croisière : 747km/h
Vitesse ascensionnelle : 24,9m/s
Plafond opérationnel : 12’497m
Distance franchissable : 2’889km

Armement :
Sans.

Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/British_Aerospace_125
http://www.aviastar.org/air/england/hawker_hs-125.php
http://www.flightglobal.com/airspace/me ... -5733.aspx
http://www.emeraldinsight.com/journals. ... id=1680977
http://www.planeandpilotmag.com/aircraf ... h-125.html
http://www.raf.mod.uk/equipment/bae125.cfm
http://www.globalsecurity.org/military/ ... t/c-29.htm
http://www.125.org.uk/

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Jericho » 17 Juin 2013, 11:40
Le Hawker Beechcraft Hawker 800 est un jet d’affaire biréacteur de taille moyenne, à ailes basses et train d’atterrissage tricycle.

Le Hawker 800 est un avion de transport d’affaire créé par De Havilland durant les années 1960 pour succèder à son D.H.104 "Dove". L’appareil est d’abord désigné D.H.125 "Jet Dragon" avant d’être renommée HS.125 puis BAe125. Lorsque la division des jets d’affaire de British Aerospace est racheté par Raytheon en 1993, la production de l’appareil continue, vu le grand succès qu’obtient sur le marché la version 800.

Le Hawker 800 a subi de nombreuses modifications par rapport aux versions antérieures. Le pare-brise est modifié, de même que le carénage à l’arrière du fuselage. De nouvelles sections d’ailes extérieures améliorant l’efficacité aérodynamique et des réacteurs Garrett TFE731-5R-1H permettent une diminution de la trainée et une augmentation des performances de l’appareil. Le volume des réservoirs de carburant est augmenté et le cockpit est modernisé avec la présence d’écrans multifonctions facilitant le pilotage.
Comme pour les versions précédentes, le Hawker 800 est capable d’atterrir et de décoller à partir de pistes plus courtes que la plupart des autres jets d’affaire.

La version 850XP voit le jour munie de winglets lui permettant d’augmenter son autonomie d’environ 190km, mais il est également équipé d’une avionique modernisée et d’un intérieur de cabine entièrement repensé.

Les versions Hawker 750 et 900 sont annoncées en 2006. La première possède un coffre à bagage plus important, diminuant le volume des réservoirs de carburant et l’autonomie de l’appareil. La seconde est équipée de réacteurs Honeywell TFE731-50BR.

Une version militaire de reconnaissance tactique désignée Hawker RC-800 est en service en Corée du Sud depuis l’an 2000. Ces huit appareils, spécialement équipés, effectuent également des missions de surveillance et de SIGINT (Signal Intelligent).
Le Japon utilise également une variante du Hawker 800 pour la recherche et le sauvetage en mer. Ces appareils qui sont désignés U-125A au sein de la force aérienne d’autodéfense japonaise disposent de grandes fenêtres pour l’observation, d’un radar permettant des recherches sur 360° et de systèmes d’imagerie infrarouge. Il est également équipé de fusées de marquage et de système de largage de bouées et de radeau de sauvetage.

Suite à la banqueroute de Hawker Beechcraft en février 2013, une nouvelle entreprise nommée Beechcraft Corporation a été créée. Elle continue la production des appareils à moteurs à pistons "Bonanza" et "Baron", de même que les appareils turbopropulsés "King Air" et T-6 / AT-6. Par contre, les jets ne sont plus produits, même si la nouvelle entreprise propose un support technique pour les avions déjà produits.

Au total, environ 650 appareils des différentes versions ont été construits.


Versions :
Hawker Beechcraft 750 : Version munie d’un coffre à bagage plus volumineux, mais à l’autonomie plus faible.

Hawker Beechcraft 800 : Version semblable au BAe125 Series 800.

Hawker Beechcraft 800RA : Version de reconnaissance du Hawker 800.

Hawker Beechcraft 800SIG : Version de reconnaissance électronique.

Hawker Beechcraft 800XP : Version semblable au BAe125 Series 800XP, propulsée par deux réacteurs Garrett TFE731-5BR1H de 2’115kgp.

Hawker Beechcraft 800XP Pro Line : Version améliorée du Series 800XP.

Hawker Beechcraft 800XPi : Version munie d’une avionique modernisée.

Hawker Beechcraft 850XP : Version du Hawker 800 munie de winglets.

Hawker Beechcraft 900XP : Version améliorée du Series 850XP munie de réacteurs Honeywell TFE731-50BR.

Hawker Beechcraft U-125A : Version SAR pour le Japon.

Hawker Beechcraft RC-800 : Version de reconnaissance aérienne, de surveillance et de SIGINT.



Utilisateurs militaires :
Botswana : 2 appareils dans la force aérienne, plus en service.

Brésil : 4 appareils dans la force aérienne, plus en service.

Corée du Sud : 8 appareils dans la force aérienne, encore en service.

Japon : 29 appareils dans la force aérienne d’autodéfense, encore en service.

Pakistan : 1 appareil dans l’aéronavale, encore en service.

Qatar : 1 appareil dans la force aérienne, plus en service.



Caractéristiques du Hawker 850XP:
Equipage : 2
Passagers : 8 passagers, 13 en haute densité.
Longueur : 15,6m
Envergure : 16,6m
Hauteur : 5,52m
Surface alaire : m2
Masse à vide : 7’108kg
Masse maximale au décollage : 12’701kg
Longueur de la cabine : 6,49m
Hauteur de la cabine : 1,73m
Largeur de la cabine : 1,82m
Volume total de la cabine : 17,1m3
Volume du coffre à bagage : 1,36m3

Moteurs :
Deux réacteurs Honeywell TFE731-5BR de 2’114kgp (20,7kN).

Performances :
Vitesse max haute altitude: 830km/h
Vitesse de croisière : 745km/h
Vitesse ascensionnelle : 9,9m/s
Plafond opérationnel : 12’497m
Distance franchissable : 4’893km
Distance de décollage : 1534m
Distance d’atterrissage : 684m


Armement :
Sans.

Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Hawker_800
http://www.jetadvisors.com/hawker-800xp/
http://www.beechcraft.com/about_us/history/
http://jetav.com/hawker-beechcraft-800a ... scription/
http://www.aviationweek.com/Article.asp ... 580637.xml
http://www.airliners.net/aircraft-data/ ... ain?id=331

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Nico2 » 18 Juin 2013, 07:02
Merci de ce complément de qualité :) .

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 18 Juin 2013, 09:05
Nico2 a écrit:Merci de ce complément de qualité :) .

Merci à toi d'avoir complété le titre du sujet. ;)

" J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein

Une belle et bonne raclée comme on aime par ici!
Messagepar Clansman » 14 Juillet 2013, 08:23
La fiche sur le site

Et merci à tous !

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar stanak » 29 Octobre 2018, 19:04
les HS.125 (16 exemplaires, sans compter les Dominie) de la RAF ont été retirés du service en mars 2015
Image
exemplaire préservé à Northolt

Connexion

Connexion auto.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron