Messagepar stanak » 01 Novembre 2012, 17:52
Hélicoptère bimoteur multirôle de construction américaine,
certifié en 2004, toujours en production.

Sikorsky CH-148 Cyclone - Canada AF (5 en service, 28 commandés)
Image

stanakshot : rappelez à 30 secondes du passage ...
sur boubouk
Messagepar Jericho » 15 Mars 2013, 09:53
J'ai remarqué qu'il y avait des photos de Stanak qui n'étaient pas encore munies de fiches, alors j'essaye celle-là... :hehe:

Le Sikorsky S-92 est un hélicoptère de transport biturbine, muni d’un rotor principal et d’un rotor de queue quadripales, d’un train d’atterrissage tricycle rétractable et pouvant transporter jusqu’à 22 passagers.

En 1992, Sikorsky dévoile son projet d’hélicoptère de transport dérivé du S-70, destiné tant au marché civil que militaire. Le S-92 est pourtant mis en veille jusqu’en 1995 à cause d’un ralentissement général du marché des hélicoptères de transport.
À cette date, Sikorsky crée une équipe de développement avec des partenaires internationaux qui participent chacun à l’étude et la fabrication d’une partie précise de l’appareil. Parmi ces entreprises, il y a Mitsubishi Heavy Industries (Japon) participant à 7,5% du programme et responsable de la cabine principale, Gamesa (Espagne) 7% pour l’intérieur de la cabine et le système de transmission, AIDC (Taïwan) 6,5% pour le cockpit, Embraer (Brésil) 4% pour le train d’atterrissage et le système de carburant, Jingdezhen Helicopter Group (Chine) 2% pour la poutre de queue et le stabilisateur,

Cinq prototypes sont construits, un pour des tests au sol et les quatre autres pour les essais en vol, munis de turbines General Electric CT7-6D. Le premier vol est effectué au centre d’essais de Sikorsky à West Palm Beach, en Floride, le 23 décembre 1998.

À partir du troisième prototype, le S-92 reçoit plusieurs modifications. Son fuselage est rallongé de 40cm, le stabilisateur horizontal est repositionné sur le côté gauche de la poutre de queue, qui elle, est raccourcie de 1,04m. Ces modifications permettent de résoudre des problèmes de stabilité en tangage, facilitant ainsi son utilisation dans des conditions de vols difficiles avec des vents importants. Cela a également permis de rajouter une rangée de trois sièges, portant la capacité de transport du S-92 à 22 passagers.

La structure de l’appareil est en aluminium et en matériaux composites, ces derniers représentent 40% de la masse totale de l’appareil.
Les appareils de série sont équipés de turbines General Electric CT7-8A de 1’879kW (2’550cv) disposées au dessus de la cabine, dans des caissons de confinement permettant d’éviter la projection d’éclats en cas d’explosion d’un moteur. Le rotor principal entièrement articulé et le rotor de queue sont quadripales et en grande partie inspirés du S-70, mais les pales en composites sont plus larges et plus longues. Afin d’augmenter leurs portances et de diminuer leur bruit, leurs extrémités rétrécies font un angle à leurs extrémités. Un système actif de contrôle des vibrations munis de détecteurs et de générateurs de forces permettent un confort de vol appréciable, qui prolonge également la vie de la cellule en réduisant la fatigue de sa structure.

Son train d’atterrissage tricycle est entièrement rétractable, à l’avant dans le nez de l’appareil et dans des compartiments de chaque côté de la cellule à l’arrière. Toutes les jambes de train sont équipées de deux roues en diabolo.
Les réservoirs de carburant, résistants aux crashs, ont une capacité de 1'440 litres.

Le poste de pilotage est équipé de systèmes de navigation modernes, ainsi que de quatre écrans multifonctions. Les pilotes sont assis sur des sièges Martin-Baker anti-crash et utilisent deux manettes qui permettent, grâce aux divers capteurs et de l’ordinateur de gestion du vol, de contrôler l’appareil en tangage, roulis et lacet. Le poste de pilotage est chauffé, ventilé et climatisé indépendamment de la cabine.
Cette dernière peut être aménagée pour des missions aussi variées que le transport de fret ou de soldats, l’évacuation sanitaire avec des brancards, la recherche et sauvetage (SAR et CSAR) ou le transport d’affaire ou VIP. Une vaste porte de chargement à l’arrière, un treuil dans la cabine, un système d’arrimage et de rouleaux au sol facilitent le chargement et le déchargement d’objets lourds et volumineux, y compris des conteneurs LD3 de 4,2m3.
Un équipement quasi complet permet une sécurité en vol maximale : deux systèmes automatiques de contrôle de vol (AFCS), des systèmes anticollision (TCAS) et d’avertissement de proximité du sol (EGPWS) et un radar météorologique placé dans le nez de l’appareil.
Les systèmes vitaux de l’appareil sont redondants, la cellule offre une bonne résistance en cas de crash et la boite à vitesse peut fonctionner durant ½ heure sans huile. En cas d’amerrissage forcé, un système de flottaison se gonfle automatiquement, comprenant également deux radeaux d’une capacité de quinze personnes chacun à l’avant des flotteurs.
Un treuil de sauvetage d’une capacité de levage de 272kg peut être installé sur le côté droit de l’appareil.
Un système élaboré de suppression des infrarouges de même qu’un système d’éjection de paillettes et de leurres thermiques peuvent être installés, diminuant sa vulnérabilité aux missiles antiaériens.

Le S-92 reçoit ses certifications de vol entre 2002 et 2004. Il est même désigné comme étant l’hélicoptère le plus sûr du monde, tant un risque d’accident mécanique semble peu probable. Des tests ont permis de déterminer qu’il est capable de voler à des températures allant de -40 à +55°C.

Il est possible de charger ou décharger un S-92 dans un C-5 ou en C-17 en moins de trois heures, avec un équipement minimum au sol.

En 2009, Sikorsky conclu un contrat de collaboration avec Tata Advanced Systems Limited (TASL) pour la fabrication sous licence en Inde du S-92 pour le marché intérieur indien et l’exportation. Une usine de production est construite à Hyderabad pour fabriquer les cabines du S-92, la première est livrée à Sikorsky en novembre 2010.

Lors de la compétition pour le programme VXX, devant choisir un nouvel hélicoptère de transport pour président des Etats-Unis, désigné Marine One, Sikorsky propose un VH-92 aux moteurs plus puissants et entièrement construit par des entreprises américaines. Les systèmes électriques et hydrauliques sont installés en triple exemplaires et le système d’alimentation en carburant se fait par aspiration, ce qui évite d’éventuelles fuites dues à la pression. Les systèmes de pilotages sont également redondants. Les réservoirs de carburant auto-obturant, placés à l’extérieur de la cabine, sont capables de supporter des impacts d’obus de 23mm. L’appareil possède un système de dégivrage et est également protégé contre la foudre et les champs de rayonnement d’intensité élevée.
En 2005, c’est l’équipe dirigée par Lockheed-Martin et Bell proposant l’EH-101 qui est désignée gagnante.
Finalement, le programme VXX est abandonné en 2009.

En février 2011, le journal norvégien "Dagbladet" fait état de problèmes de santé observés sur certains pilotes de S-92, victimes entre autre d’acouphènes, des problèmes cardiaques provoqués par les vibrations ressenties et le bruit durant le vol.


Versions :
S-92 "Helibus" : Version de transport utilitaire, munie de 22 sièges latéraux facilement démontables. En configuration cargo, la cabine bénéficie d’un volume total de chargement de 20,8m3 où peuvent prendre place trois conteneurs LD3 de 4,2m3 chacun grâce à sa grande porte de chargement arrière.

S-92A "Helibus" : Version civile de transport, aménagée pour transporter confortablement 19 passagers. Des aménagements pour le transport VIP sont possibles, et dans ce cas le nombre de places est réduit en général à 8 ou 10. Des améliorations proposées pour le VH-92 sont également disponibles pour une version VVIP.

H-92 "Super Hawk": Version militaire utilisée principalement pour le transport de troupe ou de matériel, mais également pour la lutte anti sous-marine ou la recherche et le sauvetage. Ils sont motorisés par deux turbines General Electric CT7-8C de 2’300kW (3’120cv) chacune.

H-92 SAR : Version spécialement équipée pour la recherche et le sauvetage avec un treuil, des sièges, des brancards, le matériel de secours ainsi que des réservoirs auxiliaires permettant une plus grande autonomie.

VH-92 : Version VVIP proposée pour le programme VXX en vue du remplacement des hélicoptères présidentiels américain. L’appareil est muni de systèmes électriques et hydrauliques redondants et de réservoirs de carburant auto-obturant capables de supporter des impacts d’obus de 23mm. L’aménagement intérieur peut inclure un coin cuisine, des toilettes, un vestiaire et plusieurs configurations de postes de travail incluant tables, armoire, fauteuils et… divan !

CH-148 "Cyclone": Version maritime du S-92 choisie par le Canada pour remplacer ses "Sea King". Ils sont motorisés par deux turbines General Electric CT7-8A7 de 2’238kW (3’036cv) chacune. Principalement utilisés pour la guerre anti-sous-marine, la surveillance et la recherche et sauvetage, ils peuvent néanmoins emporter jusqu’à 22 soldats en configuration utilitaire. Il est équipé de bouées acoustiques, d’un sonar L-3 HELRAS, d’un radar de recherche Telephonics APS-143B, d’un FLIR, d’un système de mesure de soutient électronique Lockheed Martin AN/ALQ-210 et d’un système de gestion de vol. L’armement est composé de deux torpilles Mk46 et de mitrailleuses de 7,62mm tirant depuis la porte. 28 appareils commandés par le Canada, en cours de livraison.



Utilisateurs militaires et gouvernementaux:
Arabie Saoudite : 17 S-92 en service depuis 2007 pour le ministère de l’intérieur, dont certains sont équipés de mitrailleuses pour l’appui aux forces antiterroristes.

Azerbaïdjan : 1 S-92A pour le transport VIP du gouvernement depuis 2010.

Bahreïn : 1 S-92A au sein du Royal Air Wing pour le transport VIP depuis 2008.

Canada : 28 CH-148 "Cyclone" commandés, 2 en service en 2012 au sein des forces aériennes.

Corée du Sud : 3 S-92 pour le transport VIP, en service dans les forces aériennes depuis 2007.

Guinée Equatoriale : 1 S-92 pour le transport VIP du gouvernement.

Irlande : Garde Côtes, des S-92 loués à CHC Helicopter depuis 2012.

Koweit : 4 S-92 au sein de la force aérienne : 1 S-92 SAR, 1 S-92A VIP et 2 S-92A VVIP depuis 2006.

Qatar : 2 S-92 VVIP au sein des forces aériennes depuis 2006.

Royaume-Unis : Garde Côtes, 4 S-92 loués à CHC Helicopter.

Thaïlande : 3 S-92 VVIP en service depuis 2011 dans les forces aériennes pour le transport VIP du gouvernement.

Turquie : 1 S-92 pour le transport VIP au sein du gouvernement.

Turkménistan : 2 S-92 pour le transport VIP au sein du gouvernement depuis 2006.


Caractéristiques du CH-148 "Cyclone":
Equipage : 2 pilotes
Passagers : 22
Brancards : 16
Longueur totale: 20,88m
Longueur du fuselage : 17,10m
Largeur du fuselage (sans l’empennage horizontal): 3,89m
Largeur du fuselage (avec le stabilisateur horizontal): 5,26m
Diamètre du rotor principal : 17,17m
Surface du rotor principal : 231,54m2
Diamètre du rotor de queue : 3,35m
Surface du rotor de queue : 8,83m2
Hauteur totale: 6,45m
Longueur de la cabine : 6,10m
Largeur de la cabine : 2,01m
Hauteur de la cabine : 1,83m
Volume coffre à bagages : 3,9m3
Volume de la cabine : 16,9m3
Masse à vide : 7’030kg
Masse maximale au décollage : 12’020kg
Capacité des réservoirs de carburant : 2’327kg

Moteurs :
Deux turbines General Electric CT7-8A de 1’879kW (2’550cv) chacune.

Performances :
Vitesse max basse altitude: 306km/h
Vitesse de croisière : 280km/h
Plafond opérationnel : 4’570m
Distance franchissable : 1’345km


Armement :
Selon les versions, des mitrailleuses tirant depuis la porte et deux torpilles Mk46.


Liens internet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_S-92
http://en.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_S-92
http://www.globalsecurity.org/military/ ... /vh-92.htm
http://www.helis.com/database/model/568/
http://www.sikorsky.com/Products/Produc ... 82000aRCRD
http://www.cougar.ca/media/images/broch ... ar-s92.pdf
http://www.hindustantimes.com/world-new ... 16449.aspx
http://www.civilaviation.eu/Helicopter/ ... y/S-92.htm
http://www.airliners.net/aircraft-data/ ... ain?id=361
http://www.flightglobal.com/news/articl ... et-324265/
http://www.airforce-technology.com/projects/superhawk/
http://www.sikorsky.com/StaticFiles/Sik ... tility.pdf

"J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein


"Mieux vaut un œuf au plat, qu'un huit à la montée." Professeur Gnasso
Messagepar Nico2 » 16 Mars 2013, 16:02
Jericho, sponsorisé par Sikorsky ;) .

Belle fiche là encore, et belle liste de sources.

¤ Nicolas

Sur AMN : Nico2, inscrit le 09 Jan 2006, 16:45

Image

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Règlement du forum.
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 17 Mars 2013, 09:16
Nico2 a écrit:Jericho, sponsorisé par Sikorsky ;) .

Belle fiche là encore, et belle liste de sources.

Merci.
Pour les sponsors, j'en ai déjà eu d'autres (Piatus, Beech,...), mais qui payaient moins bien. Et je suis en tractations avec Agusta-Westland! :mrgreen:
Je vais p'têt' me faire des vacances sympas cette année... :lol:

"J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein


"Mieux vaut un œuf au plat, qu'un huit à la montée." Professeur Gnasso
Messagepar Clansman » 18 Mars 2013, 17:19

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.
Messagepar Jericho » 18 Mars 2013, 22:11
Clansman a écrit:Le S-92 sur le site

Merci!

Ah ben non, visiblement tu n'es plus en vacances... :D

"J’ignore la nature des armes que l’on utilisera pour la troisième guerre mondiale. Mais pour la quatrième, on se battra à coup de pierres." A. Einstein


"Mieux vaut un œuf au plat, qu'un huit à la montée." Professeur Gnasso
Messagepar Clansman » 19 Mars 2013, 10:55
Hélas non... Je confirme, je suis plus en vacances... :S

Rang, sang, race et dieux n'entrent en rien dans le partage du vice... et de la vertu. (de Cape et de Crocs, tome 1).

>> N'oubliez pas de lire et de relire le Réglement du forum
>> N'oubliez pas de consulter les index des sujets avant de poster les vôtres.

Connexion

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)